Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Isobel Campbell & Mark Lanegan
Hawk  (Cooperative Music)  août 2010

Tout avait commencé il y a trois albums de cela. Un peu comme une blague, un truc improbable. Rendez-vous compte la belle et douce Isobel en duo avec la brute épaisse Mark.

Cela avait donné un premier album surprenant, entre pop évanescente et blues rugueux. Un album superbe et touchant que Lanegan n'avait pas forcement pris le temps de défendre tout le temps sur scène avec Campbell, renforçant l'idée de groupe éphémère et du plaisir de la rencontre unique, de l'instant de grâce le temps d'un album.

Et puis contre toute attente, un deuxième album avait vu le jour et le duo commençait alors à ressembler à un véritable groupe, (courte) tournée à la clé. Tout aussi bon que le premier, le duo semblait suivre une ligne musicale tracée d'avance. Lui dans le rôle du beau crooner ténébreux, elle dans celui de l'ingénue pop, distillant ensemble des ballades belles à pleurer, jetant le chaud et le froid dans une joute vocale magnifiquement mise en valeur par une orchestration évitant les clichés country blues, les grosses guitares grasses et faisant plus volontiers place aux cordes et surtout, donc, aux voix.

On commençait alors à croire que ce groupe nous ferait encore frisonner et on ne se trompait pas puisque Hawk arrive sur nos platines et qu'il est... pareil que les autres, à quelque chose près. On a donc plein de raisons d'adorer mais la redite, inévitable (?), peut aussi lasser tant le disque tourne à l'exercice de style, même si on est encore parcouru de quelques émotions à l'écoute de ces titres country blues, même s'ils s'avèrent moins inventifs qu'on l'aurait souhaité. Ainsi "You won't let me down", par ailleurs réussi, rappelle un célèbre Unplugged de Nirvana, tandis que "To hell and back again", lui, se tourne vers l'univers de Mazzy Star, la voix sexy de Campbell faisant des merveilles. Lanegan sort aussi de sa guitare quelques blues bien sentis à faire pâlir Björn Berge, autre costaud du genre, comme l'inquiétant "Snake song" adouci par le discret choeur de Campbell.

On ne peut pas réellement dire que ce disque est moins bien fait ou moins efficace que ses prédécesseurs mais l'effet de surprise des deux premiers albums passé, on aurait sans doute voulu plus de ce duo de choc là où ils se satisfont d'assurer un savoir-faire ancestral, celui hérité du blues américain et de la pop anglaise, empilant les clins d'oeil et les références tout au long du disque pour conclure sur un gospel pas forcément très convaincant.

Les amateurs du genre continueront à apprécier ces mélodies douces-amères arrangées au cordeau, et sans doute que Hawk est également un bon disque pour faire connaissance avec le duo, les autres préfèreront les deux premiers albums, car comme le laissent entendre Campbell et Lanegan en jouant "à la manière de" leur blues et leur rockabilly ("Get behind me"), c'était mieux avant.

Oh yeah !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ballad of the broken seas de Isobel Campbell & Mark Lanegan
La chronique de l'album Keep me in mind Sweetheart de Isobel Campbell & Mark Lanegan
Isobel Campbell en concert au Festival Les femmes s'en mêlent 2006
Isobel Campbell en concert au Festival Les femmes s'en mêlent 2006 - 2ème
Isobel Campbell en concert au Festival Primavera Sound 2006 (vendredi)
Isobel Campbell en concert au Festival La Route du Rock 2006 (dimanche)
La chronique de l'album Bubblegum de Mark Lanegan Band
Mark Lanegan en concert au Nouveau Casino (2 septembre 2004)
Mark Lanegan en concert au Festival La Route du Rock #22 (samedi 11 août 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Isobel Campbell
Le Myspace de Isobel Campbell
Le site officiel de Mark Lanegan
Le Myspace de Mark Lanegan


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=