Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Laetitia A'Zou
Interview  (Vincennes)  19 octobre 2010

Laetitia A'Zou fait une folk à l'ancienne. Elle chante d’une voix puissante tout en jouant de la guitare. Elle vient de sortir Chasing Ghosts, son premier EP et est en train d'enregistrer son premier album.

Tu chantes, tu joues de la guitare, du violon, quel est ton parcours ? Depuis combien de temps fais-tu de la musique ?

Alors pourquoi ? Parce que mes parents m'ont mise au conservatoire...

Tu as des parents musiciens ?

Mon père faisait de la basse et de la guitare quand il était plus jeune. Ma mère a fait du trombone pendant longtemps, et j'ai fait le cursus conservatoire comme beaucoup de monde. J'ai fait solfège, violon, choral... Cursus obligatoire quoi ! J'ai fait 9 ans de solfège et je me suis arrêtée parce que je n'en pouvais plus, c'était horrible ! J'ai arrêté le violon au bout de 18 ans, parce que si t'as pas 5 heures par jour pour le travailler, c'est mort...

18 ans quand même !

Oui 18 ans, j'ai fait 4 ans de cours en adulte après le cursus normal parce que j'aimais bien ça et après je me suis mis à la guitare parce que j'avais un groupe de rock. Un groupe de reprise de rock qui s'appelait Cocoon, comme le groupe de folk de Clermont, et je faisais de la guitare électrique. J'ai appris la guitare en auto-didacte.

Tu as appris à jouer de la guitare en même temps que tu avais le groupe ?

Oui.

Au début les reprises devaient être assez folkloriques ?

J'ai ré-entendu un truc qu'on avait fait à la fête de la musique. C'était atroce, je ne sais pas comment les gens ont pu rester sur place pour nous écouter. Mais bon, c'était assez marrant... Je suis allée à la fac et à un moment j'ai eu besoin de me remettre à faire de la musique. La guitare, c'était plus naturel que de reprendre le violon. Puis je n'arrivais plus à en faire !

Outre le fait que tu baignes dans la musique depuis ton plus jeune âge, qu'est-ce qui a été le déclencheur, la goutte d'eau qui a fait que tu as voulu devenir musicienne ?

Je m'étais remise à la guitare et il y a 2 ans, j'ai rencontré le groupe Folkom. Un groupe de folk, 2 guitares 2 voix. J'étais à l'école et je devais faire un mémoire sur les maisons de disques et les labels. J'ai un ancien collègue qui m'a dit : "je connais un groupe qui est signé". J'ai donc rencontré le groupe et j'ai absolument accroché à leur pop/folk française. Je les ai revus plusieurs fois en concert et c'est devenu des super copains. À un de leurs concerts dans une petite salle, j'ai amené ma vieille guitare toute pourrie et j'ai fait un morceau de Joan Baez qui s'appelle "Diamonds and Rust". Du coup, ils m'ont poussée à me lancer. J'ai alors fait un prêt à la banque pour m'offrir une vraie guitare et je me suis lancée...

J'ai ton E.P. qui s'appelle Chasing Ghosts, ça parle de quoi ? Tu veux chasser quels fantômes ?

Ça parle d'une fille qui a perdu son copain, mais qui se lève tous les matins en ayant l'impression d'être avec lui et qui doit vivre sa vie en étant chez elle. C'est essayer de chasser les fantômes dans le sens de les repousser... En fait, j'ai adoré la chanson de Charlie Winston qui s'appelle "Calling me" et qui traitait un peu du même sujet. Ce n'était pas tout à fait la même chose "Calling me", c'était plutôt pour une personne qui est en train de mourir et qui parle de sa femme. J'avais trouvé que l'intensité de cette chanson était incroyable et j'avais eu envie de retrouver un truc comme ça. C'était une sorte de pari personnel...

Donc tu ne parles pas du tout de toi dans tes chansons, tu racontes des histoires... Tu es une conteuse ?

Non, ce n'est pas des trucs personnels, à chaque fois ce sont des histoires. Sur l'E.P, ce sont encore des trucs très simples, je n'ai pas cherché à faire quelque chose de construit contrairement à l'album où j'ai plus cherché à faire des poèmes et des musiques plus construites.

C'est donc plus une collection de petites histoires ?

Voila en gros, c'est ça.

Ces 7 titres et la reprise représentent beaucoup de temps pour toi ? Tu as composé le tout en combien de temps ?

En fait, c'est allé assez vite. J'ai commencé à composer en mai 2009 et depuis j'ai écrit 14 chansons. Mais après, c'est de la créativité refoulée...Cela fait longtemps que je fais de la musique et je pense que ça s'est concentré...

Donc on verra pour le deuxième et troisième album ?

J'espère que cela ne va pas trop s'atténuer... Ça serait un peu con quand même !

Tu as tout enregistré dans un home studio et tu as tout fait toute seule, c'était par besoin ou par nécessité ?

Le home studio, c'était par nécessité et parce que je n'avais pas cherché plus loin. Pour ce qui est de moi qui fais les chœurs, les voix et la guitare, c'est par envie et cela va être conservé dans l'album parce que j'ai envie de garder une certaine unité dans le rendu. Je ne voudrais pas que cela fasse trop "groupe".

D'ailleurs, sur scène comment cela se passe ? Tu as des renforts ? Tu as une choriste ?

Cela a été le cas pendant un bout de temps l'année dernière, mais cette année je joue seule.

Tu préfères seule ou avec une choriste ?

Je ne saurais pas trop dire. Ce n'est pas pareil. Les deux sont bien. Disons qu'il y a moins de travail à fournir quand je suis toute seule. Il faut moins répéter, il n'y a pas à se caler... J'ai moins peur de me planter quand je suis toute seule. Le gros problème et l'avantage dans mes chansons, c'est que je n'ai pas de système, les chansons ne sont pas écrites avec 4 temps par mesure, ce n'est pas 4/4 ou 2/4... Ce qui fait que si j'ai quelqu'un avec moi, c'est assez difficile de rendre les choses carrées !

C'est un peu facile de les citer quand on parle de folk, surtout que tu en fais une reprise pour clôturer le EP : on entend quand même de fortes influences de Bob Dylan et surtout de Joan Baez dans ta musique. C'est peut-être ce qui te différencie de la scène Parisienne : tu fais une folk à l'ancienne, que ce soit dans la manière de placer la voix ou dans les arrangements.

C'est simple, l'inspiration principale que j'ai eue en commençant à écrire, c'était ça. Cela se ressent je pense, puis la musique que j'écoute, c'est 95% de la musique américaine des année 60/70. J'ai un coup de coeur particulier pour cette ambiance là. C'est vrai que la folk française et américaine ne sont pas du tout les mêmes. Même la folk importée d'Angleterre est très 70, contrairement à la folk française qui est très pop... Quoi que Revolver ne sont pas mal quand même !

On ressent aussi dans ta musique des influences Irlandaises et même parfois gospel.

Je m'en suis aperçue en écoutant les mix. C'est une influence que je ne me connaissais pas.

En dehors de la musique, qu'est-ce qui t'inspire dans ton écriture (livre, film, art...) ?

Comme auteur, j'adore Ken Follett qui a écrit Les piliers de la terre, Un monde sans fin qui se passe au Moyen Age. Cela m'a donné envie d'écrire une histoire que j'ai ensuite mise en chanson. Elle sera sur l'album, et s'appelle "King's Bridge". Sinon sur une de mes chansons, c'est juste une histoire qui est arrivée à une copine... Quand elle me l'a racontée, je l'ai tout de suite notée pour en faire un truc.

Sur scène tu reprends souvent, en plus des classiques des années 60/70, du Charlie Winston ou Ben Harper.

Je reprends beaucoup Ben Harper. Je ne reprends plus trop Charlie Winston en ce moment mais plutôt du Neil Young, John Lennon "Working class Heroe". Mais cela reste des grands classiques. Je me retrouve vachement dans ces morceaux.

Ben Harper en duo avec Mylène Farmer, ça te choque ou pas ?

Je l'ai pas entendu... Il a fait un duo avec Mylène Farmer ?

Comment tu composes : textes ou musique en premier ?

Cela dépend... Disons que les premières je faisais les deux en même temps. J'avais un air en tête et en même temps, je trouvais les paroles. Tout était imbriqué, la musique et le texte n'étaient pas séparés. Pour les titres plus récents, je les ai beaucoup plus travaillés et c'était soit la guitare d'abord et je composais la chanson en entier, je bossais bien la mélodie. Ou parfois, j'ai le texte d'abord en bossant bien sur mon idée de départ et en la développant.

Tu chantes en anglais mais est-ce que tu écris en anglais ?

Oui je compose en anglais quand j'écris. Pas en Français, parce que je n'y arrive pas. Comme je suis bilingue et que je maîtrise mieux l'anglais au niveau des structures, j'écris en anglais... Puis c'est plus joli.

Tu es allée dans le nord de la France pour faire un clip, ça s'est bien passé ?

Ouais c'était cool, mais je n'ai pas beaucoup dormi... On a passé la journée à faire des photos, le soir on est allé à Tourcoing et on a tourné des images pour le clip qui sera en stop motion. En 2 jours, on a fait des vidéos pour le clip et des photos pour l'album, la promo, le site...

T'es en train d'enregistrer ton album, tu sais quand il va sortir ?

Normalement, cet hiver en janvier ou février. On finit l'enregistrement d'ici début novembre si tout va bien. Mixage pour la troisième semaine de novembre. Mastering pour mi-décembre et ensuite on attend le graphisme.

Et ensuite tournée pour le promouvoir ?

On commence la tournée à la sortie de l'album en janvier/février/mars avec Folkom, puis ensuite tournée dans le sud de la France cet été.

On va passer à des questions un peu plus con...Si la Fnac d'à côté était en feu, tu sauverais quel disque ?

Je sauverais quel CD ? Par ce que tous les CD que je kiffe à mort, je les ai à la maison... Mais je sauverais le CD de Gush parce que je l'ai pas acheté ! Ils passent au Bataclan le 29 et 30 novembre. D'ailleurs, il faut voter pour moi sur Facebook. Pour leurs concerts, ils ont lancé un concours où tu postes de vidéos de leurs reprises. Celui qui aura le plus de "J'aime" sur sa vidéo reprendra le titre sur la scène du Bataclan... Donc j'aimerais bien que ça soit moi !

Tu as refait quelle chanson ?

"In the sun".

Si on débarque chez toi, quel disque tu aurais honte d'avoir ?

Le deuxième album de Lorie, c'était un cadeau de ma tante... Je ne le jette pas car je me dis que quand j'aurais des enfants, ça les fera bien rire...

Avant d'arriver, quel est le dernier truc que tu as écouté ?

Bob Dylan ou Michael Jackson... (vérifiant sur son lecteur MP3) Bob Dylan.

 

En savoir plus :
Le Myspace de Laetitia A'Zou

Crédits photos : Monsieur Eddy


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=