Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Uffie
Sex Dreams and Denim Jeans  (Ed Banger Records)  juin 2010

Rarement premier album fut aussi attendu (au tournant)… Plus de quatre ans après le buzz phénoménal déclenché par une poignée de singles intelligemment essaimés (dont le tube indéniable "Pop the Glock") et quelques EPs prometteurs (en 2006 et 2007), voilà donc enfin la production solo de la lutine électro Uffie, annoncée comme la révélation Pop de 2010.

Connue pour ses collaborations multiples (Justice, Feadz) et ses frasques nocturnes qui en ont vite fait une égérie des soirées Parisiennes, la belle américaine (de son vrai nom Anna-Catherine Hartley, moins porteur il faut le reconnaître) s’est entourée de ce qui se fait de mieux sur la place en matière d’électro. Ce n’est rien moins que la plupart des têtes pensantes du label Ed Banger Records qui se sont portées à son chevet pour mener à bien ce projet : Mr Oizo, Feadz, SebastiAn, Mirwais… Et c’est bien là que le bât blesse : car le disque finit par ressembler à une grande kermesse électronique, un exercice de style(s) où la variété des productions (si marquées qu’elles sont reconnaissables dès les premiers beats) en font une compilation, un enchaînement de morceaux légers sans réelle ligne directrice.

Uffie et sa bande nous propose pas moins de 14 titres, la plupart auto-centrés sur la vie de sa petite personne : "I am the one they call Uff, I am the diamond in the rough", mais heureusement accompagnés d’une dose salutaire d’auto-dérision (sans laquelle l’exercice poseur commencerait à sentir le renfermé) "I never claim to be an artist, I can't even sing, you know ?". Oui, oui, on commence à se faire une bonne idée de la question, tant la voix est retouchée et trafiquée… Réfractaires à l’auto-tune, passez vite votre chemin au risque de ne pas supporter certains titres ("First Love", "Our song", "Neuneu" abusent du procédé et il devient difficile d’imaginer la transposition de l’album sur scène).

Ces critiques mises de côté, le disque est parsemé de petites perles où les paroles d’Uffie posées sur l’électro raffinée de ses amis font mouche. Cela démarre sur les chapeaux de roues avec le toujours sensuel "Pop the Glock" et son rythme entêtant, qui même s’il commence à être un peu daté, nous rappelle que son style a été bien copié depuis 2006 ! "Art of Uff" est beaucoup plus sombre, limite angoissant, suivi du poids lourd "Add SUV", fruit de la collaboration avec Pharell Williams, rien de moins !

Quelques titres se distinguent particulièrement : le groovy "MCs Can Kiss" de Mr Oizo (dont le saxo solo final en rappelle d’autres), "Difficult" et son phrasé impeccable et le dansant "Illusion of Love" où l’apparition de l’ex-Rapture Mattie Safer est très réussie.

On oubliera en revanche la reprise du "Hong Kong Garden" de Siouxsie and the Banchees qui n’apporte pas grand-chose de nouveau (simple clin d’œil à sa jeunesse chinoise ?) pour lui préférer l’utilisation beaucoup plus intéressante du sample du Velvet sur le titre éponyme de l’album.

Au final, Sex Dreams and Denim Jeans se révèle un peu décevant sur la longueur (au regard de l’attente et des espoirs générés) ; cet album comblera tout de même le public Electro / Pop et reste une belle performance pour un premier essai à tout juste 23 ans. A consommer sans modération (mais plutôt rapidement avant péremption) !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Uffie en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 13 août 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Uffie
Le Myspace de Uffie


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=