Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le mariage
Théâtre du Vieux Colombier  (Paris)  novembre 2010

Comédie de Nicolas Gogol, mise en scène de Lilo Baur, avec Yves Gasc, Catherine Sauval, Jean-Baptiste Malartre, Alain Lenglet, Clotilde de Bayser, Laurent Natrella, Julie Sicard, Nicolas Lormeau, Nâzim Boudjenah et Géraldine Roguez.

Avec l'Année France-Russie, l ethéâtre russe est à l'honneur et cette saison, "Le mariage" de Nicolas Gogol, tout aussi savoureuse que féroce tragi-comédie sur la tyrannie sociétale de l'institution du mariage, donne lieu à deux présentations enthousiasmantes.

Après la version russo-russe du Théâtre National Académique Yanka Kupala de Minsk accueilli en septembre au Théâtre de la Ville, celle dispensée par la metteuse en scène suisse Lilo Baur formée au théâtre anglais qui, guidée par le souci du respect tant de la lettre que de l'esprit du texte, pratique un syncrétisme dramaturgique tout aussi personnel que réussi sans verser dans la russification redondante ni la transposition contextualisée.

S'arcboutant sur le fantasque de la farce, le burlesque du réalisme social et la mécanique du rire labichienne de cette folle journée de course au mariage sans omettre le regard profondément humaniste de Gogol sur ses contemporains, petits humains aussi touchants que pathétiques, elle monte avec une intelligence rare ce que ce dernier qualifiait lui-même d'aventure parfaitement invraisemblable en deux actes.

Car l'intrigue est mince et le dénouement inattendu. Kapilotadov, fonctionnaire endurci dans le célibat et indécis chronique, se laisse embobiner par une marieuse puis par un ami faustien pour concourir à l'hyménée avec une jeune vielle fille, un peu infantile mais beau parti au plan pécunaire. Triomphant des autres prétendants par la dot alléchés, la mariage s'annonce bien mais, au dernier moment, il prend la poudre d'escampette laissant la demoiselle stupéfaite transformée par Lilo Baur en vierge d'assomption dans une scène d'épilogue saint sulpicienne particulièrement saisissante.

Basée sur une technique corporelle millimétrée, cette drolatique course au mariage en costumes, des costumes d'un 19ème siècle revisité dans un esprit graphique à la Daumier par Agnès Falque, se déroule dans un judicieux décor sur pivot à deux faces, féminin et masculin, qui symbolise l'étanchéité de ces deux mondes, conçu par James Humphrey, selon un rythme soutenu avec quelques emprunts cinétiques soutenus par les lumières de Christian Dubet.

Pour restituer la couleur vériste des personnages lestement épinglés par Gogol sans forcer le trait et leur donner chair, Lilo Baur a choisi dans le grand "catalogue" du Français, et parfois en contre-emploi, une distribution épatante qui pétille de talent sur scène et oeuvre au diapason.

Catherine Sauval en tante émancipée et Géraldine Roguez, en petite bonne, entourent l'ex-futur mariée à qui Julie Sicard, avec une incroyable longue chevelure à la Raiponce mais qui ne lui sera d'aucune utilité, donne une allure d'héroïne de conte populaire.

Bien dirigé, Nâzim Boudjenah, juste et sobre, s'insère dans une brochette de croquignolets prétendants que les comédiens croquent à belles dents : Yves Gasc, vieux marchand rondouillard, éméché et libidineux, Alain Lenglet, ex-loup de mer radoteur et trivial, Jean-Baptiste Malartre, officier précieux d'opéra bouffe et Nicolas Lormeau en huissier gonflé d'orgueil à en faire pêter ses coutures.

Se taillent la part du lion les deux manipulateurs : l'élégante et gracieuse Clotilde de Bayser qui troque le vertugadin et le langage châtié de la Philamine des Femmes savantes pour le généreux popotin et la harangue des faubourgs de la marieuse rubiconde et Laurent Natrella épatant dans le personnage de l'ami bon conseiller qui ressemble au renard du Pinocchio dysnérisé.

Du beau théâtre.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=