Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Applause - La Patère Rose
Ni Vus Ni Connus  (divers)  décembre 2010

Parlons politique. Accrochons-nous à ce stupide débat à propos d’identité nationale. Qu’est-ce que ça veut dire au juste ? Que vous n’êtes pas dignes de Douce France si vous ne présentez pas une généalogie remontant aux Bourbons (encore mieux si vous avez des Justes décorés ou des Templiers…) ? Et  ben on n’est pas dans la merde… Moi la première avec mes ancêtres bouillonnants venus casser du Gaulois…

Mais heureusement, ce débat a fait un véritable flop de chez Flop. Heureusement pour nous, il n’a pas fui chez nos voisins Belgium, ni même chez nos ancêtres expatriés (à la 800ème génération en partant de gauche) de l’autre côté de la Grande Bleue, chez les Québec. Ce sont la magnifique Patère Rose, et l’étonnant Applause, ça aurait manqué à mes oreilles s’ils n’avaient pas décidé de faire déborder leur identité internationale in Frankreich.

Applause EP (Troisième Bureau / Wagram, juillet 2010)

Les belges avaient : le dos large pour les blagues gauloises, les bières, Lara Fabian, Benoit Poolvoerde… Ils ont maintenant Applause (ouf !). Ils sont quatre et ils sont potes depuis un bail, et ils musiquent pour leur tout premier EP éponyme.

Ca groove, ça muse du côté rock anglais, ça promet un futur album tout plein de fantômes rock. C’est d’abord un tuba grave presque effacé, une voix profonde, un gargantua hurlant à la famine, puis une seconde voix comme un dédoublement de la première, en double spectral.

Cinq titres, vingt minutes de musique pour faire tourner les tables. Mais un dernier morceau abrutissant, dopé aux enceintes de super Nintendo… agaçant. Donc on remet au début, et on invite les arrières pépés à raconter l’au-delà. Et c’est trop court, mais ça promet une belle bande originale pour votre prochaine escapade au cimetière.

La Patère Rose EP  (Naive, septembre 2010)

Moi, si j’étais chanteuse, je serai une patère et je serai rose. Ce que je ferai ressemblera à de l’électro-pop fleuri et coloré, mais en dix fois mieux. J’inventerai des jolies mélodies, des paroles mélodieuses, ma poésie sera une suite de mélodies toutes plus belles que les autres.

J’aurai une jolie voix de grande fillette à bout de souffle, et on s’arrêtera pour écouter la grave légèreté de mes ritournelles. Et elles vous poursuivront dans les vents.

J’aurai la grâce d’une danseuse étoile en tutu et les convictions d’un porte-voix tunné aux autocollants de la CGT. Je serai un genre de Mary Poppins tatouée à la Cœur de Pirate, en fourreau rouge Betty Boop, sexy, douce et rebelle avec mes deux poteaux musiciens.

Je lui dirai que je l’aime en lui disant que le carrelage de ma cuisine fait ressortir la couleur de ses yeux dans mon premier titre qui s’appellera "Pacemaker". J’aimerai en silence dans "Duet tacet" et je porterai un chandail gris en chantant "Duchesse".

Mais je ne peux pas, je n’ai pas de carrelage dans ma cuisine, et ça existe déjà, et ça s’appelle La Patère Rose, et c’est onze minutes bien trop courtes. Et c’est Québécois. Et c’est délicieux.

Au fait, si vous commandez La Patère Rose au Père Noël, assurez-vous d’être très précis, sous peine de vous retrouver avec un porte-manteau Barbie sur les bras.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Where It All Began de Applause
La chronique de l'album Applause de Balthazar
L'interview de Applause (22 février 2011)

En savoir plus :
Le Myspace de Applause
Le site officiel de La Patère Rose
Le Myspace de La Patère Rose


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Applause (22 février 2011)
Applause (25 juin 2010)


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=