Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ólöf Arnalds
Innundir skinni  (Onephatdeeva / one little indian)  septembre 2010

Peut-être étiez-vous passé à côté du précédent album de Ólöf Arnalds, Við Og Við. J'avoue que c'est mon cas. La surprise de ce nouvel album de l'ancienne musicienne de Mùm (mais peut-être était-ce déjà le cas du précédent) provient de la langue islandaise qui n'a jamais été aussi chantante.

Lorsqu'on ne pratique pas couramment l'islandais, voire qu'on ne pratique pas du tout cette langue qui trouve ses racines dans une langue germanique du moyen-âge et a peu évolué, on peut affirmer qu'elle résonne généralement de manière trop gutturale à nos oreilles pour être véritablement agréable. Certes, peu de groupes qui chantent en islandais parviennent à s'exporter, mais de ceux qu'on connaît K.U.K.L pratiquait le son rocailleux, les Sykurmolarnir (le nom des Sugarcubes lorsqu'ils chantent dans leur langue d'origine) travaillaient une pop basée sur les extrêmes et la voix de Einar Örn jouait sur cette "minéralité". Quant à Sigur Ròs, ils cachent les voix derrière des rideaux de brumes instrumentales. Et même "Fléttà", le morceau chanté par Antony en compagnie de Björk sur l'album Swanlights s'avère malgré la beauté des voix parfois rugueux.

Ólöf Arnalds pratique pour sa part une chanson folk, simple, dénudée, dénuée d'effets. Une des principales forces de cet album vient justement de ce dépouillement. A défaut de s'attarder sur les paroles, on suit les modulations de la voix, ses expressions, on écoute le bruit des doigts qui glissent sur les cordes de la guitare... Chaque écoute amène des images, des images de larges forêts, de bords de lacs baignés d'un soleil d'hiver, ou de chevauchées dans d'interminables prairies baignées de rosée avant de se retrouver autour d'un feu de bois.

Il parait que la blonde islandaise a écrit les chansons de son second album en veillant le sommeil de son nouveau-né. Le calme et la paix habitent ces chansons jusque dans leur âme. Si "Crazy car", la chanson chantée en anglais avec son complice Davíð Þór Jónsson ressemble d'ailleurs à une berceuse, la plupart des autres chansons ouvre un univers plus riche, presque métallique et médiéval sur "Madrid", boisé et voyageur sur "Svif Birki", champêtre sur "Allt i Guddi". Sur "Surrender", Björk vient ajouter sa voix au choeurs, créant discrètement un effet de miroirs, de palais des glaces. Il est étonnant de constater que cet album peut se décliner en un vocabulaire olfactif : certaines chansons seront boisées, florales, musquées ou fraîches...

La production veille à créer un espace autour de la voix, souvent soutenue uniquement par la guitare ou le charango, parfois de subtils arrangements de cordes ou d'instruments à vent viennent souligner cette voix, et réhausser le sentiment d'intimité lumineuse qui habite cet album.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Olof Arnalds en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #13 (2010)
Olof Arnalds en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #17

En savoir plus :
Le site officiel de Ólöf Arnalds
Le Myspace de Ólöf Arnalds


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=