Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anna Aaron
Dogs in Spirits  (Two Gentlemen)  janvier 2012

Sur cet étrange emballage mes yeux voyagent et dévisagent ce visage. Anna Aaron pose. Elle se risque sur son disque. Elle s'érige contre les clichés, les images, telle une belligérante. La jeune femme paraît, sans âge, sage. Elle songe, ni bouleversée, ni angoissée, juste sclérosée, attisée par d'autres pensées. Joyeux ou triste présage ? Sans gêne, elle est nue. Ses yeux, ses traits, ses lèvres sont figés. Plongés dans d'autres ? C'est beau mais goudronneux et dégoûtant. Sur sa peau, dégouline un liquide visqueux. Devant la belle, les lettres s'amoncèlent, se bousculent : D O G S I N S P I R I T. Est-ce un anagramme ? La question reste en suspens. Elle m'inspire. Et malgré cette pochette inhospitalière, ce triste frontispice musical, je me laisse aspirer.

Sous les lumières, Anna Aaron présente son deuxième album. Je ne connais rien de son passé. J'avance vers l'inconnu. Première écoute. Dès les premières notes, je me laisse happée ni une, ni deux par "Elijah's Chants". Comme une incantation, l'ouverture est doucement ténébreuse. La tension monte du piano vers la guitare électrique. On imagine des ombres. Elles vocalisent, aigus et graves, autour d'un feu de notes foisonnantes. Le deuxième titre "Sea Monsters" confirme mes premières impressions. Certes plus vif, le paysage d'Anna Aaron se dessine, se tisse. Un univers nous enveloppe littéralement : envoûtant, mélancolique, langoureux, tant dans les notes que dans les mots. D'ailleurs, les références à la mythologie s'y bousculent... Comme l'impression de naviguer sur des flots aux côtés de sirènes.

"Siren" ? A ce titre, ma mémoire musicale s'éveille, en haleine. C'est cette voix, l'arme secrète, le noyau dur de la composition. Elle sonne douce et cristalline, grave et jazzy. D'où vient-elle ? Des visages féminins me viennent. Tori Amos, Kate Bush apparaissent comme un éclair. Puis, c'est au tour de PJ Harvey pour les moments plus rock, plus dynamiques, plus énervés, à l'image de "Where are you David". Des influences, des préférences, des évidences ? A la croisée de toutes ces cordes, la voix d'Anna Aaron dénote, émeut. Le duo piano-voix y a son importance. Les notes ruissèlent, ni trop, ni trop peu et épousent au diapason les élans graves et aigus de la chanteuse. Décidément, elle se risque décidément sur le disque. Écouter "The Passion", tout en acoustique, et vous en frissonnerez.

A...nna A...aron, a...byssal, a...tmosphérique, à... écouter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Neuro de Anna Aaron
La chronique de l'album Pallas Dreams de Anna Aaron
Anna Aaron en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #17
L'interview de Anna Aaron (26 janvier 2012)

En savoir plus :
Le site officiel d'Anna Aaron
Le Bandcamp d'Anna Aaron
Le Myspace d'Anna Aaron
Le Facebook d'Anna Aaron


Rachel Debrincat         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Erik Truffaz Quartet et Anna Aaron (27 septembre 2012)
Anna Aaron (25 janvier 2012)


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=