Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Soundtrack Of Our Lives
Nouveau Casino  (Paris)  18 novembre 2004

Le fil ténu entre le rock qui a la classe et celui qui sent la sueur...

The Soundtrack Of Our Lives, c’est ce groupe suédois qui assure sur scène de façon démoniaque : le son est énorme, tout est parfaitement en place, les deux guitaristes sont géniaux, la rythmique, irréprochable et le chanteur, un gros hippie viking, a la voix la plus magnifique qui soit, avec un registre qui va du falsetto à la basse profonde. Pourtant...

Musicalement, imaginez 1968-1972, quand le psyché pop-rock délirant des clubs londonniens se transforme lentement mais inexorablement en hard prog satisfait qui remplit les stades.

Et le concert au Nouveau Casino recréait un peu cette crise : le groupe commence parfaitement par des morceaux superbes, mélange de la puissance et de la mélodie des Who ou des Small Faces époque fin des années 60. Le chanteur roule des yeux de fou et prend des allures chamaniques, le guitariste de gauche saute comme Pete Townshend, l’autre a la classe et l’allure déjantée de T Rex ou de Keith Richards.

Puis, au fur et à mesure du concert, ce joyeux délire sympathique s’enlise ; le groupe commence à y croire, les compos deviennent prétentieuses et on termine avec des morceaux étirés en longueur autour d’un pauvre riff stonien ou des ballades avec piano gluant qu’on imagine bien à Bercy dans une ambiance à la Queen, avec lightshows et feux d’artifices.

Artifices, justement... Ce groupe est bien meilleur dans son inoccence première. C’était amusant de le voir recréer devant nous cette belle faille entre les innocentes années 60 et les arrogantes années 70, quand les groupes ne vivaient plus que sur leur réputation et leur bedaine pleine de champagne.

La salle était pleine de suédois bourrés, eux, à la bière. On sait s’amuser en Scandinavie. A se demander si on n’avait pas continué depuis 1970 à écouter Led Zep sans complexe dans les stades de Stockholm et qu’ils trouvent tout naturel que la mode les rattrappe aujourd’hui...

Alors bon ou mauvais concert ? Bon : un grand, gros groupe de scène... avec un mauvais arrière-goût final et pas vraiment l’envie de les revoir ni d’écouter leurs disques.

Dernier point intéressant : la collections de guitares vintage, mieux que tous les magasins de Pigalle réunis. (Ca explique peut-être pourquoi les frères Gallagher adorent The Soundtrack Of Our Lives...).. Ma préférence va à une belle Les Paul sunburst comme on n’en voit plus sur scène depuis la retraite de Jimmy Page.

En première partie, Les Parisians, les petits chéris de la scène rock parisienne, s’en sont bien tirés. Avec leur mélange de Libertines, de Heartbreakers et de Stooges, avec leurs belles gueules, leur look cool et le jeu de scène qui assure, ils ont de quoi aller loin (surtout si leur manager veut bien leur payer un accordeur et une guitare de rechange...).

 

PascalR         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=