Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Lionne : Livres I & II
Sol Hess - Laureline Mattiussi - Isabelle Merlet  (Editions Treize Etrange)  septembre 2013

Une plume, un bon vieux HB avec la petite gomme au bout et des feutres. Ça fait donc un scénariste, un dessinateur et un coloriste (tu fais quoi dans la vie ? Des coloriages ! Cool…). Et derrière ces jolis métiers : Sol Hess, Laureline Mattiussi et Isabelle Merlet. Et leur bébé : La Lionne, bande dessinée (et coloriée !).

L’histoire est en trois volets, je n’en ai que deux sous la main, mais il me semble avoir de quoi me faire une opinion totalement subjective. La Lionne est une courtisane romaine de l’Antiquité. Et si vous ne pensez pas à la suite, vous avez l’esprit tordu : le contenu est nécessairement orgiaque, turgescent (ou en panne), la bagatelle, le lupanage, la lutinerie, la bouillave, le coït, le chafouinage, le grivois, le forniquage, le désenclavement de péninsule, les sprints d’unijambiste, le bivouac dans la crevasse… tout y est, en long, en large et en travers. Sans inutile fausse pudeur.

Tome 1 : Pedicabo ego vos et irrumabo : "Je vous enculerai et me ferai sucer". Tome 2 : Odi, Amo et excrucior… euh… exécution amour et… euh… J’ai arrêté le latin.

Rome est décadent, les papes mourant boivent du sang de nouveau-né, la Lionne est la reine de la baise, et propriété de Catulle qui la loue pour un an (moyennant une coquette somme) à Publius. Léa la Lionne est même un sacré remède pour Samuel, triste hère en panne. Mieux que le viagra cette femme. On se l’arrache.

Oui mais pas de bol, Publius tombe raide dans sa gamelle, Léa est sur le champ accusée d’empoisonnement, et doit fuir. Il faut dire que les susceptibilités sont exacerbées par une épidémie de peste, Léa la riche courtisane courtisée est le sujet de bien des jalousies. Samuel et elle fuient la ville et rencontrent un vieux schnock dépravé et certainement fou, qui se prend pour César, Jules, Le Grand, L’Auguste. La suite, je vous laisse la croquer à pleine bouche (fais gaffe avec les dents quand même).

Le dessin maintenant. Le trait est franc, simple, sans fioriture, les visages sont ovales, les yeux en amande ou rond comme des ballons, les plis des drapés partout, des seins, des sexes, des poils… Tout y est. Sobre et efficace, avec sa propre personnalité, présentant une réalité impudique et grivoise.

La palette des couleurs est à l’image du trait : les tons de jaune-orange-rouge très utilisés. Pas de rayons de soleil, ni de jeu d’ombres et de lumière pour exprimer la profondeur de l’image, les peaux passent du jaune au marron, et du rouge au verdâtre.

Les bulles sont équivalentes aux images/couleurs : efficaces et directes. Seuls quelques mots suffisent à exprimer ce que le dessin ne montre pas.

Conclusion ? Un bel ouvrage que voilà, avec sa marque de fabrique et un trait identifiable entre tous dans le vaste monde de la BD. Hormis le fait que je ne mettrais pas les BD entre toutes les mains, le trio d’auteur a créé son univers sans préliminaire, un tantinet brutal, cru, direct, et adroit. Puisque sans asservissement dégradant pornographique.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Sol Hess and the Sympatik's
Le Facebook de Sol Hess and the Sympatik's
Le site officiel de Laureline Mattiussi
Le Facebook de Laureline Mattiussi
Le site officiel d'Isabelle Merlet


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=