Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ibeyi
Ibeyi  (Xl Recordings / Beggars)  février 2015

Ibeyi, on le sait maintenant, signifie jumelle en Yoruban. Pourtant, même si Naomi et Lisa sont indéniablement lignées par le sang et le son qui semble innerver jusqu’à la plus infime partie de leur être, elles n’en demeurent pas moins différentes.

En signant leur premier album éponyme, les sœurs infusent une vitalité sans pareil dans pas moins de 13 titres. Jonglant entre le français, l’anglais, l’espagnol et le yoruban, Ibeyi représente avec justesse la collision de deux univers artistiques, sur les ruines desquelles émerge une personnalité suave, moderne et imparable.

Déjà, avec "River", elles imposaient une esthétique en équilibre entre une soul classique, lorgnant sur les territoires d’une Erikah Badu ou d’une Me’Shell Ndegeocello avant d’emprunter l’infatigable expérimentation d’une Neneh Cherry. Mais ne soyons pas réducteur, car du haut de ses treize titres, Ibeyi embrasse un panorama large, pour ne pas dire universel. Depuis les rythmes Jazzy intemporels de "Mama Says", jusqu’aux créations spacieuses et obsédantes dans la veine d’"Oya", le duo fait preuve d’une consistance ensorcelante.

Le voyage est si profond et intense que les rencontres se multiplient au détour de chaque boucle. Electroniques ou non, elles évoquent le continent Africain ou Cuba, des déités, la passion ou encore la dualité de leur fratrie. Un équilibre qui se construit en grande partie autour des aspects pluriculturels des sœurs qui n’est pas sans rappeler Andreya Triana, Eperanza Spalding ou l’album Bravebird d’Amel Larrieux. Toutes ces entités s’affirmant comme enfants de leur époque, mais aussi comme héritières d’une culture à part entière.

Affinées entre les mains de l’illustre Richard Russel à qui l’on doit le dernier album de Bobby Womack, les jumelles nous ont rapporté d’Angleterre un véritable message d’espoir. Non seulement pour la musique, mais aussi dans la célébration des cultures aussi divergentes soient elles. Un beau cadeau, à n’en pas douter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Ibeyi en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
Ibeyi en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Dimanche 8 juillet

En savoir plus :
Le site officiel de Ibeyi
Le Facebook de Ibeyi


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=