Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sol Hess and The Sympatik's
The things we know  (Catulle & Ramón Records)  février 2016

Après nous avoir fait danser avec un de ses groupes : Sweat like an ape !, le fameux britano-bordelais Sol Hess revient, accompagné une seconde fois des Sympatik's, nous enivrer avec un nouvel album intitulé simplement The things we know.

Enregistré sur la côte basque au studio Amanita sous la coupe de Stephan Krieger, cet album sonne encore plus brut que le précédent Hanadasan.

Une énergie et un son de live se dégagent dans ce disque aux couleurs post-rock. C'est limite si on n'a pas l'impression qu'ils font un concert dans notre salon. Sympa les mecs quoi. Sol Hess donne tout, comme toujours, il maltraite sa voix comme pour pouvoir sortir tout ce qui semble l'encombrer, pour le plus grand bonheur de nos oreilles. L'ambiance est mélancolique, parfois lourde mais jamais glauque.

Quand j'écoute un album, j'aime les longs morceaux qui laissent le temps de s’imprégner de l'univers, de pouvoir imaginer le décor, d'écouter l'histoire ou même de se donner la liberté d'inventer une histoire. Comme je suis trop chanceuse sur les 7 titres qui composent l'album, deux d'entre eux durent 10 minutes.

"Giant holes in the snow" est clairement mon préféré. On a droit à une longue intro au vibraphone - ou au glockenspiel, je ne sais jamais faire la différenc e- on va dire que ça s'appelle juste un métallophone ? -, bref ça carillonne doucement et ça me ramène obligatoirement à la toute petite enfance, aux petits poneys, tout ça tout ça. Et puis petit à petit, le petit carillon mignon laisse la place à la batterie bien lourde et la guitare saturée. Ensuite on se met dans tous nos états tout au long du morceau qui alterne des tempo lents et soutenus, pour finalement terminer par un son futuriste au clavier. A la fin, on est autant épuisé que semblent l'être les musiciens. Vous voyez où je veux en venir ? Pour moi, ce morceau représente la vie : le passé avec l'enfance, le présent mouvementé et le futur inconnu. Voilà, rien que ça (j'en toucherai deux mots à ma psy de tout ça, promis).

Sinon "Away from the heat" m'a fait réaliser que certains accords me ramènent irrémédiablement à Noir Désir. Voilà une jolie madeleine de Proust en bonus.

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, l’excellente illustratrice Laureline Mattiussi (avec laquelle Sol Hess a collaboré plusieurs fois, notamment en écrivant des scénarios de BD qu'elle a illustrées, mais aussi pour des spectacles originaux mêlant musique et dessins) est de nouveau de la partie pour signer la pochette du disque, qui est typiquement le genre de pochette qui donne envie d'acheter le disque en 8.000 exemplaires pour pouvoir en tapisser son appart du sol au plafond (quoi, vous n'avez jamais voulu faire ça, vous ?).

Et pour couronner le tout, la légendaire Marie Möör leur offre un poème en guise de préface dont elle seule à le secret. En d'autres termes, cet album est un bijou de A à Z.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hanadasan de Sol Hess and the Sympatik's
Sol Hess and the Sympatik's en concert à l'Espace B (lundi 24 octobre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Sol Hess and the Sympatik's
Le Bandcamp de Sol Hess and the Sympatik's
Le Facebook de Sol Hess and the Sympatik's


Lolita M.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Sol Hess And The Sympatik's (23 janvier 2014)


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=