Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bertrand Betsch
La Vie Apprivoisée  (Les Imprudences, L'Autre Label)  septembre 2016

"Tomber trois fois dans la difficulté, Tomber trois fois, Trois fois se relever…" ("Qui je fus").

Bertrand Betsch est enfin de retour... Enfin, parce que même s'il reste assez présent musicalement sur la scène Française (My Love Is For Free, disque de reprises et contrepartie du crowdfunding de ce La Vie Apprivoisée en 2015, La Nuit Nous Appartient en 2013, Le Temps qu’il faut en 2011, Je Vais Au Silence en 2010…), nous ne nous lassons jamais, au grand jamais, de sa musique. Et comme le monsieur est assez régulier dans la qualité...

De plus en plus proche, sans verser à aucun moment dans une sorte de pastiche, de l’univers d’Alain Souchon (pour le timbre de la voix, pour les textes), mais un Alain Souchon en version indie pop, Bertrand Betsch va encore mettre tout le monde d’accord. C’est un grand musicien !

La Vie Apprivoisée est peut-être le disque le plus intime du musicien Français, son plus beau aussi. Il y parle avec beaucoup de poésie d’amour, d’amitié, d’affection, de la lutte qu’est la vie (il faut savoir la savourer !), des victoires, des défaites et de ce qui nous rend plus fort. Il y a beaucoup de tendresse, de la compassion, de la bienveillance parfois ironique aussi. Plus proche du cœur, plus direct, plus maîtrisé, et pour la première fois depuis quelques temps enregistré avec de vrais musiciens, La vie apprivoisée touche, avec simplicité (mais sans facilité gratuite) en plein cœur.

Bertrand Betsch, c’est un peu le boy next door, l’ami, le musicien toujours présent, celui qui accompagne les bons comme les mauvais moments. C’est beau, c’est rare. Et puis le disque se termine avec le superbe titre "La vie apprivoisée", deux minutes et vingt-trois secondes de bonheur, intense, touchant, poignant, beau à chialer. "Epris d’une longue éternité, Et à jamais réconcilié, Enfin la vie apprivoisée, Dans L’inflexion d’une nuit d’été, Je reviendrai…"

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pas de bras, pas de chocolat de Bertrand Betsch
La chronique de l'album La chaleur humaine de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Je Vais Au Silence de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Le temps qu'il faut de Bertrand Betsch
La chronique de l'album La nuit nous appartient de Bertrand Betsch
La chronique de l'album My love is for free de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Tout doux de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Pour mémoire de Bertrand Betsch
La chronique de l'album La traversée de Bertrand Betsch
La chronique de l'album J'ai horreur de l'amour de Bertrand Betsch
Bertrand Betsch en concert au Café de la Danse (9 mars 2005)
Bertrand Betsch en concert au Festival Détours de chant #16 (édition 2017)
L'interview de Bertrand Betsch (23 janvier 2007)
L'interview de Bertrand Betsch (janvier 2012)
L'interview de Bertrand Betsch - Seconde partie (janvier 2012)
L'interview de Bertrand Betsch (dimanche 17 novembre 2013)
L'interview de Bertrand Betsch (février 2015)
L'interview de Bertrand Betsch (mecredi 11 mai 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Bertrand Betsch
Le Soundcloud de Bertrand Betsch
Le Myspace de Bertrand Betsch
Le Facebook de Bertrand Betsch
Le site officiel du label Les Imprudences, L'Autre Label
Le Facebook du label Les Imprudences, L'Autre Label


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-02-25 :
Aline - La lune sera bleue

• Edition du 2024-02-18 :
Geins't Naït, Laurent Petitgand & Scanner - Et il y avait
Choeur de chambre Mélisme(s), Colette Diard & BanKal Trio - Brahms le Tzigane
Elodie Vignon - Songes
Johan Farjot & Friends - Caravan Party II
The Twin Souls - Family and Friends
Dumka - Folklores
Métro Verlaine - Pop Sauvage
Trio Ernest - Haydn All-Stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)
Soulmate - Bright
Le Pied de la Pompe - Hors-piste

• Edition du 2024-02-11 :
Akira & Le Sabbat - Les Vulves Assassines - Le Cargö
La Mare Aux Grenouilles #79 - Talk Show Culturel
Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy - Ni Vus Ni Connus
The Strumbellas - Part Time Believer
Royal Pantone - Colors
Lox - Colère EP
Fuzeta - Ferel
 

• Archives :
Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta - Ni Vus Ni Connus
Last Quarter - For the Hive EP
Nicolas Jules - Festival les Poly'Sons
For The Hackers - Le Cap
Saxon - Hell, Fire and Damnation
Nicolas Jules - Interview
The Reed Conservation Society - La société de préservation du roseau
La Mare Aux Grenouilles #78 - Talk Show Culturel
Marika Hackman - Big Sigh
Pierre de Bethmann - Credo
Back and Forth - Time Whispers
Bertille - Distances
Kloé Lang - Ce que la nuit EP
Lucas Lombard - Première nuit
Venus Worship - Relapse
Horskh - Body
Edouard Ferlet - Pianoïd.2
Horrible - Filth
Ana Carla Maza - Caribe
Bloom Bat - Honest Weirdo
PURRS - FUZETA - Villagers - Ni Vus Ni Connus
Creeper - Sanguivore
Heeka - The Haunted Lemon
Sleater-Kinney - Little Rope
La Mare Aux Grenouilles #77 - Talk Show Culturel
Pierre Durand - Chapter III : The End & the Beginning
Yvan Robilliard Trio - Lifetimes
Trio Metral - Chausson, Ravel : Piano trios
Christophe Rousset - Bach : Die Kunst der Fuge
Casagrande - Interview
- les derniers albums (7417)
- les derniers articles (350)
- les derniers concerts (2393)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1131)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=