Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Yann Tiersen
EUSA  (Mute)  septembre 2016

J’attends toujours impatiemment la sortie des disques du grand Yann Tiersen depuis que je l’ai découvert au milieu des années 90 avec l’album La valse des monstres. Il fait partie de ces artistes qui ne m’ont jamais déçu. Au contraire, je reste toujours ébloui par le compositeur, le chanteur mais aussi l’Homme, par son naturel et sa simplicité, sa distance par rapport à la sphère médiatique, qu’il travaille sur des musiques de film (de La vie rêvée des anges à Tabarly, en passant évidemment par son Fabuleux destin d’Amélie Poulain) ou sur des albums plus personnels, chantés ou instrumentaux.

Avec son nouvel album, EUSA (traduction bretonne de l’île d’Ouessant), Tiersen ne déroge pas à ma règle et notre digne représentant de la Bretagne me subjugue de nouveau par sa musique mais aussi par ce projet à la fois simple et ambitieux : un lieu (Ouessant), un piano, un album, un chef-d’œuvre.

EUSA est au départ un livre, une sélection de 10 pièces pour piano en partition, sorti il y a un an, qui s’inspire de ses nombreuses visites de l’île du Finistère (qu’il appelle sa maison), accompagnée de photos prises par sa récente épouse, Emilie Quinquis ; une photo symbolisant un lieu de cette île mis en musique par l’artiste : l’ensemble formant une carte postale musicale mais aussi comme le dit Yann Tiersen "une carte postale de qui je suis car Ouessant, c’est bien plus que ma maison, ça fait partie de moi".

EUSA devient aujourd’hui un disque, entièrement instrumental, constitué de 18 titres dont 10 matérialisent dix  endroits précis de ce petit bout de Bretagne de 15 km2, situé au large des côtes bretonnes. Autour de ses 10 magnifiques petites pépites jouées uniquement au piano (portant le nom du lieu) s’intercalent de cours morceaux où l’artiste a capté des sons naturels de l’île : le vent, la houle, mais aussi tous les sons qui traversent sa vie quotidienne. Loin d’être inutiles, ces courts instants sonores fragiles sont le ciment des dix lieux racontés par l’artiste. L’album s’accompagne d’un livret tout autant magnifique (le numérique, c’est bien mais tenir l’objet dans ses mains n’a pas de prix) donnant les coordonnées GPS précises des dix lieux ainsi qu’une photo d’eux.

Les dix morceaux de piano sont d’une beauté incommensurable, rendant difficile la possibilité de préférer un titre à un autre sur cet album. Faire un choix, sortir un morceau de cet album plutôt qu’un autre, c’est pour moi ne pas comprendre la démarche esthétique de cet objet musical, ne pas sentir les embruns bretons qui se dégagent merveilleusement bien de cet album. Cet album est un tout, un puzzle de territoires sonores qui se doit d’être savouré et écouté du début à la fin, sans interruption, pour ne rien manquer de cette plénitude bretonne. L’écouter le soir à la tombée de la nuit, en sirotant un thé, s’avère un pur moment de bonheur.

Alors évidemment les inconditionnels admirateurs de Yann Tiersen (mais aussi ceux qui le découvriront avec cet album) ne manqueront pas de s’arrêter sur "Porz Goret" (dont la vidéo a déjà été vu par plus d’un million de personnes sur le net), sublimissime ballade au piano mélancolique enregistrée sur le rivage de l’île. Les chansons s’enchaînent néanmoins avec une fluidité parfaite, Tiersen nous embarquant dans une découverte initiatique de sa Bretagne où les notes de son piano font écho à son passé.

Ses dires, "J'aime écrire des chansons où il y a de la mélodie, mais je n'ai pas envie de les chanter" prennent tout leur sens à travers cet album. Y rajouter des paroles ne serait d’aucune utilité tant la musique se suffit à elle-même pour nous faire voyager ou nous transporter vers ce petit bout de Bretagne si cher à Tiersen. Ecouter "Kereon", "Pen Ar Roc'h" mais aussi "Penn Ar Lann", c’est appréhender la Bretagne dans ce qu’elle a de plus sauvage et de mystérieux, c’est comprendre qu’elle est un territoire complexe, empli d’histoire et de paysages variés que cet album s’attache à nous raconter. Tiersen, fabuleux conteur musical, nous raconte la sienne avec la simplicité que l’on lui connaît.

A travers une véritable exploration orale mais aussi une impressionnante représentation musicale des espaces, Yann Tiersen, épris de ses racines, de sa terre, nous livre un album épuré qui sonne comme un délicieux voyage d’une simplicité et d’une tranquillité touchante. A travers son land art musical, Tiersen pourra toujours continuer de chanter les louanges de sa Bretagne pour mon plus grand plaisir. Cet album est pour moi véritablement salutaire et bouleversant…. Chapeau bas.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 3 titres inédits au profit de la FIDH. de Yann Tiersen
La chronique de l'album eponyme de Yann Tiersen & Shannon Wright
La chronique de l'album Les retrouvailles de Yann Tiersen
La chronique de l'album On tour de Yann Tiersen
La chronique de l'album On tour en DVD de Yann Tiersen
La chronique de l'album Tabarly de Yann Tiersen
La chronique de l'album Skyline de Yann Tiersen
La chronique de l'album Infinity de Yann Tiersen
Yann Tiersen en concert à Port de Commerce (25 juillet 2004)
Yann Tiersen en concert au Festival Art Rock 2005 (Dimanche)
Yann Tiersen en concert à La Cigale (23 juin 2005)
Yann Tiersen en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Yann Tiersen en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Yann Tiersen en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
Yann Tiersen en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Yann Tiersen en concert au Festival de l'Ilophone 2008
Yann Tiersen en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Samedi)
Yann Tiersen en concert au Festival La Route du Rock 2010 (vendredi)
Yann Tiersen en concert à l'Elysée Montmartre (lundi 22 novembre 2010)
Yann Tiersen en concert au Splendid (dimanche 17 avril 2011)
Yann Tiersen en concert à Lujipeka - Barbara Rivage - Gwendoline - Star Feminine Band - Voice of Baceprot - Molly Lewi (1er au 5 Décembre 2021)
L'interview de Yann Tiersen (2 juin 2005)

En savoir plus :
Le site officiel de Yann Tiersen
Le Soundcloud de Yann Tiersen
Le Facebook de Yann Tiersen


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2023-02-05 :
La Mare Aux Grenouilles #60 - Talk Show Culturel
This Immortal Coil - The World Ended a Long Time Ago
Laura Cox - Head Above Water
She Owl - Invisible Heart
La Féline - Tarbes
Ichiro Onoe - Messages from water
Olivier Temime - Inner Songs
Me and My Friends - Before I saw the sea
Archi Deep - What's our name ?
Rivière - Dans la splendeur EP
Dirty Deep - Lana Desôza - Diamond Dog - Who Parked the Car - Ni Vus Ni Connus
Listen in Bed - DJ Jerri (émission 17 saison 4)

• Edition du 2023-01-29 :
Billy Nomates - Cacti
Listen in Bed - Les dix chansons préférées de Maxime Chamoux (Pharaon de Winter) (émission 16 saison 4)
Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk - Prokofiev Violins Concertos
Paddang - Skopitone Sisko - Madam - Gliz - Dropdead Chaos - Ni Vus Ni Connus
Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid - Un violon dans l'histoire
Louis-Noël Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises - An Unexpected Mozart
Quatuor Van Kuijk - Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1
Guilhem Fabre - Bach / Rachmaninov
-Bat- - Quadrachromie
 

• Archives :
Listen in Bed - Daisy (émission 15 saison 4)
La Mare Aux Grenouilles #59 - Talk Show Culturel
Haylen - Archie Deep - Le Grand Mal - Rivière - Treponem Pal - Ni Vus Ni Connus
Patrick Burgan - Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling
Isil Bengi - Agni Kunda
Mojo Sapiens - Empire of Dust
Gaz Coombes - Turn the car around
Gaspard Guerre - Translation Mao
Sker - Insomnia EP
Cancre - Tout s'efface
Fabrizio Chiovetta - Schumann
Listen in Bed - C'est la vie qui veut ça (émission 14 saison 4)
Lunt - Remember we were waiting for the snow
Julie Cherrier-Hoffmann, Lucienne Renaudin Vary, Pierre Arditi, Frédéric Chaslin & Arièle Butaux - Rendez-vous
Muyiwa Kunnuji's Osemako - A.P.P. (Accumulation of Profit & Power)
Sun - Brutal Pop II EP
Augenwasser - The Big Swin
Monsieur Lune - Écrans Plats
Not Scientists - Bilbao Kung-Fu - Grandma's Ashes - Paradis Minuit - Ni Vus Ni Connus
Nicolas Jules - Carnaval Sauvage
Listen in Bed - The fine print (Euphoria) (émission 13 saison 4)
La Pietà - Interview
Stan Mathis - 57.75
Emmanuel Borghi Trio - Watering the good things
Nathan Roche - A Break Away
Maîtrise des Bouches du Rhône - Asmarä Choeur de chambre - Requiem de Fauré - Poulenc - Henric
Shijin - Playful
Quatuor Psophos - Haydn - Opus 54
Les Lullies - Dernier soir
La Mare Aux Grenouilles Spéciale 2022 - Talk Show Culturel
- les derniers albums (7039)
- les derniers articles (322)
- les derniers concerts (2360)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1119)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=