Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The film - Cattleya
Nouveau Casino  (Paris)  15 juin 2005

Le spectateur qui écume les concerts le sait, il existe deux façons de fumer sa cigarette lors d'un concert. Oui, deux, et pas une de plus.

Première méthode : Attendre LA chanson tant convoitée, celle qui vous obsède depuis trois nuits déjà, la désirer ardemment et la vouloir sienne. En entendre les premières notes et sortir votre cigarette du paquet, pas trop vite. Sensuellement la porter à votre bouche et profiter de l'instant à la manière d'un dandy.

Deuxième méthode : Subir une première partie sans grand intérêt et souhaiter la fin du monde pour échapper à la tiédeur d'un concert dépourvu d'âme, et plus grave, de chansons pertinentes. Sortir nonchalamment une cigarette et attendre que la douleur passe.

Mercredi 15 juin au Nouveau Casino, Cattleya nous a permis de tester la deuxième méthode.

Première partie de The Film, la bande propose un subtil mélange entre mauvais goût et compositions décomposées.

Emmenée par une chanteuse aux poses grandiloquentes tout droit sorties du cours Florent, Cattleya séduit les plus jeunes teenagers mais permet heureusement aux autres de s'offrir une bière salvatrice face à tant de fausses notes réunies en un même lieu.

N'est pas PJ Harvey qui veut. L'impression personnelle et forcément subjective qu'une première partie est souvent inutile se confirme.

 

Le tsunami cattleya passé, place donc à The Film, groupe bordelais vu il y a quelques mois en première partie de Ghinzu, et de manière plus cathodique dans une publicité Peugeot avec le célèbre single "Can you touch me".

L'oreille avisée et la pupille dilatée, le spectateur se demande perplexe si The Film est un one shot ou un groupe fait pour durer.

Et le résultat est somme toute agréable, se déguste et se digère facilement.

 

 

 

 

 

Très dandy dans le style et très british dans le texte, The Film propose une bande son originale, portée par une poignée de chansons entraînantes ("Dsl blues", "Death song", "Top of the hopes") du meilleur effet.

Jusqu'à l'attaque du fameux "Can you touch me", incontournable hit de ce premier album. Sexy sans excès, le titre est un succès, forcément, tout en étant l'arbre qui cache la forêt sur quelques titres dispensables.

Une chanson très rubbersoul ("Hey my lovely girl") et quelques pépites dynamiques plus tard, on peine à croire que The Film vient de l'hexagone.

Saxophone hélas sous mixé, les chansons de Guillaume Briere et Benjamin Lebeau s'enchaînent facilement.

Rock psyché, certes peu original, mais entraînant pour un public sous le charme, qui en redemande pour un rappel cousu de fil blanc ("Can you touch me" joué deux fois tout de même !).

Difficile de dire aujourd'hui si The Film aura une suite, il se lit en tout cas sans sous titres.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de The Film
Articles : The Film - Galerie photos
The film en concert au Festival Microcosm 5
The film en concert à l'Elysée Montmartre (1er février 2005)
The film en concert au Festival Garorock 2005 (vendredi)
The film en concert au Trabendo (24 novembre 2005)
The film en concert à La Maroquinerie (1er décembre 2005)
La chronique de l'album Cattleya Songs de Breezy Temple

Crédits photos : David (plus de photos sur Taste of Indie)


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 29 janvier 2023 : Culture pour tous !
- 22 janvier 2023 : La culture ne bat pas en retraite !
- 15 janvier 2023 : C'est la rentrée pour de vrai !
- 8 janvier 2023 : 2023, l'année des exploits !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=