Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Angil
Fête de la Musique  (Saint Etienne)  21 juin 2005

Retour sur sa terre d'origine pour le chanteur d'Angil, alias Mickaël Mottet, pour un concert à Saint-Etienne.

La fête de la musique à Saint-Etienne n'est habituellement pas un événement "culturel" incontournable. Cette année pourtant, la programmation nous offrait une prestation à ne manquer sous aucun prétexte : le concert d'Angil.

Je découvre tout juste ce groupe, je l'avoue humblement. Une rapide recherche sur Internet la veille du concert m'avait permis de me faire une idée : c'est simple, Angil c'est une guitare et un violon. Entrée sur scène. Flûte, tout s'écroule : le groupe se compose aujourd'hui de deux flûtes justement, d'un saxo, d'une guitare...

On m'explique le pourquoi du comment : ce groupe à géométrie variable se compose et se décompose en fonction des humeurs de chacun, ce qui permet d'offrir au public des concerts uniques et de laisser une place non négligeable à l'improvisation.

Dès les premières notes le décor musical est posé : rythme et douceur à la fois. La musique se cherche, puis progressivement on comprend où les musiciens veulent en venir, les sons des différents instruments – qu'au départ on aurait pu croire incompatibles - se mêlent peu à peu les uns aux autres pour finalement créer une symbiose unique. S'y adjoint alors le chant, ultime instrument et non des moindres ; la voix est pleine de sensualité, la musicalité de la langue anglaise est complètement maîtrisée, on ne peut que se laisser emporter par le flot continu des différents sons qui s'enchevêtrent, se multiplient, se superposent, et qui en même temps nous surprennent.

Angil est là, devant son public, mais donne paradoxalement l'impression d'être dans un autre monde, son propre monde ; enfermé dans sa bulle, il se concentre sur sa musique et n'a finalement que peu d'échanges avec ceux qui l'écoutent, que ce soit par la parole ou plus simplement le regard. Ce n'est pas un problème : le public qui est là entre spontanément dans son univers sans que l'on ait besoin de le prendre par la main. Angil se donne tout entier à son art, et cela impose le respect, son plaisir solitaire est finalement aussi le nôtre.

Tout d'ailleurs incite à se plonger dans la musique et uniquement dans la musique. Aucun élément parasite ne vient détourner l'attention du public. Pas de déco, pas ou peu de jeux de lumières, pas de jeu de scène... ce qui dans une certaine perspective est plutôt rassurant, tout artifice s'avérant en effet inutile pour faire d'Angil un artiste.

C'est un pur moment de plaisir qui nous a été offert, une heure sans toucher terre, une heure pour s'aérer la tête et partager un peu le monde particulier d'Angil…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Teaser for : Matter de Angil
La chronique de l'album Oulipo saliva de Angil
La chronique de l'album Angil Was A Cat de Angil
La chronique de l'album The And de Angil & The Hiddentracks
La chronique de l'album Now de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album Angil and the fucking Hiddentracks de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album Lines EP de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album AWAC EP de AWAC - Angil Was a Cat
Angil en concert au Pop In (26 janvier 2005)
Angil en concert à La Guinguette Pirate (23 février 2005)
Angil en concert au Nouveau Casino (30 novembre 2005)
Angil en concert à Par Mickaël Mottet (mai 2008)
Angil en concert à Angil & the Hiddentracks - Old Mountain Station (mercredi 30 mars 2011)
L'interview de Angil (février 2005)
L'interview de Angil (mai 2007)
L'interview de Angil and the Hiddentracks (décembre 2014)


Nath         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Angil & The Hiddentracks (18 juin 2013)
Angil and the Hiddentracks (8 janvier 2010)


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=