Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Daniel Blumberg
Minus  (Mute / PIAS)  mai 2018

Les plus téméraires d’entre nous ont l’audace de comparer Daniel Blumberg à une tripotée d’artistes plus élégiaques les uns que les autres. Bravo à eux, tant il ne ressemble à personne et à tant de monde à la fois. Ce premier album en solo voit le jour après moult tribulations musicales, il est donc le fruit d’un long chemin, et autant vous prévenir, Minus est loin d’être anodin.

A première vue, des pianos jouent l’émotion d’une atmosphère feutrée, des petits pas sur la moquette et des gestes mesurés, de la douceur. Et puis le piano se déglingue et déverse ses entrailles fumantes sur le parquet ciré et les souliers lustrés. Scandalous.

Il y a ces tentatives ahurissantes d’accoucher les grincements en mélodies, tel le mister Hyde combattant le Jekill inside, les sonorités frôlant dépassant parfois l’entendement logique de la mélodie. Et puis on s’immisce dans la tête de l’artiste, les acoustiques saturés de distorsions sataniques et l’âme en convulsion totale.

L’âme à vif, Daniel Blumberg puise dans ses démons familiers l’encre de ses titres. C’est torturé qu’il faut l’imaginer, aux abords d’une contrée fleurant le musc et la faucheuse. L’artiste termine ce qu’il commence, quand les vocalises montent, elles vont se briser sur les lames des cristaux trop fragiles pour les supporter et explosent en une myriade de petits éclats reflétant la lumière.

C’est ainsi que chaque instrument est poussé à son ultime souffle, Daniel Blumberg les torture jusqu’à leur briser les os, à la limite du supportable pour les mélodistes immatures que nous sommes, n’est-ce pas. Et c’est exactement dans ces dépassements que Minus est fondamentalement attachant, parce qu’il résonne à l’intérieur de nos propres expériences, précisément quand notre souffle s’est heurté à la fin de ses capacités, jusqu’au bout.

Daniel Blumberg joue et chante avec talent les limites ultimes du champ des possibles, c’est en musique qu’il déroule les histoires de nos sentiments jusqu’à la déchirure. Il dérange et bouleverse à la fois, il est l’expérience ultime de la vie après la mort.

Damned, c’est magnifiquement lugubre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Daniel Blumberg en concert au Festival Rockomotives #26 (édition 2018) - Vendredi

En savoir plus :
Le Soundcloud de Daniel Blumberg
Le Facebook de Daniel Blumberg


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2023-01-29 :
Billy Nomates - Cacti
Listen in Bed - Les dix chansons préférées de Maxime Chamoux (Pharaon de Winter) (émission 16 saison 4)
Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk - Prokofiev Violins Concertos
Paddang - Skopitone Sisko - Madam - Gliz - Dropdead Chaos - Ni Vus Ni Connus
Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid - Un violon dans l'histoire
Louis-Noël Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises - An Unexpected Mozart
Quatuor Van Kuijk - Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1
Guilhem Fabre - Bach / Rachmaninov
-Bat- - Quadrachromie

• Edition du 2023-01-22 :
Listen in Bed - Daisy (émission 15 saison 4)
La Mare Aux Grenouilles #59 - Talk Show Culturel
Haylen - Archie Deep - Le Grand Mal - Rivière - Treponem Pal - Ni Vus Ni Connus
Patrick Burgan - Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling
Isil Bengi - Agni Kunda
Mojo Sapiens - Empire of Dust
Gaz Coombes - Turn the car around
Gaspard Guerre - Translation Mao
Sker - Insomnia EP
Cancre - Tout s'efface
Fabrizio Chiovetta - Schumann
 

• Archives :
Listen in Bed - C'est la vie qui veut ça (émission 14 saison 4)
Lunt - Remember we were waiting for the snow
Julie Cherrier-Hoffmann, Lucienne Renaudin Vary, Pierre Arditi, Frédéric Chaslin & Arièle Butaux - Rendez-vous
Muyiwa Kunnuji's Osemako - A.P.P. (Accumulation of Profit & Power)
Sun - Brutal Pop II EP
Augenwasser - The Big Swin
Monsieur Lune - Écrans Plats
Not Scientists - Bilbao Kung-Fu - Grandma's Ashes - Paradis Minuit - Ni Vus Ni Connus
Nicolas Jules - Carnaval Sauvage
Listen in Bed - The fine print (Euphoria) (émission 13 saison 4)
La Pietà - Interview
Stan Mathis - 57.75
Emmanuel Borghi Trio - Watering the good things
Nathan Roche - A Break Away
Maîtrise des Bouches du Rhône - Asmarä Choeur de chambre - Requiem de Fauré - Poulenc - Henric
Shijin - Playful
Quatuor Psophos - Haydn - Opus 54
Les Lullies - Dernier soir
La Mare Aux Grenouilles Spéciale 2022 - Talk Show Culturel
44èmes Rencontres Trans Musicales de Rennes - Les Trans 2022 - Astéréotypie - Dalle Béton - Sarakiniko - Vicky Veryno - Grace Cummings
Listen in Bed - Les dix chansons préférées de Midget! (émission 12 saison 4)
Magdalena Geka & Kishin Nagai - Béla Bartók : Sonatas & Rhapsodies For Violin And Piano
Banjo Metal Nation - Resonator
Frank Rabeyrolles - Boat Songs
Magon - Enter by the narrow gate
Band of Dogs - Vol III.
Bonkers Crew - Coco Chérie
Freak It Out - Re:[activate]
Listen in Bed - Les dix chansons préférées de Thomas VDB (émission 11 saison 4)
Houle - Houle EP
- les derniers albums (7029)
- les derniers articles (320)
- les derniers concerts (2360)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1119)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=