Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Léonie Pernet
Crave  (Infiné Music)  septembre 2018

"Il y a
il y a la colonne de la nature
il y a
il y a un homme de silence
Le ciel s’éteint, la terre coule, mais il reste toujours un cannibale un homme brille dans le passé
un homme se croit une civilisation
un homme avale des oriflammes
un homme veut lui aussi faire des étincelles"
" Il y a", Henri Michaux.

"Fais de moi, si je rentre un jour, une ombrelle pour tes paupières. Recouvre mes os de cette herbe baptisée sous tes talons innocents. Attache-moi avec une mèche de tes cheveux un fil qui pend à l’ourlet de ta robe. Et je serai, peut-être un dieu, peut-être un dieu, si j’effleurais ton cœur !"
"A ma mère", Mahmoud Darwich

Cela faisait longtemps que nous l’attendions, ce disque. Cela fait quelques années que nous avons succombé aux charmes de la jeune musicienne et que nous suivons son parcours musical. Depuis 2014, ses mix sur Soundcloud, son EP Two Of Us sorti chez Kill The DJ. Mais ce premier disque se faisait attendre. Qu’importe les raisons de ce laps de temps pour sortir ce Crave, l’important c’est qu’il soit à la hauteur de notre attente et de nos espérances.

Et c’est le cas. On retrouve cette musique très contrastée, avec beaucoup de dynamiques, de densité. Beaucoup de noir, beaucoup de blanc, pour une musique très prenante, envoûtante. Une alternance de passages puissants et calmes, de moments introspectifs bousculés par des éclairs. Une fausse alternance car la simple façon de passer de manière manichéenne de l’un à l’autre n’a absolument aucun intérêt dans la dramaturgie musicale.

Et puis il y a ces mélodies noires, âpres, pour une musique sans concession mais avec quelque chose de très intimiste. Léonie Pernet est dans la musique, dans le travail des sonorités (le travail du timbre de sa voix par exemple), du grain mélodique. Elle nous capture. Crave contient un élan romanesque (poétique et politique pour cette fervente activiste de la cause palestinienne, des réfugiés ou LGBT) qui fait résonner (raisonner ?) chaque note, leur donne du corps et du sens.

Et si ce disque fonctionne aussi bien, au-delà de ces qualités d’écriture (on sent son amour pour les musiques "classiques"), c’est grâce à la personnalité forte, cette jeunesse pleine de charisme de Léonie Pernet et grâce à l’intensité qu’elle arrive à insuffler tout le long de ce disque. Et puis on devient accroc à ce disque totalement immersif, puissant et renversant.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Le Cirque de Consolation de Léonie Pernet
Léonie Pernet en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #17

En savoir plus :
Le Soundcloud de Léonie Pernet
Le Facebook de Léonie Pernet


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-11-27 :
Listen in Bed - Promenade Oblique (émission 09 saison 4)
La Mare Aux Grenouilles #57 - Talk Show Culturel
Headkeyz - The cage and the crown : Chapter 1
Théo Cormier (Wheel Creation live) - Karma Police (Radiohead)
Daniel Jea - Se taire et écouter
Mind Affect - Deep Marks
Absurd Heroes - Born in chaos EP
BlauBird - Le ciel est partout
ALT (Alix Logiaco Trio) - Le monde d'après
Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault - Gainsbourg
David Bressat - Constellation
Phoenix - Alpha Zulu
Naudin - Chant contre champ

• Edition du 2022-11-20 :
Listen in Bed - Original Soundtracks (émission 08 saison 4)
Astrig Siranossian - Duo Solo
Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys - Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé
Jean-Philippe Collard - Scriabine - Rimsky-Korsakov
Michiaki Ueno - Bach : The Six Cello Suites
Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital - Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland
Pas de Printemps pour Marnie - Awoken Songs
Gliz - Mass
Bancal Chéri - Tokoto
Bazar Bellamy - Trompe la mort
Pales - In our hands ?
Irina González - Tiempo
Ottis Coeur - Léon
 

• Archives :
La Mare Aux Grenouilles #56 - Talk Show Culturel
Rosie Valland - Emmanuelle
Mind Affect - Bonkers Crew - -Bat- - Ni Vus Ni Connus
Mathieu Cepitelli - Le Projet Blasco : Rinascimento
Hasse Poulsen & Henrik Simonsen - Praestegårds Melodier / The Parsonage Melodies
Planterose - Planterose
Sarah Olivier - Vortex
Grupo Compay Segundo - Vivelo
Listen in Bed - Rap français, tentative de compilation(émission 07 saison 4)
Les Trans 2022 - 44eme édition
Listen in Bed - Avril exil (émission 06 saison 4)
Da Silva - Extrait d'une vie imparfaite
My Concubine - Comme elles s'en vont
Julien Gasc - Re Eff
Mademoiselle K - Mademoiselle K
Marc Delmas - Tout est parfait
Je t'aime - Agressive
Simple Minds - Direction of the Heart
Tramhaus - Rotterdam
Listen in Bed - Performance (émission 05 saison 4)
La Mare Aux Grenouilles #55 - Talk Show Culturel
Ilan Elbaz - Beyond The door
Michael Wookey - Truelove $ Day
Elsa Moatti - Exils
Natalie Dessay, Cédric Pescia, Philippe Cassard & Orchestre National de Bretagne - Mozart à l'opéra
Temps Calme - Vox III
marcel - Absurd Heroes - Ladylike Lily - Ni Vus Ni Connus
Kent - Scherzando
The Foxy Ladies - Not Sorry
Jean-Philippe Audin - Alleluiah Graffitis
- les derniers albums (6972)
- les derniers article (1)
- les derniers articles (309)
- les derniers concerts (2359)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1118)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=