Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le karaté est un état d'esprit
Harry Crews  (Editions Sonatine)  juin 2019

Drôle d’ouvrage que cette nouvelle publication des éditions Sonatine qui fait le choix de publier un roman complètement déjanté écrit dans les années 70, inédit en France. Son auteur Harry Crews, mort il y a sept ans, n’est pas un inconnu puisque certains de ses romans ont déjà été publiés chez Sonatine.

Après avoir vagabondé à travers les Etats-Unis, John Kaimon arrive en Floride, où il fait la connaissance d'une petite communauté de karatékas fanatiques. Ceux-ci exercent leur art dans la piscine vide du motel désaffecté où ils ont élu résidence.

Plus qu’un simple art martial, c’est un véritable culte auquel s’adonne cette tribu, dont chaque membre a renoncé à sa vie passée ainsi qu’à toute possession matérielle. Seule compte pour eux la pureté de l’esprit. Si Kaimon y trouve d’abord une philosophie de vie satisfaisante, son attirance pour Gaye, une magnifique karatéka, va l’entraîner dans de sulfureuses aventures.

Un peu plus de 200 pages, c’est le temps qu’il vous faudra pour pénétrer l’univers de cet auteur particulièrement original qui ne ressemble à aucun autre. Sans être d’une exigence folle, la lecture de l’ouvrage s’avère néanmoins assez particulière et pas toujours simple car cela peut parfois partir un peu dans tous les sens, ce qui semble néanmoins assez logique puisque cela décrit une période bien particulière, les seventies peu marquées par un forme d’académisme.

Les personnages sont haut en couleur, profondément décalés et l’auteur a pris soin d’adapter son style d’écriture à ces personnages, aux situations déjantés et souvent ubuesques qu’ils rencontrent. L’auteur nous embarque dans un univers trash et déjanté que l’on n'est pas forcément habitué à lire qui n’en demeure pas moins sympathique à lire.

Le style est percutant, c’est le moins que l’on puisse dire. L’auteur alterne passages violents, cocasses et loufoques et instants philosophiques avec un véritable talent. Il nous promène dans l’univers des seventies sans jamais nous ennuyer autour d’une bande de personnages déjantés et attachants qui n’arrivent pas à vivre dans un monde qui ne les comprend pas.

On retrouve dans ce récit irrésistible, plein de compassion et d’ironie, les obsessions de l’auteur pour la sexualité carnivore, les freaks, la violence, mais aussi toute sa tendresse pour les âmes perdues qui tentent de survivre dans une société qui leur est contraire.

Le karaté est un état d’esprit s’avère donc être un livre particulièrement original, un véritable plaisir de lecture.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Harry Crews
Le Facebook de Harry Crews


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-03-03 :
Le masque de Dimitrios - Eric Ambler

• Edition du 2024-02-25 :
Le bureau des prémonitions - Sam Knight
La vie précieuse - Yrsa Daley-Ward
Histoire politique de l'antisémitisme en France - Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt

• Edition du 2024-02-18 :
Disparue à cette adresse - Linwood Barclay
Metropolis - Ben Wilson
 

• Archives :
Le diable sur mon épaule - Gabino Iglesias
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Morceaux choisis de la Masterclass de Christophe Blain
Archives de la joie - Le vent Léger - Jean-François Beauchemin
Le fantôme de Suzuko - Vincent Brault
Melody - Martin Suter
Camille s'en va - Thomas Flahaut
Tempo - Martin Dumont
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Thierry Smolderen : "Le scénario est le bricolage"
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Top 10 subjectif
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Nine Antico : Chambre avec vue
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #51 (édition 2024) - Moto Hagio : Au-delà des genres
Rock me Amin - Jean-Yves Labat de Rossi
Le Sang des innocents - S. A. Cosby
Les Derniers Américains - Brandon Taylor
Une si moderne solitude - Léna Pontgelard
Il était une fois en Amérique - Harry Grey
Birnam Wood - Eleanor Catton
Qui après nous vivrez - Hervé Le Corre
Qui-vive - Valérie Zenatti
Très chers amis - Gary Shteyngart
Histoire économique de la France - Charles Serfaty
La reine du noir - Julia Bartz
American Mother - Colum McCann avec Diane Foley
QB4 - Pierre Botton
Les déchus - Tarn Richardson
Frendo est vivant ! - Adam Cesare
L'Armée rouge - Jean Lopez
Hope - Andrew Ridker
Philippe VI : Le premier des Valois - Christelle Balouzat-Loubet
10 août 1792 : la défaite de la monarchie - Clément Weiss
- les derniers articles (14)
- les derniers expos (36)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (38)
- les derniers livres (2698)
- les derniers spectacles (1)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=