Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le rêveur de la forêt
Musée Zadkine  Du 27 septembre 2019 au 23 février 2020

Avec "Le Rêveur de la forêt", le Musée Zadkine livre le dernier volet de sa trilogie muséale ordonnée autour de l'oeuvre et de la démarche créatrice du maître du lieu, clôt son "exploration des matérialités créatrices" commencée par "Etre pierre" suivie de "Ossip Zadkine - L'instinct de la matière".

Celle-ci s'inscrit dans la conception de l'oeuvre et de la sculpture d'Ossip Zadkine : pour le sculpteur qui officie en taille directe comme "héritier de l'antique tradition des tailleurs de pierre et de bois", "du dialogue avec la matière naît le geste de l'homme" qui se traduit par une hybridation de l’humain et de la nature induite par la forme originelle de la matière minérale ou végétale.

Cette démarche inscrite dans le courant du primitivisme moderne du début du 20eme siècle pour réinventer la sculpture a guidé les commissaires, Noëlle Chabert, directrice du Musée Zadkine, et Jeanne Brun, directrice du Fonds d’art contemporain gérant les collections de la Ville de Paris, pour sélectionner un superbe florilège d'oeuvres d'une quarantaine d'artistes modernes et contemporains mises en résonance avec celles d'Ossip Zadkine.

Le rêveur de la forêt enchantée

Conçue comme un voyage artistique et réflexif voire initiatique, l'exposition place le visiteur à l'orée de la forêt et l'invite à franchir cette frontière-stargate qui conduit au coeur de l'écosystème forestier mais également à celui du secret du monde sylvestre, lieu polysémique comme générateur de contes et mythes et métaphore de la psyché humaine.

Un voyage en trois stations - Lisière/Genèse/Bois sacré, Bois dormant - introduit par l'armée des troncs-totems de Zadkine ("Torse violoncelle", "Torse d'Ephèbe", " Vénus cariatide", "Demeter", "Torse de femme"e et "Porteuse d'eau", tête de pont de "La Forêt" de Giacometti ("la forêt qui s'élève comme le peuple") avec une tête d'homme à ras de terre qui regarde ce fronton et une série photographique de Philippe Bard.

Peuple par la similitude physique de l'arbre et de l'homme, tous deux enracinés dans le sol de la Terre-Mère, qui tient à leur verticalité, la cime du premier ne cessant de s'élever vers le ciel et celle du second en quête de spiritualité et de sens, d'élévation épiphanique comme l'indique Noëlle Chabert.

Si la forêt abrite la faune des bois, elle abrite également d'étranges créatures métamorphiques tels "L'homme-hibou" de Karel Appel et le "Congloméros" du peintre Victor Brauner tout comme elle génère des formes de vie originales ainsi les morphogenèses de Jean Arp et les "Parle Ment branches" de Laure Prouvost, retenus pour l'affiche, des branches sur lesquelles se développent des organes féminins.

Dans la forêt, selon la formule de Lavoisier, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme et la vie renaît même des cendres comme le coeur doré ("Brotes") de Javier Perez ressuscitant tel un phénix de rameaux calcinés et les bronzes calcinés de la série "Kéromancie" de Hicham Berrada.

A l'ombre des statues-colonnes de Zadkine ("Daphné", "Prométhée"), et accompagnés du dispositif vidéo-acoustique de Ariane Michel ("La Forêt des gestes"), le buste féminin incarnant le sommeil d'Auguste Rodin et le faune de Jean Carriès veillent sur, entre autres la "Forêt noire" de Eva Jospin et les "Graines de serpentes" de Laurie Karp.

A ne pas rater, entre autres tant sont nombreuses les pépites, la sublime femme-animal de Gemaine Richier ("La chauve-souris"), le dessin de "lentilles de contact-miroir" pour visage ligneux de Giuseppe Pennone, l'"Arbre du Paradis" de séraphine de Senlis et "Le reliquaire de la forêt" de Bernard Requichot.

Et une transition avec le réel de la ville s'effectue en douceur dans le jardin de cette maison-musée sous le guide d'Orphée avec "La Forêt humaine" et "Les Mains végétales" de Zadlkine

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Zadkine

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Zadkine


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 19 juin 2022 : Voilà l'été

Paul McCartney a 80 ans, La Mare aux Grenouilles vient de fêter ses 2 ans, il fait (trop) chaud : pas de doute, c'est bientôt l'été. En attendant une actualité plus légère sur juillet et août, voici de quoi découvrir et aiguiser votre curiosité !

Du côté de la musique :

"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy
et toujours :
"L'innocence" de Lisa Portelli
"Le syndrome de Goteborg" des Fatals Picards
Rencontre avec Laurent Honel des Fatals Picards
"Jokers" de Vincent Peirani
"Paris n'existe pas" de Son Parapluie
"The pleasure is goldmine" de Olivier Rocabois
"Les démons familiers" de Mathias Lévy
"Prince de plomb" de Marcia Higelin
"La dynastie du chouchou" de Listen In Bed à écouter en ligne
Festival Art Rock 2022 avec Kim Gordon, Flore Vesco, Pete Doherty ...
"Social Kaleidoscope" de Boris Maurussane
"Lost in confusion" de Amy Lee & the Loco Project Band
Cosse, Bukowski et Flor Del Fango dans une sélection de clips

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Believers" au Théâtre Lepic
"Ceci n'est pas une Framboise Frivole" à la Piccola Scala
"Hop-là !" au Théâtre Essaion
en avant-première du Festival Off d'Avignon :
"Une nuit avec Monsieur Teste"
"Je m'appelle Adèle Bloom"
"Second souffle"
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
derniers jours pour "Boilly - Chroniques parisiennes" au Musée Cognacq-Jay
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Jungle rouge" de Juan José Lozano et Zoltan Horvath
en streaming gratuit avec :
"Une femme fantastique" de Sebastian Lelio
"La tourneuse de pages" de Denis Dercourt
"Frost" de Sharunas Bartas
"Lady Chatterley" de Pascale Ferran
et le cinéma asiatique en 7 films

Lecture avec :

"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter
et toujours :
"Unfollow" de Luka Juliger
"Traquenoir" de Ed Lacy
"Reste près de lui" de Emily Koch
"Leonard de Vinci" de Jean Yves Boriaud
"Elle est le vent furieux" de Marie Alhinho, Marie Pavlenko, Sophie Adriansen, Flore Vesco, Cyndy Van Wilder & Coline Pierré

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 19 juin 2022 : Voilà l'été
- 12 juin 2022 : Votez pour la culture !
- 6 juin 2022 : Un festival de nouveautés
- 29 mai 2022 : En route vers l'été
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=