Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures
Théâtre de l'Atelier  (Paris)  mars 2020

Spectacle-conférence conçu et dispensé par Hector Obalk accompagné par les musiciens Raphaël Perraud (ou Florent Carrière) et You-Jung Han (ou Pablo Schatzman).

Hector Obalk, historien et critique d'art, commissaire d'exposition et réalisateur de documentaires, les visiteurs de l'exposition "Florence - Portraits à la Cour des Médicis*" se remémoreront son documentaire sur "Les mains maniéristes" projeté en prologue, présente un spectacle-conférence au titre alléchant.

"Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" résulte d'un projet ambitieux, voire présomptueux, sinon utopique, celui de la relater à partir d'un corpus de 4000 tableaux qui constituent la mosaïque géante reproduite sur l'affiche.

Des précisions liminaires s'imposent. D'une part, terminologique, car il ne s'agit pas de l'Histoire de "la" peinture au sens encyclopédique mais d'"une" Histoire de la peinture selon Hector Obalk et donc une approche subjective, ce qui au demeurant n'enlève rien à son intérêt.

D'autre part, en corollaire, elle ne vise donc pas à l'exhaustivité d'autant que circonscrite à la peinture européenne et bornée par le Trecento avec les Primitifs italiens, Hector Obalk considérant que les oeuvres antérieures ressortent principalement à l'architecture d'intérieur, et le milieu du 20ème siècle avec les monochromes de Yves Klein.

Mais là encore, si le mur d'images contient des oeuvres contemporaines, Hector Obalk les ignore superbement, les amateurs se souviendront du tollé qui lui fut longtemps dommageable lorsqu'il avait proclamé que Andy Warhol n'était pas un grand artiste, en s'arrêtant au dernier mouvement de la modernité, le fauvisme.

Et ce, avec une coupe réglée faite au Cubisme et en taclant la fameuse exposition du vide de Klein qui avait pour titre "La spécialisation de la sensibilité à l'état matière première en sensibilité picturale stabilisée".

Donc, s'il exclut, fort logiquement, l'Abstraction et le Pop Art, de manière moins il n'évoque pas la peinture figurative de la deuxième moitié du 20ème siècle, par exemple, la Nouvelle Figuration ou le Néo-expressionnisme, sans doute pace qu'il les ratache au graphisme ou aux arts plastiques.

Enfin, il s'agit d'un entreprise au long cours car déployée en plusieurs modules proposant au spectateur un parcours scandé par des oeuvres différentes.

Cela étant, également homme de scène à l'humour iconoclaste et usant de la simplicité du langage conversationnel, Hector Obalk dispense, ainsi qu'annoncé, un spectacle-conférence, sous la forme hybridée du stand-up et de la vulgarisation, qui se révèle davantage une invitation, sinon à partager ses goûts et dégoûts, du moins à porter un regard non conventionnel sur une oeuvre d'art s'attachant notamment à déceler des détails significatifs voire tenter de décrypter les éventuels signes cachés.

Cela fonctionne bien car il sait faire la part des choses entre érudition et pédanterie et, surtout, en optant pour un rythme trépidant soutenu par de brèves vignettes musicales classiques interprétées au violoncelle ou au violon (Raphaël Perraud ou Florent Carrière et You-Jung Han ou Pablo Schatzman), celui du voyage à la manière julesvernienne avec un florilège d'oeuvres pour escales.

Alors en route et en bonne compagnie !

 
* Florence - Portraits à la Cour des Médicis

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 6 novembre 2022 : Enfin l'automne

Après un été indien tardif, voilà que l'automne s'installe. Il est temps de sortir les disques, les livres et le plaid ou allez vous réchauffer dans le confort des salles de spectacles, de cinéma ou aux musées. Voici notre sélection de la semaine :

Du côté de la musique :

"Rotterdam" de Tramhaus
"Direction of the heart" de Simple Minds
"Comme elles s'en vont" de My Concubine
"Tout est parfait" de Marc Delmas
"Mademoiselle K" de Mademoiselle K
"Avril exil" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
Bientôt les 44eme Transmusicales de Rennes
"Re eff" de Julien Gasc
"Agressive" de Je t'Aime
"Extrait d'une vie imparfaite" de Da Silva
et toujours :
"Truelove $ day" de Michael Wookey
"Exils" de Elsa Moatti
"Beyond the door" de Ilan Elbaz
"Scherzando" de Kent
"Performance" 5eme émission de la saison 4 de Listen In Bed à écouter sans limite
quelques petites découvertes en vrac avec Marcel, Absurd Herores et Ladylike Lily
"Mozart à l'opéra" de Natalie Dessay, Cédric Pescia, Philippe Cassard & Orchestre National de Bretagne
"Vox III" de Temps Calme
"Not sorry" de The Foxy Ladies

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Gisèle Halimi - Une farouche liberté" au Théâtre La Scala
"Smile" à La Nouvelle Eve
"La guerre n'a pas un visage de femme"au Théâtre La Traversière
"Un jour en été" au Théâtre de Poche-Montparnase
"Et pourtant j'aimerais bien te comprendre..." à la Maison de la Culture du Japon
"Bégayer l'obscur" au Théâtre De Belleville
"La Mer de Poséidon en caddie" au Théâtre Les Déchargeurs
"Le Monte-plats" au Théâtre La Flèche
les reprises :
"Denise Jardinière vous invite chez elle" au Grand Point Virgule
"L'Arrangement" au Théâtre Le Bout
"Manon Pouvreau - Mais t'as que âge ?" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"André Dewambez - Vertiges de l'imagination" au Petit Palais
"Top Secret à la Cinémathèque française
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Belle épine" de Rebecca Zlotowski
"Au bout du voyage" d'Ilker Catak
"An Elephant sitting still" de Hu Bo
"Nuit magique" de Xaver Böhm
et la saga Psychose en 4 films

Lecture avec :

"Ce qui nous arrive" de Collectif Inculte
"Débrouille toi avec ton violeur" de Infernus Iohannes
"Hiver 1812, retraite de Russie" de Michel Bernard
"Nocturne pour le commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
et toujours :
"Celui que tu aimes dans les ténèbres" de Skottie Young & Jorge Corona
"Tous contre tous" de Paul Jankowski
"La guerre d'indépendance américaine" de Pascal Cyr & Sophie Muffat
"L'autre famille royale" de Flavie Leroux
"De nulle part" de Claire Favan

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 22 janvier 2023 : La culture ne bat pas en retraite !
- 15 janvier 2023 : C'est la rentrée pour de vrai !
- 8 janvier 2023 : 2023, l'année des exploits !
- 2 janvier 2023 : Bonne année culturelle
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=