Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nicolas Jules
Douze oiseaux dans la forêt de pylônes électriques  (Ursule)  décembre 2020

J'ai découvert Nicolas Jules au travers des scopitones de David Vallet et de ses Scopitone is not dead.

Le personnage est très sympathique et le dernier album en date : Douze oiseaux dans la forêt de pylônes électriques est surprenant, et pas seulement à cause du titre, il est envoûtant aussi.

Je ne vais pas te refaire la bio, déjà parce que tout le monde s'en fout et parce que ce n'est pas le propos de cette chronique, mais de prime abord, Nicolas Jules est aux antipodes de mes goûts... Et je me suis laissé envoûter par ses titres bien écrits, aux paroles poétiques, parfois drôles et parfois moins.

12 oiseaux donc 12 titres, où se succèdent guitares électriques et sèches, piano et bien d'autres instruments. Il alterne intelligemment les titres enjoués et les titres plus posés, mélancoliques et poétiques, quoique même dans le titre qui ouvre l'album, intitulé "Les Nouilles", il y a de la poésie. Nicolas Jules y joue de tous les instruments, l'a enregistré et réalisé seul à Bruxelles.

Présenter Nicolas Jules pourrait être utile, mais je ne peux que te conseiller d'aller lire sa biographie sur son site, je n'arriverai jamais à faire aussi bien. Et tu comprends de suite que cet artiste ne fait pas que jouer de la musique, il manie aussi les mots avec talent. J'aime les paroles de "Ton retour" ou de "Superbe", mais pas seulement.

Je ne peux que te conseiller, que dis-je, t'inviter plus que lourdement à aller sur le site et à cliquer sur commander sur la page dédiée, tellement cet album est beau et je le dis, il m'a tout chamboulé. Rien de tel que cet album pour commencer avec joie la nouvelle année.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Le Yéti de Nicolas Jules
La chronique de l'album Carnaval Sauvage de Nicolas Jules
La chronique de l'album La reine du secourisme de Nicolas Jules
Nicolas Jules en concert au Café de la Danse (7 mars 2005)
Nicolas Jules en concert à l'Espace B (lundi 24 octobre 2011)
Nicolas Jules en concert au Trianon (mercredi 15 avril 2015 )
Nicolas Jules en concert au Festival les Poly'Sons (samedi 27 janvier 2024)
L'interview de Nicolas Jules (samedi 27 janvier 2024)

En savoir plus :
Le site officiel de Nicolas Jules
Le Bandcamp de Nicolas Jules
Le Soundcloud de Nicolas Jules
Le Facebook de Nicolas Jules


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-02-25 :
La Mare Aux Grenouilles #80 - Talk Show Culturel
Chelsea Wolfe - She Reaches Out to She Reaches Out to She
Maxwell Farrington & Le SuperHomard - Please, Wait...
Pierre-François Blanchard - #Puzzled
Sylvain Cathala - Print - Secrets for you
Cotonete - Victoire de la musique
Philippe Soirat - On the spot
Witchorious - Witchorious
Nicolas Jules - La reine du secourisme
Caesaria - Archi Deep - Chester Remington - Dirty Fonzy - Ni Vus Ni Connus
Grand March - Back To The Wall
PURRS - Goodbye Black Dog
Aline - La lune sera bleue

• Edition du 2024-02-18 :
Geins't Naït, Laurent Petitgand & Scanner - Et il y avait
Choeur de chambre Mélisme(s), Colette Diard & BanKal Trio - Brahms le Tzigane
Elodie Vignon - Songes
Johan Farjot & Friends - Caravan Party II
The Twin Souls - Family and Friends
Dumka - Folklores
Métro Verlaine - Pop Sauvage
Trio Ernest - Haydn All-Stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)
Soulmate - Bright
Le Pied de la Pompe - Hors-piste
 

• Archives :
Akira & Le Sabbat - Les Vulves Assassines - Le Cargö
La Mare Aux Grenouilles #79 - Talk Show Culturel
Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy - Ni Vus Ni Connus
The Strumbellas - Part Time Believer
Royal Pantone - Colors
Lox - Colère EP
Fuzeta - Ferel
Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta - Ni Vus Ni Connus
Last Quarter - For the Hive EP
Nicolas Jules - Festival les Poly'Sons
For The Hackers - Le Cap
Saxon - Hell, Fire and Damnation
Nicolas Jules - Interview
The Reed Conservation Society - La société de préservation du roseau
La Mare Aux Grenouilles #78 - Talk Show Culturel
Marika Hackman - Big Sigh
Pierre de Bethmann - Credo
Back and Forth - Time Whispers
Bertille - Distances
Kloé Lang - Ce que la nuit EP
Lucas Lombard - Première nuit
Venus Worship - Relapse
Horskh - Body
Edouard Ferlet - Pianoïd.2
Horrible - Filth
Ana Carla Maza - Caribe
Bloom Bat - Honest Weirdo
PURRS - FUZETA - Villagers - Ni Vus Ni Connus
Creeper - Sanguivore
Heeka - The Haunted Lemon
- les derniers albums (7428)
- les derniers articles (351)
- les derniers concerts (2393)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1131)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=