Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Concert de la Loge & Julien Chauvin
Haydn : Stabat Mater, Symphonies n°84 & n°86  (Aparté)  février 2021

"Il commence par l’idée la plus insignifiante, mais peu à peu cette idée prend une physionomie, se renforce, croît, s’étend, et le nain devient géant à nos yeux étonnés" Stendhal sur Haydn

"Stabat Mater dolorosa
Juxta crucem lacrimosa
dum pendebat Filius."

Un très bel ensemble, une interprétation virtuose, un programme intelligent. Que demander de plus ?

Pour clore, de très belle manière, son intégrale des Symphonies Parisiennes de Haydn, le chef Julien Chauvin et son orchestre du Concert de la Loge proposent ce disque constitué des Symphonies n°84 & n°86 et du Stabat Mater.

De la période classique, le grand public retient surtout Mozart, Beethoven et un peu moins Haydn. Pourtant, cela serait négligé son génie musical, son influence considérable sur la musique de son époque. Et puis ce serait oublier qu’entre la fin du XVIIIème et le début du XIXème, Haydn connut en Europe et en France notamment une ferveur supérieure à celle de Mozart ou Beethoven. Ses symphonies sont des œuvres modernes, savantes, audacieuses parfois. Les Symphonies Parisiennes ne dérogent pas à la règle. Entre les tourments, de la presque secrète Symphonie n°84 et la puissance de la 86, c’est tout un monde musical devant nous.

Un peu déprécié, le Stabat Mater n’en reste pas moins une belle œuvre. Composé alors qu’il est en pleine période "sturm und drang", il fut à son époque, avec son dramatisme et son superbe final considéré comme un chef-d’œuvre.

Julien Chauvin et son orchestre du concert nous offrent une interprétation, sur instruments d’époque, pleine d’allant, de vivacité et de finesse, de fougue, de panache et d’esprit : comme cette proposition de nommer par le public les deux symphonies soit "la discrète" pour la n°84 et ses couleurs sombres et "la capricieuse" pour la n°86 et son mouvement intitulé "Capriccio". Il y a un son fin, un jeu que l’on pourrait qualifier de délicat, une grande sensibilité également. Seul petit bémol, le découpage des deux disques qui séparent le Stabat Mater en deux. Un petit bémol pour un beau disque !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Le concert de la loge - Haydn - La Poule - Mozart - Guénin de Julien Chauvin - Justin Taylor
La chronique de l'album Simply Mozart de Julien Chauvin & le Concert de la loge
La chronique de l'album Mozart de Le concert de la loge & Julien Chauvin

En savoir plus :
Le site officiel de Le Concert de la Loge
Le Facebook de Le Concert de la Loge


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-06-09 :
Moorea - Réalité
Houle - Ciel, cendre et misère noire
Alain Chamfort - Point Éphémère
Jérôme Lefebvre / FMR Orchestrâ - Jusqu'où s'évapore la musique ?
Olivier Triboulois - Bleu
Marie Pons & Geoffrey Jubault - Volupté
Olivier Rocabois - The Afternoon of our lives
Beau Bandit - Middle Class Luxury
Manila Haze - Upside Down
The Dandy Warhols - Rockmaker
Batist & the 73' - Interview
We Hate You Please Die - Jules & Jo - Hippocampe Fou - Ni Vus Ni Connus
Indigo Birds - As Seasons Changed
Mazingo - Hey You
Soft Michel - Thalasso

• Edition du 2024-06-02 :
La Mare Aux Grenouilles #86 - Talk Show Culturel
Ravage Club - Ravage Club
Les Fouteurs de Joie - Nos courses folles
The Rapports - A life in a suitcase
Trigger King - The Giant Rooster
Lux - Tramhaus - Coeur-Joie - Mélys - Resto Basket - Ni Vus Ni Connus
 

• Archives :
Festival Rock In The Barn #15 (édition 2024) - Unschooling - Divorce - Samba de la Muerte - Vlure - Deadletter - JC Satan - Deeper - Loverman - Ellah A Thaun - Ditter - Peniche - Johnnie Carwash - Maddy Street - Dude Low - Augusta - Ultranouk - Carriegoss
Thomas Jarry - Bach : Cello suites
Ezéchiel Pailhès - Ventas Rumba
Ensemble Hexaméron - Pasticcio - Paris 1801
Festival More Women On Stage #3 (édition 2024) - Jeanne Added - Venin Carmin - Pythies TTRRUUCES - Ytso & Wayne - Les Shirley - Fallen Lillies - Dream Wife
Florian Noack - I wanna be like you
Arbas - L'écho des brasiers
Blue Deal - Can't Kill Me Twice
Jules & Jo - Le futur est génial
La Mare Aux Grenouilles #85 - Talk Show Culturel
Matt Low - Une vie Cool
Morgane Imbeaud - The Lake
Nicolas Paugam - La balade sauvage
Elysian Fields - What the thunder said
Sylvain Daniel - Slydee
Bad Juice - Amour Noir
Caesaria - Tonight will only make me love you more
Bruit d'Avril - Session Bruit d'Avril
MATW - Soft Michel - Sun - Sunshade - Seppuku - Servo - Dye Crap - Ni Vus Ni Connus
Space Alligators - London Tropical
Ha the Unclear - A kingdom in a cul-de-sac
Nicolas Paugam - La balade sauvage
El Perro del Mar - Big Anonymous
Ed Harcourt - El Magnifico
Festival Paysage Pop #2 (édition 2024) - Lisbone - iAross - Ritmo 71 - Eleven 17 - Thierry Holweck
Batist & the 73' - Batist & the 73'
Two Magnets - Folk Tales Of Today
Kokopeli - Family Affair
Thibault Wolf - Korzéam EP
Intrusive Thoughts - Dysphorie
- les derniers albums (7557)
- les derniers articles (358)
- les derniers concerts (2398)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1133)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (9)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=