Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'heure bleue de Peder Severin Krøyer
Musée Marmottan Monet  (Paris)  Du 19 mai au 26 septembre 2021

La peinture des pays nordiques revient en force au premier plan muséal avec, et entre autres, les monstrations dédiées à "Anders Zorn - Le maître de la peinture suédoise" et "L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais respectivement en 2017 et en 2020, et à "Hammershøi - Le maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André en 2019.

Le Musée Marmottan Monet continue cette exploration avec "L'heure bleue de Peder Severin Krøyer", une exposition monographique dédiée au peintre danois Peder Severin Krøyer (1851-1909) organisée avec le Skagen Kunstmuseer au Danemark sous le haut patronage de la Reine Margrethe II.

Nonobstant son intitulé et la sélection opérée par la commissaires - Marianne Mathieu, directrice scientifique du musée Marmottan Monet, Dominique Lobstein, historien de l’art, et Mette Harbo Lehmann, conservatrice au Skagen Kunstmuseer - la monstration ne se limite pas aux toiles déclinant le motif de l'heure bleue, au demeurant commun aux peintres de l'Europe du Nord, qui se réfère au phénomène lumineux observé plus spécifiquement lors du crépuscule nordique

En effet, déclinée selon un parcours thématique à la scénographie pétulante de Anne Gratadour, elle comporte une soixantaine de toiles réalisées par Krøyer lors de son séjour au sein de la privilégiée colonie d'artistes de Skagen sise à l'extrémité du Jutland aux confins de la mer du Nord et de la mer Baltique où se produit ce phénomène, qui dresse un panorama de son éclectisme pictural tant en mantière de genres que de manières.

La villégiature heureuse d'un gentleman-painter

L'exposition est introduite par un étonnant et anachronique portrait en pied du peintre.

En effet, arborant une élégante tenue blanche, il est représenté, par son homologue compatriote Laurits Tuxen, sur une plage, campé dans une attitude et un équipement, un pic de parasol et une boite à peinture qui évoquent davantage le fusil et la bourriche à gibier d'un chasseur d'opérette.

Certes, il goûte vraiment les joies cynégétiques et est imbu de sa situation sociale bourgeoise.

Mais, formé à l’Académie des Beaux-arts de Copenhague et à l’atelier de Léon Bonnat à Paris, il ne peut être qualifié de peintre du dimanche au regard de sa production prolifique et de sa quête de reconnaissance officielle.

Et il a connu une belle notoriété de son temps avant d'être éclipsé, bien que n'oeuvrant pas dans le même registre, par son cadet et élève Vilhelm Hammershoï et plongé dans un long purgatoire même au plan national.

Ainsi navigue-t-il du portrait, notamment l'autoportrait et celui de sa très belle et jeune épouse mais également ceux à destination commerciale, au paysage en passant par les scènes de genre ("Femmes au jardin").

Inscrit dans le naturalisme, il produit des tableaux de grand format pour les salons sur la thématique de la pêche.

Tels "Pêcheurs de Skagen" - "Bateaux de pêche" - "Départ des bateaux de pêche après le coucher du soleil" qui reçu la médaille d'honneur à l’Exposition Universelle de 1889.

Il use d'un pseudo-impressionnisme pour les scènes intimistes ("Hip, hip, hip, hourra ! Déjeuner d’artistes") et de plein air et s'inspire de la manière vitaliste pour les jeux balnéaires ("Garçons se baignant un soir d'été") et d'une pointe de symbolisme avec les traces de pas sur le sable ("Plage au sud de Skagen").

Indice récurrent qui se retrouve que les fameuses toiles de l'heure bleue "Soirée calme sur la plage de Skagen" et "Depuis la plage sud, Skagen".

A repérer également les cadrages inhabituels avec des personnages tronqués ou à la limite du hors champ ("Artistes sur la plage de Skagen"- "Marie Krøyer peignant sur la plage").

A voir en complément ou en introduction à la visite le film "L’heure bleue de Peder Severin Krøyer" réalisé par Ane Skat

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Marmottan Monet

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Marmottan Monet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 juin 2022 : Voilà l'été

Paul McCartney a 80 ans, La Mare aux Grenouilles vient de fêter ses 2 ans, il fait (trop) chaud : pas de doute, c'est bientôt l'été. En attendant une actualité plus légère sur juillet et août, voici de quoi découvrir et aiguiser votre curiosité !

Du côté de la musique :

"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy
et toujours :
"L'innocence" de Lisa Portelli
"Le syndrome de Goteborg" des Fatals Picards
Rencontre avec Laurent Honel des Fatals Picards
"Jokers" de Vincent Peirani
"Paris n'existe pas" de Son Parapluie
"The pleasure is goldmine" de Olivier Rocabois
"Les démons familiers" de Mathias Lévy
"Prince de plomb" de Marcia Higelin
"La dynastie du chouchou" de Listen In Bed à écouter en ligne
Festival Art Rock 2022 avec Kim Gordon, Flore Vesco, Pete Doherty ...
"Social Kaleidoscope" de Boris Maurussane
"Lost in confusion" de Amy Lee & the Loco Project Band
Cosse, Bukowski et Flor Del Fango dans une sélection de clips

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Believers" au Théâtre Lepic
"Ceci n'est pas une Framboise Frivole" à la Piccola Scala
"Hop-là !" au Théâtre Essaion
en avant-première du Festival Off d'Avignon :
"Une nuit avec Monsieur Teste"
"Je m'appelle Adèle Bloom"
"Second souffle"
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
derniers jours pour "Boilly - Chroniques parisiennes" au Musée Cognacq-Jay
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Jungle rouge" de Juan José Lozano et Zoltan Horvath
en streaming gratuit avec :
"Une femme fantastique" de Sebastian Lelio
"La tourneuse de pages" de Denis Dercourt
"Frost" de Sharunas Bartas
"Lady Chatterley" de Pascale Ferran
et le cinéma asiatique en 7 films

Lecture avec :

"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter
et toujours :
"Unfollow" de Luka Juliger
"Traquenoir" de Ed Lacy
"Reste près de lui" de Emily Koch
"Leonard de Vinci" de Jean Yves Boriaud
"Elle est le vent furieux" de Marie Alhinho, Marie Pavlenko, Sophie Adriansen, Flore Vesco, Cyndy Van Wilder & Coline Pierré

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=