Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Henri Cartier-Bresson - Revoir Paris
Musée Carnavalet  (Paris)  Du 15 juin au 31 octobre 2021

Le Musée Carnavalet et la Fondation Henri Cartier-Bresson proposent une exposition dédiée à l'oeuvre du photographe Henri Cartier-Bresson centrée sur la capitale française dont l'intitulé polysémique "Henri Cartier-Bresson - Revoir Paris fleure la nostalgie.

Revoir peut s'entendre simplement au premier degré comme "voir à nouveau" mais également comme un "au revoir" à des temps révolus.

D'autant que les commissaires scientifiques Anne de Mondenard, conservatrice en chef au Musée Carnavalet, Agnès Sire, directrice artistique, et Aude Raimbault, conservatrice des collections à la Fondation Henri Cartier-Bresson, ont opté pour un parcours chronologique s'achevant en 1968.

Scénographié par Alexis Patras, qui mise sur des cimaises à claire-voie pour dynamiser la relative étroitesse de l'espace muséal tout en ménageant un point de fuite, la déambulation est scandée par de nombreux tirages originaux dont une trentaine d'inédits, des publications ainsi que d'enregistrements audiovisuels.

Henri Cartier-Bresson, un homme dans la ville

Les commissaires le qualifie de "flâneur entre deux rives" et "artiste libre qui cultive les contraires : le reportage et l’image isolée, Paris et le reste du monde, la photographie et le dessin, l’engagement mais sans parti, la commande et son propre rythme". Tout est dit et confirmé par la visite.

Une visite qui commence avec quelques éléments mémoriels, comme l'appareil Leica et le "First album" des années 1929-1931

Cartier-Bresson, dont la référence tutélaire est Eugène Atget et la photographie documentaire, sillonne la capitale, les quais de Seine, ses beaux quartiers, avec la série "Rue Royale" mais aussi ses quartiers populaires avec leurs habitants et leurs travailleurs, des forts des Halles aux plâtriers du Quai de Javel.

l

Et il s'aventure en périphérie dans la petite couronne pour saisir tant les moments heureux, comme ceux passés dans les guinguettes de Joinville-le-pont, que le quotidien des miséreux dans le bidonville de Nanterre.

Cartier-Bresson fait des incursions dans le photojournalisme engagé en couvrant les grands événements d’actualité comme la Libération de Paris, les Six jours de Paris au Vélodrome d'hiver en 1957 et les manifestations des années 1960.

La visite n'est pas exempte de découverte pour le non exégète de Cartier-Bresson avec les portraits de figures des années d'après guerre, écrivains et artistes, tels, et entre autres, Jean-Paul Sartre, Irène et Frédéric Joliot-Curie, Louis Aragon, Christian Dior et Albert Camus, présentés en regard de l'album monographique "Images à la sauvette" avec une couverture originale de Matisse publié en 1952 et regroupant les photographies des vingt premières années de sa carrière.

Il y twiste le caractère nécessairement posé inhérent au genre du portrait en procédant à une scénarisation, notamment en scène de rue, Ce qui initie une réflexion critique sur sa doxa, la prise d'images sur le vif, qui a été institutionnalisé sous les termes "instant décisif".

A voir en résonance avec l'exposition "Eugène Aget - Voir Paris" proposée par les mêmes commissaires à la Fondation Henri Cartier-Bresson et poursuivre avec l'exposition concomitante "Henri Cartier-Bresson - Le Grand Jeu" à la Bibliothèque nationale de France.

Par ailleurs, l'année 2021 est celle de la réouverture du Musée Carnavalet après sa rénovation ce qui incite à la visite en accès gratuit de ses collections permanentes relatant l'Histoire de Paris depuis ses origines.

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Carnavalet

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Carnavalet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-05-22 :
Monnaies & Merveilles - Monnaie de Paris
 

• Archives :
Shirley Jaffe - Une Américaine à Paris - Musée national d’art moderne - Centre Pompidou
León Ferrari - L'aimable cruauté - Musée national d’art moderne Centre Pompidou
Les Expositions -
Boilly - Chroniques parisiennes - Musée Cognacq-Jay
Le Théâtre des émotions - Musée Marmottan Monet
Héroïnes romantiques - Musée de la Vie romantique
Boldini - Les plaisirs et les jours - Petit Palais
Toyen - L'écart absolu - Musée d'Art Moderne de Paris
Les Expositions -
Charles Camoin - Un fauve en liberté - Musée de Montmartre
Love Brings Love - le défilé hommage à Alber Elbaz - Palais Galliera
Pionnières - Artistes dans le Paris des Années Folles. - Musée du Luxembourg
Les Expositions -
Kandinsky - L'Odyssée de l'abstrait - Atelier des Lumières
Cézanne - Lumières de Provence - Atelier des Lumières
HEY ! Le Dessin - Halle Saint-Pierre
Jean-Francis Auburtin - Un Age d'or - Musée de Lodève
Dans le secret des grands décors d'Eugène Delacroix - Musée national Eugène-Delacroix
Oda Jaune - wOnderlust - Galerie Templon
Expositions -
Molière - La Fabrique d'une gloire nationale - Espace Richaud
Ed & Nancy Kienholz - Galerie Templon
Maurice Denis - Bonheur rêvé - Musée Maurice Denis
Les Secrets de Modigliani - LaM
Fantaisies pour un palais - Château de Rambouillet
Cartier et les arts de l’Islam - Aux sources de la modernité - Musée des Arts Décoratifs
Sur le motif - Peindre en plein air 1780-1870 - Fondation Custodia
Marcel Proust - Un roman parisien - Musée Carnavalet
Le Monde de Steve McCurry - Musée Maillol
Expositions -
- les derniers articles (2)
- les derniers expo (3)
- les derniers expos (1140)
- les derniers films (3)
- les derniers interviews (33)
- les derniers livres (3)
- les derniers selection_concerts (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=