Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Live !
Jeff Jackson  (Editions Sonatine)  juin 2021

Tiens tiens, voilà donc un ouvrage très original que nous proposent les éditions Sonatine. Original dans sa construction et dans sa présentation, belle et soignée. La couverture de l’ouvrage se présente comme la pochette d’un disque vinyle, et nous dévoile le cœur du disque (comme sur les vinyles) avec une face A intitulée Ma période Sombre. En retournant l’ouvrage se dévoile la même chose avec une face B intitulée Kill City. L’ouvrage se lit comme on écouterait un disque vinyle, on lit la face A qui couvre 240 pages puis on retourne le livre pour lire la face B qui couvre environ 110 pages. La qualité de l’ouvrage vient de ces deux faces qui se répondent, de leur construction plutôt habile je trouve.

Ecrit par Jeff Jackson, un auteur de pièces de théâtre qui joue de la guitare dans un groupe de musique, l’ouvrage, recommandé par Don DeLillo, a pour univers le rock et la jeunesse un peu paumée qui l’entoure souvent. Alors évidemment, ce roman noir de Jeff Jackson a pour cœur le rock, des coulisses à la scène.

Une vague de violence sans précédent déferle sur les États-Unis : à travers le pays, des musiciens sont assassinés en plein concert. On ne sait ce qui motive le geste des tueurs. Et quand, dans la petite ville d'Arcadia, vient le tour de Shaun, son ex-petite amie et le guitariste de son groupe tentent chacun à leur manière de comprendre pourquoi des individus s'en prennent à leur raison de vivre. S'agit-il de simple jalousie ou d'obsession fanatique ? À moins que ces éruptions de violences révèlent une contestation beaucoup plus profonde, qui touche à l'essence même de la musique... Ce qui est sûr, c'est que l'univers en lequel ils croyaient commence peu à peu à s'effondrer.

Le titre est plutôt bien choisi, Live ! au cœur du concert tant l’auteur arrive a entraîné le lecteur dans la chaleur et l’ambiance des concerts. Des concerts dont la scène se retrouve très vite au cœur du danger. L’auteur nous offre une partie qui décrit parfaitement l’univers du rock and roll. Cela devrait ravir les fans de cette musique mais pourrait aussi intéresser ceux qui s’y attardent moins. On sent en misant l’ouvrage que l’auteur maîtrise parfaitement ce sujet, qu’il connaît parfaitement le rock. Et qu’il sait surtout le mettre en avant, le valoriser et montrer sa complexité.

L’intrigue, autour de ces assassinats en plein concert reste presque secondaire. Elle donne une dimension noire à l'ouvrage évidemment et permet à l’auteur de rentrer dans la psychologie de quelques personnages principaux au travers de leurs états d’âme, de leur mal-être aussi.

De la scène à la fosse en passant par les coulisses, à travers une galerie de personnages désabusés ou provocs, Jeff Jackson explore les ambiguïtés de notre fascination pour l'univers du rock : la violence, la part sombre qui sommeille en chacun, les rêves de gloire ou l'attraction morbide pour les héros sacrifiés. Sur une trame profondément ancrée dans l'actualité la plus brutale, il nous offre une romance noire et hantée, ainsi qu'une déclaration d'amour grunge à la musique.

Au final, cet ouvrage de Jeff Jackson est un ouvrage particulier, original dans sa construction, plaisant à lire, qui laisse quand même un peu sur sa faim pour ce qui est de l’intrigue. Comme si l’auteur avait fait le choix de centrer son ouvrage sur le rock, ce qui est sûrement le cas.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-11-27 :
L'armée française - Deux siècles d'engagement - Jean Lopez
Black bird - James Keene & Hillel Levin
L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir - Shane Jones
Le livre noir de Vladimir Poutine - Galia Ackerman et Stéphane Courtois

• Edition du 2022-11-20 :
Russie : Révolution et guerre civile (1917-1921) - Antony Beevor
Espions en révolution - Joel Richard Paul
La guerre du désert - Benoît Rondeau
 

• Archives :
Hitler et Churchill - Andrew Roberts
Images de France - Léonard Dauphant
Le noir et le brun - Jean-Christophe Buisson
Ce qui nous arrive - Collectif Inculte
Débrouille-toi avec ton violeur - Infernus Iohannes
Nocturne pour le commissaire Ricciardi - Maurizio De Giovanni
Hiver 1812, Retraite de Russie - Michel Bernard
Celui que tu aimes dans les ténèbres - Skottie Young & Jorge Corona
De nulle part - Claire Favan
La guerre d'indépendance américaine - Pascal Cyr & Sophie Muffat
L'autre famille royale - Flavie Leroux
Tous contre tous - Paul Jankowski
La Femme guerrière - Maxine Hong Kingston
Les sentiers obscurs de Karachi - Olivier Truc
Lalalangue - Frédérique Voruz
Obscuritas - David Lagercrantz
Les hommes de Mussolini - Frédéric Le Moal
1942 - Julien Peltier & Cyril Azouvi
Crossroads - Jonathan Franzen
Vagabonde - Fumiko Hayashi
Préhistoires d'Europe - L'Egypte des pharaons - Anne Lehoerff - Damien Agut & Juan Carlos Moreno-Garcia
La santé en bande organisée - Anne Jouan & Pr Christian Riché
L'école du feu - Emmanuel Saint-Fuscien
Un bon indien est un indien mort - Stephen Graham Jones
L'inconnue de Vienne - Robert Goddard
Mordew - Alex Pheby
Napalm en son coeur - Pol Guasch
La guerre de Cent Ans - Amable Sablon du Corail
D'où vient l'amour - Yann Queffélec
Les masques éphémères - Donna Leon
- les derniers articles (12)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (31)
- les derniers livres (2527)
- les derniers spectacles (1)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=