Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce True Mothers
Naomi Kawaze  (juillet 2021) 

Réalisé par Naomi Kawaze. Japon. Drame. 2h20 (Sortie 28 juillet 2021). Avec avec Hiromi Nagasaku, Arata Iura, Aju Makita, Takedo Tanaka et Miyoko Asada

Depuis Ozu et bien d'autres cinéastes japonais, on connaît l'importance du thème de la famille dans le cinéma nippon.

Récemment, Hirozaku Kore-Eda en a fait avec bonheur l'essence de son cinéma ("Tel père, Tel fils", "Une affaire de famille"). On peut aussi citer Koji Fukuda, dont on est en train de découvrir les œuvres majeures ("Hospitalité", "Harmonium").

Avec "True Mothers", Naomi Kawase les rejoint pour aborder le problème de l'adoption, des deux côtés "maternels". La réalisatrice qu'on a connue plus portée sur les symboles, plus encline à un cinéma contemplatif et esthétique aborde, sans totalement renier sa manière de filmer, des choses plus terre à terre, troque son penchant pour les fins de vie pour suivre l'avènement d'un enfant et ce qui se cache derrière comme drame ou comme souffrance.

Une fois encore, elle plonge en immersion dans les non-dits de la société japonaise. Une jeune fille, presque une enfant, découvre l'amour sans y être préparée et se retrouve enceinte. Une jeune femme comblée socialement ne peut avoir d'enfant cherche.

Dans les deux cas, elles risquent d'être à l'index d'un monde qui ne supporte pas "l'anormalité", la transgression même involontaire de la norme est une faute qu'on va leur imputer et qui risque d'en faire des "marginales".

Alors, on découvre l'existence d'un lieu presque paradisiaque où les jeunes filles viennent passer leur grossesse loin de l'hostilité de leur milieu, et où les adoptants, qui financent ce séjour, viennent chercher ces enfants que leurs jeunes mères sont contraintes d'abandonner en signant une renonciation définitive...

Mais, quelques années plus tard, qui dit que la jeune fille ne sera pas obsédée par cet enfant perdu ? Ne souhaitera-t-elle pas le rechercher, le reprendre ? C'est le thème de "True Mothers" de Naomi Kawase.

On y vit cette confrontation des deux mères avec beaucoup d'émotion retenue avant d'être pris dans un flot lacrymal dont il ne faudra pas avoir honte. Sans être un mélo, le film décrit des sentiments forts qui n'échappent pas à la voie des larmes... et c'est tant mieux.

Naomi Kawase sait éviter le pathos et a pris soin de faire de ses personnages des êtres sans autre arrière pensée que de défendre leur bonheur ou de tenter de le retrouver. Les deux femmes d'âges et de milieux différents sont de belles personnes et la résolution du film semble le prouver.

L'intrusion de la réalisatrice dans l'univers des familles donne un film moins rationnellement construit que chez son collègue Kore-Eda mais propice à plus d'affects. On sent aussi une grande maîtrise sur l'objet film qui fait d'elle sans doute la plus grande cinéaste actuelle dont, désormais, il faut forcément suivre toutes les propositions.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 29 mai 2022 : En route vers l'été

Après une semaine plus calme faite de jour férié et de pont, c'est reparti pour l'aventure culture hebdomadaire avec une sélection encore très éclectique.

Du côté de la musique :

"Loss" de Birdstone
"Nuevo medievo" de Borja Flames
"Somewhere quiet" de Geoffrey le Goaziou
"Telema" de Imparfait
"Exode" de Jérémie Kiefer
"Breaking the thermometer" de Leeyla McCalla
"La sélection de Raymonde Howard" est la 17eme émission de cette saison de Listen in Bed à écouter
"Joséphine Ambroselli" de Marine Chagnon
"Rites, Oeuvres concertantes" de Olivier Calmel
"Entre les mains des robots" de Oslo Tropique
"Mieczyslaw Weinberg" de de Raphael Feye & Les Métamorphoses
"Sick sad world vol3 : Anti covid covers" de Sick Sad World Music
et toujours :
"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Phèdre" au CDN d'Aubervilliers
"Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Le jour où mon père m'a tué" au Lavoir Moderne Parisien
"Une vie d'acteur" au Théâtre 14
"Mahalia & moi" au Théo Théâtre
des reprises :
"Tous les oiseaux" au Théâtre de la Colline
"L'Oral et l'Hardi" au Théâtre de la Bastille
"Flagrant déni" au Théâtre de la Huchette
"La Maison accepte l'échec" au Théâtre Aleph
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"/ Allemagne / Années 1920 / Nouvelle Objectivité / August Sander /" au Centre Pompidou
"Valerio Adami - Peintures récentes" à la Galerie Templon
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Eté 1985" de François Ozon
"Elefante blanco" de Pablo Trapero
"La femme de mon frère de Monia Chokri
"Corpo eleste" de Alice Rohrwacher
"Les Eternels" de Zhangke Jia
"L'Enfer" d'Henri-Georges Clouzot

Lecture avec :

"L'antre des louves" de Elodie Harper
"Meurtre sans filet" de Stephen Spotswood
"White girls" de Hilton Als
et toujours :
"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 7 août 2022 : On prend la Route du Rock
- 31 juillet 2022 : petite édition estivale
- 24 juillet 2022 : restez au frais
- 17 juillet 2022 : PopIn Triste !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=