Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce True Mothers
Naomi Kawaze  (juillet 2021) 

Réalisé par Naomi Kawaze. Japon. Drame. 2h20 (Sortie 28 juillet 2021). Avec avec Hiromi Nagasaku, Arata Iura, Aju Makita, Takedo Tanaka et Miyoko Asada

Depuis Ozu et bien d'autres cinéastes japonais, on connaît l'importance du thème de la famille dans le cinéma nippon.

Récemment, Hirozaku Kore-Eda en a fait avec bonheur l'essence de son cinéma ("Tel père, Tel fils", "Une affaire de famille"). On peut aussi citer Koji Fukuda, dont on est en train de découvrir les œuvres majeures ("Hospitalité", "Harmonium").

Avec "True Mothers", Naomi Kawase les rejoint pour aborder le problème de l'adoption, des deux côtés "maternels". La réalisatrice qu'on a connue plus portée sur les symboles, plus encline à un cinéma contemplatif et esthétique aborde, sans totalement renier sa manière de filmer, des choses plus terre à terre, troque son penchant pour les fins de vie pour suivre l'avènement d'un enfant et ce qui se cache derrière comme drame ou comme souffrance.

Une fois encore, elle plonge en immersion dans les non-dits de la société japonaise. Une jeune fille, presque une enfant, découvre l'amour sans y être préparée et se retrouve enceinte. Une jeune femme comblée socialement ne peut avoir d'enfant cherche.

Dans les deux cas, elles risquent d'être à l'index d'un monde qui ne supporte pas "l'anormalité", la transgression même involontaire de la norme est une faute qu'on va leur imputer et qui risque d'en faire des "marginales".

Alors, on découvre l'existence d'un lieu presque paradisiaque où les jeunes filles viennent passer leur grossesse loin de l'hostilité de leur milieu, et où les adoptants, qui financent ce séjour, viennent chercher ces enfants que leurs jeunes mères sont contraintes d'abandonner en signant une renonciation définitive...

Mais, quelques années plus tard, qui dit que la jeune fille ne sera pas obsédée par cet enfant perdu ? Ne souhaitera-t-elle pas le rechercher, le reprendre ? C'est le thème de "True Mothers" de Naomi Kawase.

On y vit cette confrontation des deux mères avec beaucoup d'émotion retenue avant d'être pris dans un flot lacrymal dont il ne faudra pas avoir honte. Sans être un mélo, le film décrit des sentiments forts qui n'échappent pas à la voie des larmes... et c'est tant mieux.

Naomi Kawase sait éviter le pathos et a pris soin de faire de ses personnages des êtres sans autre arrière pensée que de défendre leur bonheur ou de tenter de le retrouver. Les deux femmes d'âges et de milieux différents sont de belles personnes et la résolution du film semble le prouver.

L'intrusion de la réalisatrice dans l'univers des familles donne un film moins rationnellement construit que chez son collègue Kore-Eda mais propice à plus d'affects. On sent aussi une grande maîtrise sur l'objet film qui fait d'elle sans doute la plus grande cinéaste actuelle dont, désormais, il faut forcément suivre toutes les propositions.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=