Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Paris de Dufy
Musée de Montmartre  (Paris)  Du 19 mai 2021 au 2 janvier 2022

En 2021, le Musée de Montmartre présente une exposition intitulée "Le Paris de Dufy" dédiée au peintre surnommé "le peintre de la joie" à travers un de ses motifs emblématiques.

Raoul Dufy, qui se définissait comme comme "un moderne classique", a, du réalisme impressionniste au post-impressionniste et du fauvisme au cubisme, exploré tous les langages plastiques des avant-gardes pour forger un style unique privilégiant la couleur, avec une chatoyante palette chromatique, pour traduire tant la lumière que le mouvement.

Ce qui apportait à ses toiles qui déclinaient les thèmes de la modernité, telles l'urbanité et la balnéarité, un air festif et chaleureux, selon sa conception de l?Art, de la Beauté et de la Joie, et lui valait la faveur de la critique, des collectionneurs et du public de son temps comme de ceux d'aujourd'hui avec de nombreuses et régulières expositions notamment en France.

D'autant qu'il s'est également consacré aux arts décoratifs en étant une des figures du mouvement Art déco, de la production textile avec le couturirer Paul Poiret à l'art de la céramique en passant par la gravure et la tapisserie.

Cette exposition a été élaborée avec la participation du Centre Pompidou, en partenariat avec le Mobilier national et les manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie, et le commissariat de Didier Schulmann, conservateur au Musée national d'art moderne-Centre Pompidou et Saskia Ooms, responsable de la conservation du Musée de Montmartre.

La monstration décline, dans un parcours thématique, le motif parisien qui, de l'arrivée à Paris en 1902 du peintre havrais à Montmartre avec ses vues de Montmartre ("Vue de Paris depuis Montmartre", "L’Atelier de l’impasse Guelma", "Le Moulin de la Galette") au guide de tourisme "Paris, où, quand, comment" en 1952, l'a largement inspiré.

Raoul Dufy a peint Paris et ses jardins ("Au Bois de Boulogne") ainsi que les événements festifs, des rassemblements populaires ("Le 14 juillet") à ceux mondains ("La Réception", "Le Blue Quintet")

Et les monuments qu'il célèbre dans le registre des arts décoratifs en médaillon en tapisserie de Beauvais pour l'ensemble de salon Paris, avec notamment sa prédilection pour la Tour Eiffel magnifiée dans un paravent intitulé "Le Panorama de Paris".

Le panorama dont il réactive le format porté à son acmé avec la réalisation de la monumentale fresque décorative composée de 250 panneaux "La Fée Electricité" commandée par la Compagnie Parisienne de Distribution d’Électricité pour le Pavillon de l’Electricité de l’Exposition internationale des arts et techniques de 1937 dont sont présentées la série complète des lithographies correspondantes.

A voir un diaporama des oeuvres in situ et en vidéo en préambule à la visite le documentaire de Jacques Vichet dans le cadre de la série Les Maîtres de la peinture moderne" diffusée sur la chaîne TVmonde

Et poursuivre avec un tour d'horizon en vidéo des expositions récentes

Ainsi, en 2017

"Raoul Dufy, les couleurs du bonheur" au Musée Jean Cocteau à Nice

la rétrospective "Raoul Dufy, le bonheur de vivre" au Palais Lumière d'Evian

 

 en 2019 :

"Raoul Dufy au Havre" au MuMa Le Havre

"Dufy, les Années folles" au Musée des Beaux-arts de Quimper

et en 2020 :

"Dufy, Londres-Paris-New York" au Palais des Beaux Arts de Lille

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée de Montmartre


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 4 décembre 2022 : L'hiver approche
- 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre
- 20 novembre 2022 : La coupe n'est plus dans le vent
- 13 novembre 2022 : Fichu Vendredi 13
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=