Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Amours d'Anaïs
Charline Bourgeois-Tacquet  (septembre 2021) 

Réalisé par Charline Bourgeois-Tacquet. France. Comédie. 1h38 (Sortie 15 septembre 2021). Avec Anaïs Demoustier, Valére Bruni-Tedeschi, Bruno Podalydès, Anne Canovas, Bruno Todeschini et Jean-Charles Clichet.

On dit souvent que le premier long métrage est forcément autobiographique. Sans rien savoir de la vie de Charline Bourgeois-Tacquet, on se doute qu'elle est là, en vrac, au propre ou au figuré, dans celle d'Anaïs qu'elle se propose de raconter et de filmer à cent à l'heure.

Anaïs est là quasiment toujours sur l'écran, bavarde, naïve, déterminée dans des idées fixes qui peuvent constamment changées.

Dans "Les Amours d'Anaïs" de Charline Bourgeois-Tacquet", Anaïs Demoustier est une boule de flipper : elle ne sait pas où elle va, mais sait qu'elle ne doit pas quitter le jeu. Mieux vaut être balloté, trimballé d'un bip à un autre que d'être exclu de la partie.

Ce film, faussement modeste, est le portrait attentif d'une génération, voire peut-être de plusieurs. Tout peut encore arriver à Anaïs qui, pour l'heure, n'est pas encore arrivée à grand-chose.

C'est une petite française moyenne qui a quitté ses parents, merveilleusement incarnés par Anne Canovas et Bruno Todeschini, parce qu'il le fallait bien mais qui, depuis, n'a pas vraiment trouvé sa voie et ne l'a surtout pas cherché.

Quand survient dans cette existence que d'aucuns diraient déjà vouée à une douce médiocrité un couple célèbre, elle sait pourtant saisir sa chance. On s'interrogera donc sur sa manière d'alpaguer successivement Daniel (Denis Podalydès), un éditeur reconnu, et sa femme Emilie (Valérie Bruni-Tedeschi), une autrice célèbre.

Est-elle une très bonne calculatrice, une opportuniste prête à tout pour enfin vivre sa vie ou bien sa fraîcheur intacte, son absence de cynisme réveille une génération mollement endormie dans son confort et ses certitudes ?

"Qu'est-ce que vous me voulez ?" répète à l'envi Emilie quand Anaïs surgit dans son existence lors d'un colloque littéraire dans un lieu idyllique, théoriquement préservée de tout et particulièrement des groupies envahissantes... Qu'est-ce qu'elle lui veut, c'est la question qui est renvoyé au spectateur et à laquelle il va répondre : lui donner de l'amour.

Avant de coucher par hasard avec son mari, elle ignorait qui était cette écrivaine. En la lisant, elle se retrouve tellement en elle qu'elle aspire à la connaître intimement. Bien entendu, Anaïs est un bulldozer de sentiments que d'habitude on n'exprime pas.

Elle se perçoit au début du film comme une "miss catastrophe". Mais déclencher une tempête d'amour chez des gens qui vivaient sous le règne tranquille des paratonnerres préservant du cataclysme de la passion, cela est-il si catastrophique ?

Avec "Les Amours d'Anaïs", Charline Bourgeois-Jacquet réussit un joli premier film, confirme le talent d'Anaïs Demoustier et réveille celui de ses partenaires. Un vrai rayon de soleil sans arrière-pensées dans cette France si tristement normée.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-11-27 :
Un petit cas de conscience - Marie-Claude Treilhou

• Edition du 2022-11-20 :
Mauvaises filles - Emérance Dubas
 

• Archives :
Juste une nuit - Ali Asgari
Close - Lukas Dhont
Jacky Caillou - Lucas Delangle
Bowling Saturne - Patricia Mazuy
Le Pharaon, le Sauvage et la Princesse - Michel Ocelot
Les Harkis - Philippe Faucon
Anima bella - Dario Albertini
Les Mystères de Barcelone - Lluis Danès
L'Ombre de Goya - José Luis Lopez-Linares
Coup de Théâtre - Tom George
107 mothers - Peter Kerekes   
Plan 75 - Chie Hayakawa
Rodéo - Lola Quivoron
My Name is Gulpilil - Molly Reynolds   
Costa Brava, Lebanon - Mounia Aki  
Des filles pour l'armée - Valerio Zurlini  
Occhiali neri - Dario Argento   
Peter von Kant - François Ozon   
The Sadness - Rob Jabbaz  
L'Esprit sacré - Chema García Ibarra
Todos os Mortos - Caetano Gotardo et Marco Dutra
Jungle rouge - Juan José Lozano et Zoltan Horvath   
Swing - Tony Gatlif    
All eyes off me - Hadas Ben Aroya  
Les Femmes des autres - Damiano Damiani   
Maître Contout - Mémoire de la Guyane - Xavier Gayan   
Années20 - Elisabeth Vogler   
Et je l'aime à la fureur - André Bonzel   
Un vrai crime d'amour - Luigi Comencini   
Employé-Patron - Manuel Nieto Zas   
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1646)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (3)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=