Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vivian Maier
Musée du Luxembourg  (Paris)  Du 15 septembre 2021 au 16 janvier 2022

En collaboration avec la Vivian Maier Scholarship Fund, la Collection John Maloof de Chicago et la Howard Greenberg Gallery de New York, la Réunion des musées nationaux-Grand Palais et la diChroma photography, structure spécialisée dans les expositions photographiques internationales, proposent une exposition consacrée à la photographe américaine Vivian Maier (1926-2009).

Une photographe atypique et singulière puisque amateure autodidacte à la conséquente production confidentielle, plus de 100 000 négatifs, et demeurée anonyme à défaut d'avoir de son vivant publié ou exposé ses clichés.

Et ce, jusqu'à son accidentelle découverte en 2007 lors de l'achat aux enchères du contenu du garde-meuble où étaient entreposés ses biens par John Maloof qui depuis a procédé à une intense action d'exposition et de diffusion qui a donné lieu à la critique de "business Vivian Maier".

Vivian Maier, de l'anonymat à la panthéonisation

De nombreuses expositions ont lieu chaque année, ainsi une douzaine en 2019 dont "Vivian Maier, Street photographer" au Musée de l'Ancien évêché de Grenoble

précédée en 2013 par l'exposition "Vivian Maier, une photographe révélée" présentée au Château de Tours par le Jeu de Paume.

Ce qui a fait accéder Vivian Maier à une gloire posthume en l'érigeant en figure majeure de la Street Photography que célèbre l''exposition au Musée du Luxembourg conçue sous le commissariat d'Anne Morin, directrice de diChroma photography.

Elle privilégie un parcours en neuf sections thématiques analytiques, telles "Autoportait et autoreprésentation" ou "Gestes interstitiels" qui impliquent la connaissance préalable du corpus photographique de l'auteure.

Celui-ci signifie sa prédilection pour la déambulation urbaine, et entre le photojournalisme et la photographie humaniste, pour les scènes de rue notamment dans les quartiers populaires, comme par fascination pour les marges alors qu'elle évoluait professionnellement comme gouvernante d'enfants dans des familles aisées, et le registre du portrait avec les figures d’inconnus saisis au vol dans le double sens du terme.

Par ailleurs, il révèle sa pratique récurrente de l'autoportrait qui a été analysé comme une quête d'identité et une mise en abîme du dédoublement entre la femme et la photographe.

Il se décline soit sous forme explicite comme sujet, toujours avec l'appareil photographique pour signifier un statut - et l'affirmer - ou à la manière du caméo qui s'inscrit dans l'autoreprésentation une pratique connue dans l'art depuis les maîtres anciens, tel Velasquez dans son tableau "Les Ménines", au cinéma avec les apparitions-signature d'Alfred Hitchcock et même dans la bande dessinée avec Hergé qui se croque en silhouette dans les albums de Tintin.

A voir en préambule à la visite les portfolios sur le site dédié à Vivian Maier et les documentaires :

"Finding Vivian Maier" sorti en France sous le titre "A la recherche de Vivian Maier" réalisé par Charlie Siskel et John Maloof (chronique)

"Vivian Maier, Who Took Nanny’s Pictures ?" réalisé pour la BBC par Jill Nicholls en 2013.

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée du Luwembourg

Crédits photos : © Rmn-Grand imable autorisation de la Rmn-Grand Palais


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 22 janvier 2023 : La culture ne bat pas en retraite !
- 15 janvier 2023 : C'est la rentrée pour de vrai !
- 8 janvier 2023 : 2023, l'année des exploits !
- 2 janvier 2023 : Bonne année culturelle
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=