Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oray
Mehmet Akif Büyükatalay  (octobre 2021) 

Réalisé par Mehmet Akif Büyükatalay. Allemagne/Turquie. Drame. 1h37 (Sortie 27 octobre 2021). Avec Zejhun Demirov, Deniz Orta, Cem Göktas et Ferhat Keskin.

Oray est germano-turc, fait probablement de la troisième génération d'immigrants turcs installés en Allemagne. Ancien délinquant, il est devenu à sa sortie de prison un musulman très pratiquant et partage sa vie avec Burcu, elle aussi germano-turque, mais pas très concernée par la religion.

Un jour, lors d'une dispute, Oray prononce "talaq", ce qui signifie plus ou moins "je te répudie" et contraint le bon croyant qu'il est à s'éloigner trois mois de sa femme. S'il avait prononcé trois fois le fameux "talaq", il aurait été obligé de divorcer...

"Oray" de Mehmet Akif Buyukatalay est un film dans la lignée des œuvres des frères Dardenne. On est loin des fictions françaises tournées ou non par des réalisateurs issus des pays du Maghreb. Il ne sera ici aucunement question d'embrigadement à l'Islam, de soumission de la femme aux lois islamiques et évidemment pas de départ pour le Djihad.

Oray est très croyant, très charismatique aussi quand il raconte à ses "frères" son cheminement vers Dieu et la religion. En France, on en ferait forcément un islamiste. En Allemagne, c'est le poids excessif de la religion sur lui qui est étudié. Cherchant à être un homme juste, à empêcher les autres de tomber dans la délinquance ou à faire le mal, prenant trop au pied de la lettre la parole de Dieu, Oray, jamais macho, se fait du mal à lui-même et risque de perdre sa bien-aimée pour un mot de trop.

La communauté turque, telle qu'elle est décrite dans ce premier long-métrage, paraît avoir trouvé en Allemagne un lieu où vivre sans trop de problèmes sa double identité. D'ailleurs, on ne verra dans ce film aucun "Allemand de souche", sauf quelques convertis.

En revanche, on découvrira des Turcs déjà germanisés passant assez facilement d'une langue à l'autre. Dans une discussion, un des personnages affirmera en plaisantant que dans vingt ans, la population d'origine turque fera vingt pour cent de la population totale allemande et qu'il sera le premier chancelier d'origine turc... Jamais un cinéaste beur n'oserait faire dire pareil dialogue à un étudiant d'origine algérienne ou tunisienne dans un film français.

"Oray" de Mehmet Akif Buyukatalay est au final un film assez minimaliste, souvent filmé en gros plan, au plus près du personnage central qui porte le film sur ses épaules et qui s'avère un comédien exceptionnel. Mention aussi au cinéaste qui utilise certainement beaucoup d'acteurs non professionnels et qui sait leur donner à tous vie.

Ce film devrait être montré à tous ceux qui jouent la carte immigration pour attraper les électeurs français. Ils apprendraient que tout se passe apparemment mieux de l'autre côté du Rhin, preuve que la question principale est d'abord économique puisqu'au temps de Fassbinder, la situation des turcs en RFA n'était pas meilleure que celle des maghrébins en France...

Aujourd'hui, sans doute, mieux vaut-il vivre à Cologne que dans une banlieue d'une région désindustrialisée française.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-05-22 :
Les Femmes des autres - Damiano Damiani   
 

• Archives :
Maître Contout - Mémoire de la Guyane - Xavier Gayan   
Années20 - Elisabeth Vogler   
Et je l'aime à la fureur - André Bonzel   
Un vrai crime d'amour - Luigi Comencini   
Employé-Patron - Manuel Nieto Zas   
The Batman - Matt Reeves
Azuro - Matthieu Rozé  
La vie de famille - Jacques doillon
Deux sous d'espoir - Renato Castellani  
Crush - Luis Prieto   
Tropique de la violence - Manuel Schapira    
L'Empire du silence - Thierry Michel   
Ma nuit - Antoinette Boulat   
Rien à foutre - Emmanuel Marre et Julie Lecoustre    
Ali & Ava - Clio Barnard   
Viens je t'emmène - Alain Guiraudie   
La Légende du roi crabe - Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis   
Dunk ou Die - Nicolas de Virieu   
Nous - Alice Diop   
Riders of Justice - Anders Thomas Jensen  sortie VOD  
Golda Maria - Patrick Sobelman et Hugo Sobelman   
La Grande tueuse - Marion Fontaine et Richard Berthollet
Les voisins des voisins sont mes voisins - Anne-Laure Daffis et Léo Marchand
Jusqu'à la mer - Marco Gastine
The Chef - Philip Barantini
Neige - Juliet Berto et Jean-Henri Roger
Next door - Daniel Brühl
Mica - Ismaël Ferroukhi
Bad Luck Banging or Loony Porn - Radu Jude
La Beauté du monde - Cheyenne-Marie Carron
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (19)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1620)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (3)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=