Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Burning Casablanca
Ismaël El Iraki  (novembre 2021) 

Réalisé par Ismaël El Iraki. France/Maroc/ Belgique. Drame/Romance. 2h (Sortie 3 novembre 2021). Avec Khansa Batma, Ahmed Hammoud, Saïd Bey, Abderrahmane Oubihem et Fatima Attif.

À 36 ans, Ismaël El Iraki réalise son premier film. Apparemment, voilà un fait banal et c'est même tardif pour un réalisateur quand on pense à Antoine Desrosières ou Xavier Dolan.

Oui,mais.. Ismaël est un survivant du Bataclan et son film bougrement rock'n'roll est un pied de nez à ceux qui pensaient qu'après avoir vécu ça, il fallait de longues années de résilience.

Ismaël El Iraki n'est pas un résilient : c'est un résistant. Un vivace, un coriace. Comme Larsen, son personnage de rocker déchu qui sombre depuis des années dans l'alcool et le manque d'inspiration.

Un personnage haut-en-couleur passé de mode, mais resté légendaire pour ses tenues en peau de serpent dont il traîne encore une veste vestige de sa gloire et qu'il est prêt à céder pour de l'alcool ou de la fumée.

Il faut dire que le Maroc est terre de rock et que la bande-son formidable du film le rappelle. Outre les compositions contemporaines inspirées de ces années 70 d'Alexandre Tartière, on y entendra Les Variations et Fadoul et les Privilèges, précurseurs franco-marocains du hard-rock.

Disciple avoué de Sergio Leone, Ismaël El Iraki rejoint Quentin Tarantino dans ce primat à la B.O. On pourrait aussi le rapprocher de Robert Rodriguez car "Burning Casablanca" a un côté "El Mariachi" ou "Desperado". Question musique, on y verra même "live" le légendaire groupe allemand "Kadavar" dont la présence à Casablanca va contribuer à relancer la carrière de Larsen.

Pour l'heure, quand débute "Burning Casablanca" d'Ismaël El Iraki, Larsen va tomber dans une histoire tarantinesque dont l'enjeu sera Rajae, une prostituée casablancaise qui transforme tous les hommes en loups de Tex Avery.

Rajae, c'est Khansa Batma, une rock star marocaine qui en est ici à ses premiers pas cinématographiques et qui, sans nul doute, n'en restera pas là et devrait taper dans l'oeil de plus d'un réalisateur français ou américain.

Si l'on ajoute que le metteur en scène a osé le parti-pris du décor pour magnifier Casablanca, tout en filmant hors la ville de sublimes paysages, on peut affirmer qu'il s'inscrit vraiment dans la lignée maniérée de Leone et de Tarantino.

"Burning Casablanca" d'Ismaël El Iraki est une divine surprise, un des seuls films réjouissants sortis depuis l'ère du passe sanitaire dans les salles. Il est nettement plus divertissant que le énième épisode de James Bond et Ahmed Hammoud, lui aussi promis à un grand avenir, a mille fois plus de charisme que Daniel Craig.

Deux heures bourrées d'énergie, de musique, d'humour et d'action... Sans compter une belle histoire d'amour. Que demander de plus ?

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=