Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Léonie Pernet
Le Cirque de Consolation  (InFiné)  novembre 2021

Après l’excellent Crave sorti en 2018, quelques EP (le magistral Les Pères Pleurent en Echo), des musiques originales pour la série H24 diffusée sur Arte, l’autrice-compositrice multi-instrumentiste Léonie Pernet est de retour avec un deuxième LP remarquable intitulé Le cirque de consolation.

Ce nouveau disque est une œuvre inclassable d’une richesse inouïe entre pop, électro, néoclassique avec même quelques rythmiques d’Afrique du Nord. Et le tout avec une écriture mélancolique et romantique. On soulignera d’ailleurs que les titres sont ici principalement en français contrairement à son précédent disque. Ce choix lui permet de franchir une étape en mettant bien en avant la grande qualité de ses textes teintés d’un certain mysticisme.

Texte, musique, Léonie Pernet contrôle en réalité l’ensemble du processus créatif puisqu’elle a quasiment tout fait sur l’album : écriture, interprétation, arrangement, production (avec Jean-Sylvain Le Gouic).

L’entrée en matière se fait en mode synthétique sur le délicat "Mon amour tu bois trop" relatif à la sobriété. Enchaînement avec "Les Chants de Maldoror", sommet du disque, avec ce rythme donné par la darbouka. La musique se conjugue en plus parfaitement avec cette référence à l’ouvrage poétique géniale et cruelle du comte de Lautréamont (source d’inspiration pour Thiefaine ou Gainsbourg).

Et que dire de cette orchestration magistrale sur "Le Cirque de Consolation" ! On pense parfois au lyrisme de Mansfield.TYA ("La Mort de Pierre"). Le côté expérimental est également présent avec quelques instrumentaux aux sonorités percussives ("Intérieur Négro"), ambiants ("Vowel") ou uniquement teintées de quelques des notes de piano ("Dandelion").

L’album se clôture un peu à contrecourant sur un titre électropop plus dansant chanté en anglais ("Missing Love") mais qui s’avère finalement parfait pour achever une œuvre assez sombre.

Un album dense, complexe, riche. Vous l’avez compris, le résultat est vraiment épatant.

Elle sera en concert le 25 mars 2022 au Trianon à Paris et on imagine aisément une tournée prochainement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Crave de Léonie Pernet
Léonie Pernet en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #17

En savoir plus :
Le Bandcamp de Léonie Pernet
Le Soundcloud de Léonie Pernet
Le Facebook de Léonie Pernet


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-11-20 :
Listen in Bed - Original Soundtracks (émission 08 saison 4)
Astrig Siranossian - Duo Solo
Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys - Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé
Jean-Philippe Collard - Scriabine - Rimsky-Korsakov
Michiaki Ueno - Bach : The Six Cello Suites
Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital - Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland
Pas de Printemps pour Marnie - Awoken Songs
Gliz - Mass
Bancal Chéri - Tokoto
Bazar Bellamy - Trompe la mort
Pales - In our hands ?
Irina González - Tiempo
Ottis Coeur - Léon

• Edition du 2022-11-13 :
La Mare Aux Grenouilles #56 - Talk Show Culturel
Rosie Valland - Emmanuelle
Mind Affect - Bonkers Crew - -Bat- - Ni Vus Ni Connus
Mathieu Cepitelli - Le Projet Blasco : Rinascimento
Hasse Poulsen & Henrik Simonsen - Praestegårds Melodier / The Parsonage Melodies
Planterose - Planterose
Sarah Olivier - Vortex
Grupo Compay Segundo - Vivelo
Listen in Bed - Rap français, tentative de compilation(émission 07 saison 4)
 

• Archives :
Les Trans 2022 - 44eme édition
Listen in Bed - Avril exil (émission 06 saison 4)
Da Silva - Extrait d'une vie imparfaite
My Concubine - Comme elles s'en vont
Julien Gasc - Re Eff
Mademoiselle K - Mademoiselle K
Marc Delmas - Tout est parfait
Je t'aime - Agressive
Simple Minds - Direction of the Heart
Tramhaus - Rotterdam
Listen in Bed - Performance (émission 05 saison 4)
La Mare Aux Grenouilles #55 - Talk Show Culturel
Ilan Elbaz - Beyond The door
Michael Wookey - Truelove $ Day
Elsa Moatti - Exils
Natalie Dessay, Cédric Pescia, Philippe Cassard & Orchestre National de Bretagne - Mozart à l'opéra
Temps Calme - Vox III
marcel - Absurd Heroes - Ladylike Lily - Ni Vus Ni Connus
Kent - Scherzando
The Foxy Ladies - Not Sorry
Jean-Philippe Audin - Alleluiah Graffitis
M.I.A. - Bill Callahan - MATA - Reality
Alexandre Tharaud - Cinema
David Oïstrakh Quartet - Daniel Austrich - Alexander Buzlov - Tchaikovsky : Souvenir de Florence Op. 70 - Schoenberg : Verklärte Nacht, Op. 4
Maxime Zecchini - Oeuvres pour la main gauche - Anthologie
Jean-Pierre Como - Thomas Fonnesbaek - Niclas Campagnol - My Days in Copenhagen
One Rusty Band - One More Dance
Jesca Hoop - Order of romance
Bazar Bellamy - Pales - Ni Vus Ni Connus
Moundrag - Hic Sunt Moundrages
- les derniers albums (6972)
- les derniers article (1)
- les derniers articles (309)
- les derniers concerts (2359)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1118)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=