Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Léonie Pernet
Le Cirque de Consolation  (InFiné)  novembre 2021

Après l’excellent Crave sorti en 2018, quelques EP (le magistral Les Pères Pleurent en Echo), des musiques originales pour la série H24 diffusée sur Arte, l’autrice-compositrice multi-instrumentiste Léonie Pernet est de retour avec un deuxième LP remarquable intitulé Le cirque de consolation.

Ce nouveau disque est une œuvre inclassable d’une richesse inouïe entre pop, électro, néoclassique avec même quelques rythmiques d’Afrique du Nord. Et le tout avec une écriture mélancolique et romantique. On soulignera d’ailleurs que les titres sont ici principalement en français contrairement à son précédent disque. Ce choix lui permet de franchir une étape en mettant bien en avant la grande qualité de ses textes teintés d’un certain mysticisme.

Texte, musique, Léonie Pernet contrôle en réalité l’ensemble du processus créatif puisqu’elle a quasiment tout fait sur l’album : écriture, interprétation, arrangement, production (avec Jean-Sylvain Le Gouic).

L’entrée en matière se fait en mode synthétique sur le délicat "Mon amour tu bois trop" relatif à la sobriété. Enchaînement avec "Les Chants de Maldoror", sommet du disque, avec ce rythme donné par la darbouka. La musique se conjugue en plus parfaitement avec cette référence à l’ouvrage poétique géniale et cruelle du comte de Lautréamont (source d’inspiration pour Thiefaine ou Gainsbourg).

Et que dire de cette orchestration magistrale sur "Le Cirque de Consolation" ! On pense parfois au lyrisme de Mansfield.TYA ("La Mort de Pierre"). Le côté expérimental est également présent avec quelques instrumentaux aux sonorités percussives ("Intérieur Négro"), ambiants ("Vowel") ou uniquement teintées de quelques des notes de piano ("Dandelion").

L’album se clôture un peu à contrecourant sur un titre électropop plus dansant chanté en anglais ("Missing Love") mais qui s’avère finalement parfait pour achever une œuvre assez sombre.

Un album dense, complexe, riche. Vous l’avez compris, le résultat est vraiment épatant.

Elle sera en concert le 25 mars 2022 au Trianon à Paris et on imagine aisément une tournée prochainement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Crave de Léonie Pernet
Léonie Pernet en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #17

En savoir plus :
Le Bandcamp de Léonie Pernet
Le Soundcloud de Léonie Pernet
Le Facebook de Léonie Pernet


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-08-07 :
Listen in Bed - NOW (Saison 3 Mix 22)
Festival Beauregard #14 (édition 2022) - Jeudi 7 juillet - Turnstile - Izia - Laylow - Clara Luciani - Madness - DJ Snake

• Edition du 2022-07-31 :
Listen in Bed - KEXP & NPR sessions (émission 21 saison 3)
Théo Cormier - While My Guitar Gently Weeps (The Beatles)
 

• Archives :
Listen in Bed - Witch cults (Saison 3 Mix 21)
Festival Les Vieilles Charrues #30 (édition 2022) - Orelsan - -M- - Structures - Laetitia Sheriff - Last Train - Johnny Mafia - Juliette Armanet
La Mare Aux Grenouilles été #1 - Talk Show Culturel
Xavier Thollard - Ostinatos Piano Solo
Slim Abida - Asymétrie
Yvan Robilliard - Homemade
Dandy Dandie - Hypnos & Morphée
Quatuor Prazák & François Dumont - César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14
Festival Rock En Seine #18 (édition 2022) - Nick Cave - Stromae - Rage Against the machine - Run The Jewels - Ausgang - Frank Carter & The Rattlesnakes
Festival Beauregard #14 (édition 2022) - Vendredi 8 juillet - Franck Carter & The Rattlesnakes - Rival Sons - Vianney - Ninho - Liam Gallagher - Jungle
Festival Beauregard #14 (édition 2022) - Samedi 9 juillet - Cannibale - Goat Girl - Fishbach - Sleaford Mods - Skunk Anansie - Metronomy - Orelsan - Gusgus - Vitalic
Festival Beauregard #14 (édition 2022) - Dimanche 10 juillet - You Said Strange - Lewis Ofman - Ko Ko Mo - General Elektrics - PNL - Feu! Chatterton - -M- - Sum 41
CROBOT - Feel this
Jean-Marc Sauvagnargues - Interview
Judith Owen - We Are
Festival Rétro C Trop #5 (édition 2022) - Dimanche 3 juillet - Little Bob Blues Bastards - The Undertones - OMD - Madness - Goodbye Meteor - Simple Minds
Jean-Marc Sauvagnargues - Ton piano danse toujours (hommage à Michel Berger)
Listen in Bed - Les choeurs de David Bowie (émission 20 saison 3)
Stubborn Trees - Cachemire - Ni Vus Ni Connus
Mandiwa - Springtime
INK - Continuum
Joseph d'Anvers - Doppelgänger remixes
Festival Rock in the barn #13 (édition 2022) - Lebanon Hanover - Goat Girl - We Hate You Please Die
Duke Ellington - Live at the Berlin Jazz Festival 1969-1973
Cyrille Dubois & Tristan Raës - Fauré : Complete songs
Des Lions Pour Des Lions - No(s) Border
Claude Tchamitchian Quintet - Ways out
Emiliano Gonzalez Toro - Violeta Y el jazz
Pilani Bubu - Folklore - Chapter 1
Odette Gartenlaub - L'album du centenaire 1922-2022
- les derniers albums (6858)
- les derniers articles (289)
- les derniers concerts (2349)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1117)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=