Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les détectives sauvages
Roberto Bolano  (Editions de l'Olivier)  novembre 2021

Il n’aura pas échappé aux lecteurs du dernier Goncourt que l’écrivain sénégalais a en préface de son superbe ouvrage cité un passage d’un livre de Roberto Bolaño, Les détectives sauvages. C’est dire l’influence que peut encore et toujours avoir cet auteur chilien sur les écrivains actuels. On comprend bien pourquoi les éditions de l’Olivier ont fait le choix de publier l’intégrale des écrits de cet auteur dans une collection qui devrait rassembler plusieurs livres.

Voilà que vient de sortir le cinquième tome de ces œuvres complètes, un tome consacré à un seul ouvrage du génie chilien, intitulé les détectives sauvages. Paru en 1998, Roberto Bolaño nous annonçait un roman qui pour lui comporte autant de lectures qu’il contient de voix. Il disait que son livre pouvait se lire comme une agonie, mais aussi comme un jeu.

En lisant cet ouvrage, on comprend ce message de l’auteur. Les détectives sauvages est un grand livre, il fait partie des ouvrages qui marquent dans la littérature latino-américaine et on comprend pourquoi il fournit à lui seul un tome des œuvres complètes de l’auteur proposé par les éditions de l’Olivier.

En 1975, Juan García Madero abandonne ses études pour se consacrer à la poésie. Il plonge dans les bas-fonds de Mexico et fait la rencontre d’Ulises Lima et Arturo Belano, chefs de file des réal-viscéralistes, un groupe de poètes avant-gardistes. Accompagnés d’une prostituée nommée Lupe, les trois hommes se lancent à la recherche de la poétesse mythique Cesárea Tinajero, dont la trace se perd dans le désert… Parviendront-ils à la retrouver ?

De Barcelone à Paris, d’Israël à la Californie, Roberto Bolaño nous offre l’épopée lyrique d’hommes en quête de la vraie vie, "le voyage infini de gens qui furent jeunes et désespérés mais ne s’ennuyèrent jamais", selon Enrique Vila-Matas.

Même si cet ouvrage est un pavé, que je n’avais encore jamais lu, il est une expérience de lecture incroyable et l’auteur m’apparaît de plus en plus au fil de la lecture de cette collection comme un auteur incontournable.

Construit autour de trois parties, il s’ouvre sur le journal d’un Mexicain, entouré d’une bande de jeunes poètes et se termine par le récit de son périple avec deux personnages de Mexico jusqu’au désert de Sonora pour retrouver une poétesse et aider une jeune fille qui cherche à fuir l’homme qui l’exploite.

Entre ses deux parties se trouve une énorme partie, très longue qui brise les codes du roman et la trame de l’histoire, constitué d’une multitude de témoignages et d’anecdotes au sujet des personnages qui accompagnent le jeune Mexicain. Le lecteur se retrouve embarqué aux quatre coins du monde. On comprend alors la phrase de l’auteur définissant son livre, avec autant de lectures qu’il contient de voix. Evidemment, certaines voix ont plus de poids que d’autres, ouvrant une voie vers la troisième partie.

Dire que la construction de cet ouvrage est parfaitement maîtrisée est un euphémisme. La perfection n’existe pas mais on peut estimer qu’avec cet ouvrage on s’en approche. On ne s’ennuie jamais dans ce livre, on se surprend à relire certaines pages, on se dit que Bolaño est un grand dingue, un génie incroyable, un auteur immensément talentueux.

Je n’ai pas encore lu 2666, un autre ouvrage de Bolaño parait-il tout autant génial, qui sera prochainement publié par les éditions de l’Olivier. La lecture de cet ouvrage me donne une terrible envie de le lire. Après avoir été fasciné par la lecture de La littérature nazie en Amérique, je dois avouer que cet ouvrage m’a procuré le même plaisir de lecture. Les détectives sauvages est un très grand livre, un livre que l’on peut aisément qualifier d’ouvrage culte.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Oeuvres complètes I" du même auteur
La chronique de "Oeuvres complètes II" du même auteur
La chronique de "Oeuvres complètes III" du même auteur
La chronique de "Oeuvres complètes IV" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=