Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Enchanteurs
Geneviève Brisac  (Editions de l'Olivier)  janvier 2022

C’est aussi la rentrée littéraire du côté des éditions de l’Olivier qui vont nous proposer pour ce mois de janvier pas moins de trois publications avec un premier roman français brillant, une découverte d’une auteure américaine et celle que l’on peut qualifier de valeur sûre, une auteure française que j’aime beaucoup, Geneviève Brisac.

C’est donc Geneviève Brisac qui ouvre le bal avec son ouvrage Les Enchanteurs, un ouvrage d’un peu moins de 200 pages qui est un bonheur de lecture. Lauréate du prix Femina, il y a plus de quinze ans avec Week-end de chasse à la mer, l’auteure construit une œuvre d’une absolue sincérité tout en s’attachant à transmettre sa passion pour les grandes écrivaines qui ont marqué la littérature.

Pour ceux qui n’aurait pas encore eu la chance de connaître l’écriture de Geneviève Brisac, rien de mieux que de leur rappeler la subtilité, l’élégance qui s’en dégage. Quand toutes ces qualités s’associent à des passages aussi drôles que d’autres peuvent être mélancoliques, on tient alors dans nos mains un très grand livre.

Autobiographique, son dernier roman nous embarque dans le milieu de l’édition, milieu qu’elle critique notamment pour son caractère plutôt misogyne. Transporté dans les années 70, aux côtés de Nouk, une jeune fille de 18 ans que devait beaucoup lui ressembler. Nouk est une jeune fille intelligente, qui fait de hautes études tout en militant pour des causes qu’elle considère nobles. Nouk pense que le monde va changer. Elle est rebelle, insolente et va se retrouver très rapidement dans un harem. Ce harem, c’est une maison d’édition parisienne tenu par un certain Olaf qui travaille avec deux personnes peu portées sur le feminisme et une bande de jeunes femmes totalement dévouées à lui (d’où le harem).

Très vite, Nouk se retrouve jalousée par ces jeunes femmes qui ne voient que par Olaf. Dans cette maison d’édition, Nouk se croit à l’abri, elle n’imagine pas qu’Olaf puisse se séparer d’elle, ce qu’il fera pourtant, sans qu’elle ne voit rien venir.

Avec Werther, c’est autre chose. Ce grand éditeur, excentrique et visionnaire, devient alors son mentor. Mais il sera incapable de la protéger. Werther est aussi un homme à femmes, l’une officielle mais aussi de nombreuses maîtresses.

Ce milieu de l’édition qu’elle nous décrit dans le livre, un milieu qu’elle connaît bien de l’intérieur nous montre l’attraction du pouvoir chez les femmes. Le parisianisme, ce milieu autocentré s’accommode très bien avec le libertinage et la sexualité débridée.

Cinglant, poétique et d’un humour féroce, Les Enchanteurs jette un regard lucide sur le mélange détonant que forment le sexe et le pouvoir dans l’entreprise. Et en même temps, Geneviève Brisac convoque aussi la désillusion, la colère et la mélancolie dans un hymne à la résistance, c’est-à-dire à la vie. Elle nous propose un livre féministe d’une grande intelligence que je vous invite fortement à lire.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Geneviève Brisac


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2023-02-05 :
Petite et grande histoire de la Cité interdite - Bernard Brizay
Stalingrad, Le tournant de la guerre - François Kersaudy
Finir prof - Mara Goyet
Shamane - Marc Graciano
Guillotinées - Cécile Berly
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #50 (édition 2023) - Eric Dérian - Interview

• Edition du 2023-01-29 :
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #50 (édition 2023) - Off - Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug
A prendre ou à laisser - Lionel Shriver
Les derniers jours de Staline - Joshua Rubenstein
Les heures abolies - Lou Darsan
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #50 (édition 2023) - Exposition Julie Doucet - Julie Doucet, toujours de grande classe
 

• Archives :
Nein, Nein, Nein ! - Jerry Stahl
Partout les autres - David Thomas
Petites dents, grands crocs - Emilie Guillaumin
Matrix - Lauren Groff
Une saison pour les ombres - R.J.Ellory
Les Sources - Marie-Hélène Lafon
Abondance - Jakob Guanzon
L'Amérique du Nord - Jean-Michel Sallmann
Shigahime - Satô Hirohisa
La vie invisible d'Addie Larue - V.E. Schwab
L'Alchimiste de Sant Vicens - Hélène Legrais
Je bande donc je suis - Sainte Paluche
Patricia Mazuy, l'échappée sauvage - Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
Sans un bruit - Paul Cleave
Faites un voeu - Jakuta Alikavazovic
L'armée française - Deux siècles d'engagement - Jean Lopez
Black bird - James Keene & Hillel Levin
L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir - Shane Jones
Le livre noir de Vladimir Poutine - Galia Ackerman et Stéphane Courtois
Russie : Révolution et guerre civile (1917-1921) - Antony Beevor
Espions en révolution - Joel Richard Paul
La guerre du désert - Benoît Rondeau
Hitler et Churchill - Andrew Roberts
Images de France - Léonard Dauphant
Le noir et le brun - Jean-Christophe Buisson
Ce qui nous arrive - Collectif Inculte
Débrouille-toi avec ton violeur - Infernus Iohannes
Nocturne pour le commissaire Ricciardi - Maurizio De Giovanni
Hiver 1812, Retraite de Russie - Michel Bernard
Celui que tu aimes dans les ténèbres - Skottie Young & Jorge Corona
- les derniers articles (14)
- les derniers expos (32)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (32)
- les derniers livres (2554)
- les derniers spectacles (1)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=