Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Octantrion
II  (Quart de Lune / UVM Distribution / Idol)  octobre 2021

Octantrion, c'est Eléonore Billy au nyckelharpa ("un instrument de musique traditionnel à cordes frottées d'origine suédoise, plus précisément de la région d'Uppland, au nord de Stockholm" – en citant l'encyclopédie bien connue du net) et Gaëdic Chambrier aux guitares mais pas que... loin de là. Tous deux ont bien des cordes à leurs talents (hardingfele norvégien, mandoline, theorbe...). Et s'ajoutent à ces instruments traditionnels le – bon – goût du contemporain.

Octantrion, c'est aussi des centaines de concerts depuis leur création, des collaborations, et c'est certainement un des meilleurs groupes ambassadeurs de musique scandinave. Le précédent album (8 en 2018), à la voilure réduite – ils étaient essentiellement tous les deux – nous avait séduits, beaucoup, et nous avait déjà offert un superbe voyage dans le grand nord scandinave.

Pour II, l'équipage s'agrandit autour d'Eléonore et Gaëdic et l'embarcation devient un beau drakkar avec de talentueux invités : Cécile Corbel (harpe celtique), Eric Pariche (chant, choeurs), Blandine Champion (basse), Julien Lahaye (tombak), Xavier Milhou (contrebasse), Christophe Piot (batterie, percussions). Octantrion, c'est aussi cela, l'ouverture d'esprit.

II – c'est comme un numéro de chapitre d'un livre de saga scandinave. Un voyage en 15 titres (10 compositions originales et 5 traditionnels suédois réarrangés). Les orchestrations sont riches, les voix sont les bienvenues – le superbe "The Dead King" en est une illustration. On se laisse captiver par les sonorités étonnantes, entre tradition et modernité, folk, fjords et désert iranien (avec le tombak) ou américain, car le blues n'est jamais loin. La qualité et la virtuosité des instrumentistes est évidente – celle des compositions aussi : mélodies soignées et mélopées envoûtantes. La qualité de la prise de son et du mastering les met en valeur ! C'est le très beau travail de Gaëdic Chambier à l'enregistrement et au mixage ainsi que celui de François Casays (Accès Digital) au mastering.

Dans ce chapitre qui marque de son empreinte la belle histoire de la musique scandinave, on retrouve des virgules poétiques et oniriques comme "Element" qui revient décliné à 3 reprises ou des titres plus épiques comme celui qui ouvre cette saga "Bältares Långdans". On découvre "Father", version alternative du titre d'Olivier Derivière composé pour le jeu A Plague tale : Innocence pour lequel ils ont remporté le "Pégase" – Award du jeu vidéo – du meilleur univers sonore. On aime la complicité et la synergie du duo sur ce très beau titre : "En gång nar jäg ska do¨". On reste sous le charme de "The Dead King", du remarquable et somptueux final avec "Chaman", titre phare de leur univers, au moment où le voyage s'achève presque et nous dépose, enchantés, entre les humains et les esprits de la nature.

A voir sur scène – évidemment car il ressort de cet opus une énergie, une vitalité, un bonheur communicatif absolument essentiel en ce moment. Octantrion est un duo chaleureux qui fait aimer le froid, les fjörds, la neige et les grands espaces.

Un petit mot pour le corbeau en couverture : il est le symbole des cultures païennes nordiques et vikings. Depuis, je n'ai plus du tout le même avis sur cet animal familier de mon urbanité...

 

En savoir plus :
Le site officiel de Octantrion
Le Bandcamp de Octantrion
Le Soundcloud de Octantrion
Le Facebook de Octantrion


Lady Arlette         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=