Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jean-Francis Auburtin - Un Age d'or
Musée de Lodève  (Lodève)  Du 25 septembre 2021 au 27 mars 2022

En coproduction avec les musées de Pontoise, le Musée de Lodève présente une exposition-rétrospective dédiée au peintre Jean-Francis Auburtin (1866-1930) surtout connu pour ses grandes peintures décoratives réalisées pour des commandes publiques.

Sous le titre "Jean-Francis Auburtin - Un Age d'or" elle est consacrée à sa production parallèle et donc plus confidentielle, celle d'une peinture de chevalet dans son genre de prédilection, celui du paysage.

Conçue sous le commissariat d'Ivonne Papin-Drastik, conservateur en chef du patrimoine et directrice du musée précité, elle réunit un florilège d'une centaine d'oeuvres déployé dans un parcours géographico-thématique invitant le visiteur à un voyage artistique dans les régions françaises.

Jean-Francis Auburtin, le symboliste de la mer*

Jean-Francis Auburtin, peintre sur le motif, s'absorbe dans le spectacle de la nature et la contemplation du paysage comme une manière d'être au monde et essentiellement du paysage maritime et des rivages, et, parfois de la montagne.

Et en un temps de confluence des mouvements artistiques en rupture avec l'académisme, il opère par syncrétisme avec notamment les figures tutélaires de figures tutélaires de Puvis de Chavannes, Gustave Moreau et Claude Monet.

Ainsi, avec l'impressionnisme avec la touche fragmentée ("Belle-île en mer, Goulphar") et l'exploration expressionniste de la couleur dans un travail sériel ("Pic de Béhorleguy") et bien évidemment Claude Monet avec en outre une similitude des panoramas représentées, qui suscite une résonance que le Musée des impressionnismes de Giverny a exploré avec l'exposition "Monet-Auburtin - Une rencontre artistique" en 2019.

Egalement le synthétisme de l’Ecole de Pont-Aven avec la simplification des formes et la pratique des grands aplats ("Ciel rose sur Cap Myrthe") et le japonisme avec le cadrage panoramique, le minimalisme du trait ("Cap d'Antifer") et l'économie de couleurs ("Cap des Médes","Pic de Béhorléguy", "Calanque des Indiennes-Porquerolles") qui a suscité l"exposition "Le Japonisme de Jean-François Auburtin" au Musée de Morlaix en 2012 

De même, le symbolisme sur le thème de la baigneuse avec la recontextualisation mythologique en naïade, nymphe et sirène ("Thalassa", "Deux nus sur une plage", "Le Matin -Calanque de Porquerolles")

Et plus particulièrement le nabisme, sans être affilié au mouvement Nabi, Jean-Francis Auburtin en décline nombre des tropismes, dont les choix plastiques et esthétiques ainsi que la référence à l'Age d'or d'une nature immanente et édénique, le théoricien de celui-ci, Maurice Denis, le surnomme "le peintre des naïades blondes et des mers d’azur", à apprécier en regard de l'exposition concomitante "Maurice Denis - Bonheur rêvé" au Musée départemental Maurice Denis à Saint-Germain en Laye.

Ce qui distingue Jean-Francis Auburtin tient à l'éclectisme de sa palette qui s'adapte aux particularismes géographiques ainsi des couleurs saturées qui seront celles du fauvisme pour les paysages du Sud ("Rochers fauves à Porquerolles") au camaieu pastel du nabisme pour les rivages normands ("Ciel d'orage", "Falaises à Varengeville", "Etretat, cap d’Antifer").

A regarder en préambule à la visite :
une sélection des oeuvres exposées
la vidéo de l'exposition in situ
un vidéo in situ de l'exposition "Monet-Auburtin - Une rencontre artistique" au Musée des impressionnismes de Giverny en 2019

 

* dixit l'historien d'art Christian Briend

En savoir plus :

Le site officiel du Musée de Lodève

Crédits photos : © Droits réservés


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=