Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cézanne - Lumières de Provence
Atelier des Lumières  (Paris)  Du 18 février 2022 au 20 janvier 2023

L'Atelier des Lumières, centre d'art numérique piloté par Culturespaces fondé par Bruno Monnier, rend hommage au peintre Paul Cézanne (1839-1906) avec l'exposition "Cézanne - Lumières de Provence" dédiée à la production qui lui a valu le surnom "le Maître d'Aix".

En effet, le directeur artistique Gianfranco Iannuzzi a choisi non la rétrospective mais la thématique chrono-géographique qui avait présidé à l'exposition "Cézanne et la Provence" à la National Gallery of Art de Washington puis au Musée Granet en 2006, année du centenaire de la mort du peintre.

De la même génération que Claude Monet, fondateur de l'Impressionnisme qui marque la rupture radicale avec l'académisme, Cézanne, figure du Post-impressionnisme, revient définitivement en 1889 dans sa province natale pour opérer son articulation entre classicisme et modernité qui en fera le pionner des avant-gardes, notamment de l'Abstraction et du Cubisme, et inspirateur du Fauvisme.

Le Maître d'Aix dans son domaine

En Provence, Cézanne se consacre à son "rêve de peinture", qui doit traduire le rapport du peintre à la réalité, et à son inextinguible quête de "la vérité de la peinture" par le questionnement esthétique sur la beauté, le beau naturel et le beau artistique, pour créer un autre monde.

Elle passe par la recherche plastique pour s'affranchir de la représentation illusionniste, de la ligne-découpe, de la construction géométrique perspectiviste et de l'atmosphère lumineuse en privilégiant l'utilisation de la couleur* qui caractérise la révolution picturale cézanienne : le dessin par la couleur avec la modulation contrastée pour le volume et le procédé de la touche directionnelle pour la forme.

Dans l'Atelier des Lumières, la monstration immersive proposée, dont la mise en scène cinétique avec, entre autres, zooms et fondus-enchaînés, et l'animation vidéo sont assurées par le studio de création vidéo immersive Cutback, est celle d'un tourbillon de couleurs rythmé par un medley sonore éclectique qui emprunte à la musique classique de Rameau à Chopin, au jazz de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli et à la pop de Dardust selon une trame de symphonie dramatique en six mouvements et un éblouissant final pour relater la maturité tourmentée de Cézanne.

Et ce en illustrant le parcours provençal du peintre qui retient les postulats impressionnistes de la récurrence du motif et du travail sériel, en l'espèce notamment pour la peinture de paysage et son motif de prédilection, la montagne Sainte-Victoire qu'il voit depuis son atelier situé à Aix-en-Provence sur la colline des Lauves.

Car le paysage s'avère le genre pictural de prédilection de celui pour qui "l’étude réelle et prodigieuse à entreprendre, c’est la diversité du tableau de la nature".

En Provence, il poursuit son exploration du genre considéré comme mineur de la nature morte qu'il décline à l'envie autour de "son" fruit, avec une profusion de pommes ordonnées autour de la célèbre toile "Hommage à Cézanne" de Maurice Denis, portrait de groupe des Nabis ébaubis devant son "Compotier, verre et pommes".

Egalement celui du portrait dans une tonalité rembrandtienne, avec de nombreux autoportraits ténébreux et des portraits des gens simples qu'il croise au quotidien.

Ainsi que des scènes de genre, du pittoresque, avec le thème des joueurs de carte, au classique avec le motif de la baigneuse, parfois décliné au masculin, dont le traitement évoque, non sans érotisme, une plénitude arcadienne.

En préambule à la visite :
à regarder : la galerie photo
à voir :
l'exposition "Cézanne et les Maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan Monet en 2020 et les commentaires de la commissaire Marianne Mathieu sur la viéo "Cézanne le précurseur"
l'exposition "Cézanne - Métamorphoses" à la Kunsthalle de Karlsruhe en 2018
le documentaire dans la série "Les maîtres de la peinture moderne" de la châine Toute L'Histoire
à écouter le podcast "Paul Cézanne (1839 - 1906) dans la série "Toute une vie" sur France Culture

 

* "Quand la couleur est à sa richesse, la forme est à sa plénitude. Le contraste et les rapports des tons, voilà le secret du dessin et du modelé"

En savoir plus :

Le site officiel de l'Atelier des Lumières

Crédits photos : © Culturespaces / Eric Spiller


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=