Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vénère. Être une femme en colère dans un monde d'hommes
Taous Merakchi  (Editions Flammarion)  mars 2022

Ecrivaine, rédactrice web, créatrice de podcasts et j’en passe, Taous Merakchi, qui officie sur internet depuis de nombreuses années sous le pseudonyme de Jack Parker, multiplie les activités. Ayant un intérêt particulier pour les sujets de niche, elle piétine plus que volontiers les tabous depuis le début de sa carrière en publiant, entre autres, Le Grand Mystère des Règles (Flammarion, 2017), Witch Please (Pygmalion, 2019) ou encore Mortel (Marabout, 2020), adaptation papier de son podcast sur la mort.

En mars 2022, chez Flammarion, Taous Merakchi signe Vénère, sous-titré Être une femme en colère dans un monde d’hommes. Un essai dans lequel elle aborde non seulement sa propre colère, mais aussi celles que partagent beaucoup de femmes.

Depuis longtemps, celle que l’on connaissait sous le nom de Jack Parker parle en interviews ou sur les réseaux sociaux de cette fameuse colère omniprésente, vive, brûlante. Tant moteur que frein, voire cause du mal physique dont elle a souffert, avec cette dernière publication, l’autrice exorcise cette colère qui la consume.

Dans Vénère, Taous Merakchi dissèque sa haine minutieusement, remontant son fil pour en atteindre la source.

Alors que je m’attendais à lire un ouvrage relativement théorique, un outil plein de recherches et d’analyses, j’ai finalement trouvé un essai introspectif très personnel, voire intime. Taous Merakchi, de sa plume piquante que j’aime tant, met des mots sur la colère intériorisée par tant d’entre nous, toutes celles qui carrent les épaules et serrent les mâchoires dans la rue, auxquelles on a toujours répété qu’il fallait faire attention et qui traversent la ville au pas de course quand le soleil est couché, les clés calées entre les doigts "au cas où". Là où certains chapitres sont des anecdotes partagées, d’autres donnent l’impression d’une confession, d’une justification de ce feu intérieur alors que d’autres encore sonnent comme des cris de guerre.

Vénère m’apparaît alors être l’aboutissement d’années de colère, une énergie destructrice canalisée en énergie créatrice.

Forte de sa sincérité, avec intelligence et une pointe d’humour, Taous Merakchi nous livre un texte cathartique qui n’est pas sans rappeler parfois le King Kong théorie de Virginie Despentes dans sa virulence.

Vénère me paraît être à l’image de son autrice : pertinent, vif et féministe. Un ouvrage honnête, terriblement galvanisant, qui résonne et qui donne des grands coups de pieds au patriarcat. Que l’on soit entièrement en accord ou non avec les propos qui s’y trouvent, j’imagine Vénère aussi intéressant à lire pour les femmes, celles en qui la colère gronde également, que pour les hommes qui n’ont pas forcément la mesure de cette réalité.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Coven" de Taous Merakchi & Da Coffee Time

En savoir plus :
Le site officiel de Taous Merakchi
Le Facebook de Taous Merakchi


Elie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent

Entre 2 tours de scrutin, il reste du temps pour découvrir notre sélection culturelle hebdomadaire. Cette semaine, c'est aussi le retour des sessions Froggy et ça fait plaisir !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Baptiste Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agrémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
We Hate You Please Die, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols
et toujours :

"Nos courses folles" de Les Fouteurs de Joie
quelques clips avec Lux, Tramhaus, Coeur Joie, Mélys, Resto Basket
"Ravage club" de Ravage Club
"A life of suitcase" de The Rapports
"The giant rooster" de Trigger King
"Homecoming" c'est le 31ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

Cinéma avec :

"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=