Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nous sommes l'incendie
Steph Cha  (Editions Sonatine)  mars 2022

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas eu entre mes mains un ouvrage des éditions Sonatine et j’avoue que cela m’avait beaucoup manqué. C’est donc en compagnie de Steph Cha que j’ai repris mes bonnes vieilles habitudes avec Sonatine.

Steph Cha est une auteure américaine d’origine coréenne née à Los Angeles. Publié aux USA en 2019, son dernier ouvrage, Nous sommes l’incendie a été récompensé par plusieurs prix littéraires et vient donc d’arriver dans une traduction française chez Sonatine.

L’histoire se déroule dans un premier temps en 1991. Tandis que Los Angeles brûle sous le feu de la contestation et des émeutes, la sœur de Shawn Matthews se fait tuer sous ses yeux. Son crime ? Etre noire tout simplement. Depuis, l’injustice pèse sur les épaules de Shawn.

Trente ans plus tard, élevée dans une famille d’origine coréenne, Grace Park se sent parfaitement intégrée dans la société américaine. Au point de reprocher à sa sœur, Miriam, son engagement contre le racisme. A quoi bon faire des vagues quand leur communauté n’est pas concernée par le racisme ?

Un drame familial va lui faire perdre vite toutes ses illusions. Un nouveau crime raciste embrase Los Angeles, les destins de Shawn et de Grace vont se croiser de la manière la plus inattendue qui soit.

Evidemment, ce n’est pas le premier roman qui traite des problèmes de racisme aux USA et des émeutes à Los Angeles. Ryan Gattis nous avait proposé un excellent ouvrage sur ce sujet. Ici, on est dans une œuvre fictionnelle qui dénonce très bien ces problèmes au travers de deux familles qui vont voir leur destin se lier au fil de leur vie. Elle nous montre le quotidien de ces familles marqué par la violence subie, les discriminations qui ont tendance à ne pas s’atténuer avec le temps.

Car bien que fictionnel, le récit de Steph Cha s’inspire de faits réels que l’auteur prend soin de nous raconter cette histoire en privilégiant la sensibilité et l’empathie. Encore une fois, les Etats-Unis, le racisme devenant presque rentré dans les mœurs, sont fortement critiqués. Face à cela, nombreux sont ceux à s’élever contre, à mettre le feu aux poudres (d’où le Nous sommes l’incendie pour titre de l’ouvrage) pour mettre en place un monde plus juste, une société apaisée sans racisme. Une société sans violence aussi, sans crimes insupportables pour des raisons de couleur de peau.

La plume de Steph Cha est très belle, elle décrit parfaitement les évènements qu’elle raconte, l’ambiance sulfureuse et incendiaire de la période. L’intrigue est bien ficelée, plutôt surprenante même et elle croise bien suspense et réflexion sur le racisme. Elle permet de brasser de nombreux thèmes et montre très bien comment les médias (classiques ou ceux sur les réseaux sociaux) ont tendance à envenimer les choses lors des contestations ou des émeutes.

Nous sommes l’incendie est un ouvrage qui mérite le succès qu’il a rencontré aux Etats-Unis. Totalement captivant, l’histoire croisée de deux personnages Shawn et Grace, sur deux temporalités nous invite à nous interroger sur nos sociétés, sur ce que nous voulons qu’elle devienne et comment y parvenir. La noirceur de ce roman n’empêche donc pas de nous éclairer sur des situations insupportables que nous devons combattre. Ce livre est donc un ouvrage utile, porteur de messages d’espoir que nous devons absolument suivre.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Steph Cha
Le Facebook de Steph Cha


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 20 novembre 2022 : La coupe n'est plus dans le vent
- 13 novembre 2022 : Fichu Vendredi 13
- 6 novembre 2022 : Enfin l'automne
- 30 octobre 2022 : Noir c'est noir
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=