Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Héroïnes romantiques
Musée de la Vie romantique  (Paris)  Du 6 avril au 4 septembre 2022

Avec l'exposition "Héroïnes romantiques", et après celle "Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" le Musée de la Vie romantique revient sur le thème de la passion sous l'angle de la représentation féminine, et plus précisément celle de l'héroïne tragique sous obédience du Romantisme.

Les commissaires Gaëlle Rio et Elodie Kuhn, respectivement directrice et directrice adjointe du lieu, ont sélectionné une centaine d’oeuvres, peintures, sculptures, manuscrits et objets d’art, à l'appui d'une (dé)monstration articulée autour de l'iconographie romantique.

A cette fin, et à partir de la définition usuelle de l'héroïne qui vise tant la femme au courage hors du commun que le personnage principal d'une oeuvre artistique, elles articulent leur propos autour de la passion délétère en distinguant les figures légendaires et historiques et les personnages de fiction.

Les héroïnes romantiques au funeste destin

A fins de transcription des mouvements de l’âme, des émotions, des idéaux et des passions qui transcendent l'humain dans le registre du drame et du destin tragique, le renouveau introduit par le Romantisme dans la représentation se manifeste notamment dans celle de la figure de l'héroïne.

Et il se caractérise par ses sources iconographiques en ajoutant aux traditionnelles héroïnes bibliques ou mythologiques celles fictionnelles contemporaines de la littérature et des arts de la scène.

Ainsi, au rang des figures légendaires devenues sujets pictoriaux intemporels et réinterprétées par le Romantisme, et entre autres, Ophélie avec la toile de Le?opold Burthe retenue pour l'affiche, Sapho ("Sapho à Leucate" d'Antoine-Jean Gros) et Antigone ("La mort d’Antigone" de Victorine Angélique Genève-Rumilly) et des personnages historiques dont Cléopatre ("La mort de Cléopâtre" de Jean Gigoux).

Et en contrepoint leurs consoeurs de de fiction issus de la littérature comme ceux de Chateaubriand ("Atala" d'Anne-Louis Girodet-Trioson et "Velleda dans la tempête" de Léon Cogniet) et George Sand ("La dernière scène de Lélia" 'Eugène Delacroix) et du théâtre notamment shakespearien ("Roméo et Juliette au tombeau des Capulets" d'Eugène Delacoirx, "Lady Macbeth" de Charles-Louis Müller).

Le visiteur pourra constater le point commun stylistique de toutes ces oeuvres avec l'idéalisation archétypale de la figure féminine, une femme au teint de lait et chevelure dénouée vêtue d'un léger drapé quasi évanescente et néanmoins érotisée, même s'agissant d'une guerrière telle Jeanne d'Arc ("Jeanne d'Arc sur le bûcher" d'Alexandre-Evariste Fragonard), sur laquelle les artistes projette les tropismes masculins de leur temps.

Une salle est dédiée à la représentation des incarnations scéniques de ces héroïnes par de célèbres interprètes, comédiennes (Mademoiselle Rachel "Mademoiselle Mars" par Eléonore Godefroid), cantatrices ("Maria Malibran dans le rôle de Desdémone" de Henri Decaisne) et danseuses ("Marie Taglioni et son frère Paul dans le ballet de la Sylphide" de Guillaume-François-Gabriel Lépaulle).

A ne pas rater dans la salle connexe "Autres modèles - La question de la violence féminine" une toile de celui qui fut maître du lieu Ary Scheffer ("Marguerite tenant son enfant") et une esquisse de Delacroix ("Médée furieuse").

Et en préambule à la visite écouter le podcast "Les sacrifiées du romantisme" proposé par Julie Julie Beauzac à l'occasion de l'exposition avec la participation des commissaires

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée de la Vie romantique

Crédits photos : © MM
avec l'aimable autorisation du Musée de la Vie romantique


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 13 novembre 2022 : Fichu Vendredi 13

Même si les 13 novembre ne seront plus tout à fait les mêmes depuis 2015, la vie continue et a fortiori la vie culturelle ! Voici notre sélection hebdomadaire pour sortir la tête de la morosité et la remplir de curiosités.

Du côté de la musique :

"Vivelo" de Grupo Compay Segundo
"Praestegårds Melodier / The Parsonage Melodies" de Hasse Poulsen & Henrik Simonsen
"Rap Français, tentative de compilation" est la 7eme émission de Listen In Bed
"Le projet Blasco : Rinascimento" de Mathieu Cepitelli
on découvre Mind Affect, Bonkers Crew et Bat dans ce ni vus ni connus
"Planterose" de Planterose
"Emmanuelle" de Rosie Valland
"Vortex" de Sarah Olivier
on termine par le replay du concert et de l'interview de Olivier Rocabois
et toujours :
"Rotterdam" de Tramhaus
"Direction of the heart" de Simple Minds
"Comme elles s'en vont" de My Concubine
"Tout est parfait" de Marc Delmas
"Mademoiselle K" de Mademoiselle K
"Avril exil" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
Bientôt les 44eme Transmusicales de Rennes
"Re eff" de Julien Gasc
"Agressive" de Je t'Aime
"Extrait d'une vie imparfaite" de Da Silva

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Liebestod" au Théâtre national de l'Odéon
"Rita au désert" au Théâtre de la Colline
"Smith & Wesson" au Théâtre du Rond-Point
"Le monde du silence geuuele !" au Théâtre Le Lucernaire
"La Performance" à l'International Visual Théâtre
"Pour un temps sois peu" au Théâtre de Belleville
"Tombeau pour Palerme" au Théâtre de Belleville
"Table rase" à la Manufacture des Abbesses
"La Galerie" à La Scala
"Canopée" au Palais des Glaces
les reprises :
"La Machine de Turing" au Théâtre du Palais-Royal
"Mauvaise petite fille blonde" au Studio Hébertot
"Executeur 14" au Théâtre Les Déchargeurs
"Le Horla" à La Folie Théâtre
"Fred Blin - A-t-on toujours raison ? Wich witch are you ?" au Théâtre du Petit Saint-Martin
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"L'Encre en mouvement" au Musée Cernushi
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Juste une nuit" de Ali Asgari
en streaming gratuit :
"Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Home" de Franka Potente
"Call me your name" de Luca Guadagnino
"Les Adieux à la Reine" de Benoît Jacquot
"Nuit magique" de Xaver Böhm

Lecture avec :

une sélection spéciale Histoire certe semaine avec :
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts
et toujours :
"Ce qui nous arrive" de Collectif Inculte
"Débrouille toi avec ton violeur" de Infernus Iohannes
"Hiver 1812, retraite de Russie" de Michel Bernard
"Nocturne pour le commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 29 janvier 2023 : Culture pour tous !
- 22 janvier 2023 : La culture ne bat pas en retraite !
- 15 janvier 2023 : C'est la rentrée pour de vrai !
- 8 janvier 2023 : 2023, l'année des exploits !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=