Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce George Dandin ou le Mari confondu
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  mai 2022

Comédie-ballet de Molière, mise en scène de Michel Fau, avec Alka Balbir, Armel Cazedepats, Michel Fau, Philippe Girard, Florent Hu, Anne-Guersande Ledoux, Nathalie Savary et les chanteurs Cécile Achille (ou Caroline Arnaud), Juliette Perret (ou Virginie Thomas), David Ghilardi (ou François-Olivier Jean), Virgile Ancely (ou David Witczak ou Cyril Costanzo) accompagnés par les musiciens de l'Ensemble Marguerite Louise.

Ordonnée autour du thème classique du mariage arrangé qui tourne fort naturellement à la déconfiture de l'époux barbon, farce et pastorale, comédie de moeurs et satire sociale, "George Dandin ou le Mari confondu" de Molière ressort à l'opus apologique.

Ainsi tacle-t-il sinon la vanité du moins la prétention de ceux qui tentent de défier l'ordre social ainsi résumée dès la première réplique du personnage-titre : "mon mariage est une leçon bien parlante à tous les paysans qui veulent s’élever au-dessus de leur condition".

Paysan industrieux parvenu à la fortune, George Dandin achète certes femme et titre ronflant à des hobereaux désargentés mais certes pas la considération de ces derniers, obséquieux qui pratiquent avec force l'humiliation de classe, ni la gratitude de l'épousée, au fait de la stratégie galante qui se rit de la tyrannie maritale.

Pour la mise en scène de cet opus composite qui pratique le mélange des genres, Michel Fau indique dans sa note d'intention avoir opté pour "la mise en abime de cette farce à la fois douloureuse, burlesque et obsessionnelle avec le choix assumé d'une esthétique baroque et cauchemardesque".

Et il combine avec délectation - et succès - comédie noire et bouffonnerie en retenant la version originale de la comédie-ballet avec ses intermèdes interprétés par des chanteurs lyriques sur la musique de Lully dispensée par l'Ensemble Marguerite Louise placé sous la direction de Gaétan Jarry.

Emmanuel Charles a conçu un décor champêtre de carton pâte-cartoon, dont les lumières de Joël Fabing soulignent l'inquiétante étrangeté, avec un édifice central qui représente la demeure du Dandin devenu de la Dandinière.

Une frustre maison sylvestre supporte l'étage ostensible du parvenu orné d'un dôme évoquant un reliquaire gothique dans lequel apparaît la vraie fausse vertueuse épouse Angélique telle une madone en tenue d'infante revisitée par Christian Lacroix signataire des somptueux costumes.

Des costumes d'époque revisités par les tropismes du couturier qui tiennent à son goût pour la customisation du costume curial, l'esthétique au chromatisme flamboyant et le patchwork de tissus chamarrés, broderies et de passementeries.

A la mise en scène, Michel Fau use de différents registres selon la typologie des caractères pour constituer un jubilatoire kaléidoscope teinté de baroquisme avec un sur-jeu de rigueur, et de surcroît anti-naturaliste, qui procède à l'exagération des effets dramatiques, et plus précisément en l'espèce du rire.

Ainsi, la truculence commedia dell'arte avec l'émissaire gaffeur (Florent Hu), la vitupérance militante pour la servante proto-féministe (Nathalie Savary), les codes du soap opera pour les amants (Armel Cazedepats et Alka Balbir).

Pour la belle-famille confite dans la vénération de la caste, celles bien nommées de Sottenville et de la Prudoterie, la caricature dans le registre du grotesque s'impose avec Philippe Girard en matamore sur le retour et Anne-Guersande Ledoux en hurlante virago, tous deux époustouflants.

Egalement au jeu, Michel Fau, impérial, apporte son art de la déclamation et du contrepoint au principal protagoniste, bonhomme aussi douloureux que pathétique à l'entêtement masochiste et quasi-victimaire, enferré dans sa tentative de répudiation, qui offre un bel éventail dramaturgique.

Un spectacle atypique, exubérant et divertissant qui emporte l'adhésion du public.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-11-20 :
Filles de personne - Le Laurier
Un bon job - La Manufacture des Abbesses
Un incident - Théâtre de la Reine Blanche
Sandra Colombo - Que faire des cons ? - Comédie des 3 Bornes
Au Coeur du Temps - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Klaire fait Grr - Le temps des sardines - Comédie des 3 Bornes
C'est un métier d'homme - Théâtre du Rond-Point
Herculine Barbin - Archéologie d'une révolution - Théâtre 14
Le Dindon - Théâtre Le Lucernaire
Nouvel Eden, chroniques d'un effondrement - Studio Hébertot

• Edition du 2022-11-13 :
Canopée - Le Palais des Glaces
La Performance - International Visual Théâtre
La Galerie - La Scala
Smith & Wesson - Théâtre du Rond-Point
Rita au désert - Théâtre de la Colline
Liebestod - Théâtre national de l'Odéon
Le monde du silence gueule ! - Théâtre Le Luaernaire
Table rase - La Manufacture des Abbesses
 

• Archives :
Pour un temps sois peu - Théâtre de Belleville
Tombeau pour Palerme - Théâtre de Belleville
Le Monte-plats - Théâtre La Flèche
Gisèle Halimi, une farouche liberté - La Piccola Scala
Bégayer l'obscur - Théâtre de Belleville
La guerre n'a pas un visage de femme - Théâtre La Traversière
La Mer de Poséidon en caddie - Théâtre Les Déchargeurs 
Et pourtant j'aimerais bien te comprendre... - Maison de la Culture du Japon
Un jour en été - Théâtre de Poche-Montparnasse
Smile - La Nouvelle Eve
Dans 5 heures - Théâtre La Flèche
T.I.N.A. - Théâtre La Flèche
Funambulle - Théâtre de l'Epée de Bois
Qui a peur de Jenny Garp ? - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Grosse niaque - Théâtre Les Déchargeurs
Pièce à conviction - Théâtre La Flèche
Vous n'aurez pas la Bretagne ! - Théâtre de la Contrescarpe
La mondaine - Théâtre Edgar
Les Spectacles - novembre 2022
Le Voyage de Molière - Théâtre Le Lucernaire
Ciel rouge. Matin. - Théâtre Les Déchargeurs
La Mégère apprivoisée - Artistic Théâtre
Dom Juan - Théâtre Le Lucernaire
Tout ça pour l'amour - Théâtre de l'Oeuvre
Toutes les femmes sauf une - Théâtre La Flèche
Naïf. Super. - Théâtre La Flèche
Babette - Théâtre La Flèche
Sarrazine - Théâtre de Belleville
Les Méfaits du mariage sur la santé mentale des plus de 50 ans - Théâtre de la Huchette
Vers le spectre - Théâtre 13/Bibliothèque
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (9)
- les derniers edito (1)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (4)
- les derniers spectacles (7443)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=