Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bertrand Betsch
J'ai horreur de l'amour  (Microcultures)  avril 2022

Un nouvel album de Bertand Betsch est toujours un évènement pour moi. J’aime la musique et l’univers de cet artiste depuis ses premiers disques et notamment La soupe à la grimace, que j’écoute régulièrement.

Quel plaisir donc d’insérer dans ma chaîne ce nouveau disque constitué de neuf titres de neufs magnifiques. Un album au titre évocateur, peut-être provocateur aussi, J’ai horreur de l’amour qui s’appuie comme toujours sur des superbes titres qui nous parlent forcément. Un titre qui est aussi celui d’un très bon film avec l’excellente Jeanne Balibar au casting.

C’est un album sombre qu’il nous propose, on imagine d’ailleurs quel type de médicament se trouve sur la langue de la personne sur la pochette (très belle photo au passage, je trouve, qui correspond bien à ce que l’on va trouver dans le disque).

Mélancolique dans les textes et dans la musique, Bertand Betsch signe de nouveau paroles et musique, réalise les arrangements, l’enregistrement et le mixage, s’accordant l’aide de Salomé Perli pour le violon et le piano sur le titre "Ultraviolet".

Avec cet album, Bertand Betsch poursuit son petit bonhomme de chemin, lui qui a déjà une vingtaine de disques à son actif, ravissant son public à chaque fois avec ses mélodies entêtantes, son timbre de voix particulier, sa voix désenchantée ici et son regard sur notre monde si juste.

L’amour dont il nous parle n’est pas celui qui rassemble ou qui unit, celui qui fait briller les yeux. Il est plutôt celui qui détruit, qui sépare et qui fait couler des larmes. Au fil des titres, il nous en fait l’analyse, remettant en cause ses avantages pour n’en montrer que les défauts. C’est bien du désamour qu’il nous parle au final aboutissant même à la mort, très présente dans l’album, le clôturant même sur le dernier titre "Deadline".

Emouvant, l’auteur donne l’impression de se dévoiler en écho à notre monde et nos sociétés. On se laisse s’abandonner à ses côtés en écoutant ses musiques émouvantes, parfois déchirantes quand la guitare se crispe pour s’imprégner de l’univers de l’artiste. La tristesse est la genèse de cet album qui confirme que ce sujet est une source inépuisable pour la musique.

Salutaire et bouleversant, J’ai horreur de l’amour, dont la simple lecture du tracklist pourrait pousser un suicidaire à passer à l’acte, est un magnifique disque que je vous recommande vivement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pas de bras, pas de chocolat de Bertrand Betsch
La chronique de l'album La chaleur humaine de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Je Vais Au Silence de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Le temps qu'il faut de Bertrand Betsch
La chronique de l'album La nuit nous appartient de Bertrand Betsch
La chronique de l'album My love is for free de Bertrand Betsch
La chronique de l'album La Vie Apprivoisée de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Tout doux de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Pour mémoire de Bertrand Betsch
La chronique de l'album La traversée de Bertrand Betsch
Bertrand Betsch en concert au Café de la Danse (9 mars 2005)
Bertrand Betsch en concert au Festival Détours de chant #16 (édition 2017)
L'interview de Bertrand Betsch (23 janvier 2007)
L'interview de Bertrand Betsch (janvier 2012)
L'interview de Bertrand Betsch - Seconde partie (janvier 2012)
L'interview de Bertrand Betsch (dimanche 17 novembre 2013)
L'interview de Bertrand Betsch (février 2015)
L'interview de Bertrand Betsch (mecredi 11 mai 2016)

En savoir plus :
Le Bandcamp de Bertrand Betsch
Le Soundcloud de Bertrand Betsch
Le Facebook de Bertrand Betsch


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2022-11-27 :
Listen in Bed - Promenade Oblique (émission 09 saison 4)
La Mare Aux Grenouilles #57 - Talk Show Culturel
Headkeyz - The cage and the crown : Chapter 1
Théo Cormier (Wheel Creation live) - Karma Police (Radiohead)
Daniel Jea - Se taire et écouter
Mind Affect - Deep Marks
Absurd Heroes - Born in chaos EP
BlauBird - Le ciel est partout
ALT (Alix Logiaco Trio) - Le monde d'après
Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault - Gainsbourg
David Bressat - Constellation
Phoenix - Alpha Zulu
Naudin - Chant contre champ

• Edition du 2022-11-20 :
Listen in Bed - Original Soundtracks (émission 08 saison 4)
Astrig Siranossian - Duo Solo
Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys - Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé
Jean-Philippe Collard - Scriabine - Rimsky-Korsakov
Michiaki Ueno - Bach : The Six Cello Suites
Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital - Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland
Pas de Printemps pour Marnie - Awoken Songs
Gliz - Mass
Bancal Chéri - Tokoto
Bazar Bellamy - Trompe la mort
Pales - In our hands ?
Irina González - Tiempo
Ottis Coeur - Léon
 

• Archives :
La Mare Aux Grenouilles #56 - Talk Show Culturel
Rosie Valland - Emmanuelle
Mind Affect - Bonkers Crew - -Bat- - Ni Vus Ni Connus
Mathieu Cepitelli - Le Projet Blasco : Rinascimento
Hasse Poulsen & Henrik Simonsen - Praestegårds Melodier / The Parsonage Melodies
Planterose - Planterose
Sarah Olivier - Vortex
Grupo Compay Segundo - Vivelo
Listen in Bed - Rap français, tentative de compilation(émission 07 saison 4)
Les Trans 2022 - 44eme édition
Listen in Bed - Avril exil (émission 06 saison 4)
Da Silva - Extrait d'une vie imparfaite
My Concubine - Comme elles s'en vont
Julien Gasc - Re Eff
Mademoiselle K - Mademoiselle K
Marc Delmas - Tout est parfait
Je t'aime - Agressive
Simple Minds - Direction of the Heart
Tramhaus - Rotterdam
Listen in Bed - Performance (émission 05 saison 4)
La Mare Aux Grenouilles #55 - Talk Show Culturel
Ilan Elbaz - Beyond The door
Michael Wookey - Truelove $ Day
Elsa Moatti - Exils
Natalie Dessay, Cédric Pescia, Philippe Cassard & Orchestre National de Bretagne - Mozart à l'opéra
Temps Calme - Vox III
marcel - Absurd Heroes - Ladylike Lily - Ni Vus Ni Connus
Kent - Scherzando
The Foxy Ladies - Not Sorry
Jean-Philippe Audin - Alleluiah Graffitis
- les derniers albums (6972)
- les derniers article (1)
- les derniers articles (309)
- les derniers concerts (2359)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1118)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=