Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La promesse Brel
Théâtre de la Tour Eiffel  (Paris)  septembre2022

Spectacle musical conçu et interprété par Arnaud Askoy accompagné par les musiciens Roland Romanelli et Jean-Philippe Audin (en alternance Sébastien Debard et Florence Hennequin) dans une mise en scène de Pierre-Nicolas Cléré.

Plus de quarante ans après sa mort, plus de cinquante ans après qu'il a cessé de chanter en public, Jacques Brel continue de fasciner ceux qui écoutent ses disques. Grâce aux images d'archive, on peut le voir chanter quelques-unes de ses chansons les plus mythiques dans des récitals.

Dans son costume cravate, ruisselant de sueur, laissant échapper force postillons de sa mâchoire aux dents mal rangées, il interprète avec passion des chansons composées comme des tableaux flamands.

Impossible donc, pensait-on, qu'on puisse ressusciter ce Grand de la chanson française, en essayant de l'imiter physiquement et techniquement. Et pourtant, c'est ce qu'accomplit chaque fois qu'il monte sur scène Arnaud Askoy.

Sur le papier, les arguments de ceux qui trouvent sans intérêt l'exercice de faire revivre un chanteur mort, voire malsain, peuvent convaincre. Mais, dès qu'apparaît Arnaud, bien qu'on soit prévenu qu'il a une vraie ressemblance avec Jacques, sans qu'on puisse honnêtement parler de "sosie", les doutes tombent.

Astucieusement, le chanteur de 2022 commence son tour de chant par une chanson du dernier album de Brel, "Les Marquises". Une chanson que le chanteur belge n'a jamais interprété sur scène. Arnaud Askoy récidivera plus loin avec un très émouvante version de "Jojo".

Dès lors, si la voix ressemble fortement à celle de Brel, les mimiques et la gestuelle sont originales. On n'est pas gêné par l'effet produit et quand, pour les autres chansons, il revient aux gestes originaux, on n'a pas l'impression qu'il est dans la copie.

A vrai dire, on se met surtout à écouter les chansons, à les réécouter attentivement. Elles dégagent toujours une grande puissance et Arnaud Askoy sait articuler tout en cherchant à retrouver le phrasé de l'auteur de "Madeleine" ou des "Bourgeois".

Jamais il ne se traîne à la recherche de la vitesse originelle. Techniquement, il est convaincant dans les plus rapides, comme "Vesoul" ou "Amsterdam". Et surtout, il produit de l'émotion, garde pendant tout le spectacle la même intensité. Il faut ajouter qu'il profite aussi des arrangements de Roland Romanelli, qui l'accompagne aussi régulièrement sur scène au piano et à l'accordéon.

Quand, à la fin de son tour de chant, bien composé et rassemblant la quintessence du répertoire de Jacques Brel, il se met enfin à parler au public, Askoy fait preuve d'une grande modestie et avoue qu'il y a quelque chose de "mystérieux" dans ce qu'il fait, lui qui avoue avoir été quinze ans inspecteur de police !

On se doute qu'être dans la peau d'une personnalité aussi forte, une personnalité qui suscite encore autant d'admiration, n'est pas chose commune. Qu'il ne soit pas du sérail, ait assimilé en quelques années ce que Brel a mis plus longtemps à affiner, laisse à penser qu'il est doué et qu'il peut, à long terme, y avoir un conflit entre l'interprète serviteur d'un maître et le chanteur qui pourrait aussi avoir envie d'un répertoire à lui, d'autant plus qu'il a publié quelques recueils de poésie.

Pour l'heure, chaque spectacle ne peut qu'améliorer sa prestation déjà très convaincante. Il fera fortement plaisir à ceux qui rêvaient d'entendre de nouveau du Brel sur scène, et même ceux qui n'adhéraient pas au principe reconnaîtront que "La Promesse Brel" est un spectacle de qualité où souffle souvent l'esprit du Grand Jacques.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2023-02-12 :
HOP ! - Le Centquatre

• Edition du 2023-02-05 :
Kingdom - Ateliers Berthier
Salle des fêtes - Théâtre Ouvert
Quand je serai grande je serai Patrick Swayze - Théâtre du Rond-Point
Madame Ming - Théâtre Rive-Gauche
Ranger - Théâtre des Bouffes du Nord
En attendant Godot - La Scala
Oncle Vania - Théâtre national de l'Odéon
Le manteau de Janis - Théâtre du Petit Montparnasse
Les Spectacles - février 2023   

• Edition du 2023-01-29 :
Le Repas des fauves - Théâtre Montmartre-Galabru
La Tempête - Théâtre de la Huchette
L'Araignée - Lavoir Moderne Parisien
Tenir jusqu'à l'aube - Le Lavoir Moderne Parisien
Familie - Théâtre de la Colline
Place de la République - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Le Pied de Rimbaud - Studio Hébertot
On n'est pas là pour disparaître - Théâtre 14
Quai des Orfèvres - Théâtre du Petit Montparnasse
A la vie à la mort - Théâtre du Rond-Point
Ombre (Eurydice parle) - Les Plateaux Sauvages
 

• Archives :
Grief and Beauty - Théâtre de la Colline
Je pars sans moi - Théâtre de la Colline
[Presque égal à] - Théâtre des Quartiers d'ivry
Le syndrome de l'oiseau - Théâtre du Rond-Point
NYX - Récital (I) - Théâtre Les Déchargeurs
Du bonheur de donner - Théâtre du Lucernaire
La Chambre des Merveilles - Théâtre des Variétés
Delphine et Carole - Théâtre des Quartiers d'Ivry
Fin de partie - Théâtre de l'Atelier
La (nouvelle) Ronde - Théâtre des Abbesses
Dans ce jardin qu'on aimait - Théâtre de la Bastille
Rosemary Lovelace fait ça devant tout le monde ! - Théâtre Montmartre-Galabru
Un homme - L'Echangeur
La force qui ravage tout - Espace Cardin
Une Vie rêvée - La Manufacture des Abbesses
Derrière le hublot se cache parfois du linge - Le Monfort
Nagasaki - Théâtre de l'Epée de Bois
Elles étaient une fois - Théâtre Les Déchargeurs
Une mort dans la famille - Ateliers Berthier
Le Misanthrope - 100ecs
Maupassant, Octave et moi - Théâtre Le Lucernaire
Un mois à la campagne - Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
Coupures - Théâtre de l'Oeuvre
Camus - Casarès, une géographie amoureuse - La Piccola Scala
Il n'y a rien dans ma vie qui montre que je suis moche intérieurement - Le Mouffetard
Vu d'ici - Théâtre de Belleville
Toute l'histoire de la peinture en moins de deux heures - Parcours B - Théâtre de l'Atelier
La Collection #2 : Le téléviseur à tube cathodique et le service à asperges - Théâtre du Rond-Point
Nos jardins - Théâtre d'Angoulême
Tom à la ferme - Théâtre Les Déchargeurs
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (9)
- les derniers edito (1)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (4)
- les derniers spectacles (7551)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=