Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le comble de la vanité
La Pépinière Théâtre  (Paris)  octobre 2022

Comédie de Valérie Fayolle, mise en scène de Ludivine de Chastenet, avec Mikaël Chirinian, Julie Farenc, Virginie Pradal, Cécile Rebboah et David Talbot.

Pour sa première, et réussie, incursion dans l'écriture théâtrale, Valérie Fayolle a choisi le registre de la comédie et le huis-clos familial articulé sur les thèmes classiques du secret de famille.

Mais selon une déclinaison originale de la comédie de moeurs dans le registre humoristico-loufoque.

En effet, annoncé comme une comédie joyeusement macabre et visuellement illustrée sur l'affiche par une cavalera, la tête de mort décorée caractérisant la festive célébration mexicaine du Jour des morts, elle ne verse pas dans la comédie noire.

Avec un titre en forme de jeu de mots relatif à un tableau dans le grenier en guise de pot aux roses, "Le comble de la vanité" relate la maelstromique zizanie intrafamiliale résultant de l'ouverture du père défunt qui se révèle une boîte de Pandore recelant une véritable bombe à fragmentation pour une série de révélations en chaîne.

Ainsi se déploie le périple abracadabrant d'une fratrie en tension pour non se battre pour les petites cuillères mais engager la traque des secrets et, selon l'expression convenue, exhumer les cadavres du placard en suivant le fil d'Ariane dévidé au gré des réminiscences d'une mère fantasquement alzheimérisée.

L'opus s'avère de bonne facture avec une intrigue bien menée, des dialogues vifs émaillés de burlesque, un enchaînement d'inattendus rebondissements, dénouement inclus, et des personnages qui offrent de belles compositions aux acteurs.

A la mise en scène Ludivine de Chastenet ne force pas le ton, signifié par le décor biscornu d'Emmanuel Charles, gère dextrement les inserts grandguignolesques et dirige efficacement un épatant quintet qui ne verse pas dans le surjeu.

Avec, autour de Virginie Pradal, grande figure aguerrie au théâtre de boulevard, magistrale dans le rôle de la mère à la forte personnalité malicieuse, Cécile Rebboah la fille coincée entre deux frères ennemis, David Talbot et Mikaël Chirinian, respectivement en cool dilettante joueur de tangpan et en cadre supérieur icône de la beaufitude, et Julie Farenc en belle-fille t.o.c.quée.

Divertissement assuré.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=