Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Albin de la Simone
Les cent prochaines années  (Tôt ou Tard)  janvier 2023

Septième album déjà pour l’un de mes chanteurs francais préférés, un certain Albin de la Simone, que je suis depuis de nombreuses années. Pendant le confinement, l’artiste nous avait proposé un album instrumental, Happy end, plutôt réussi, même si pour moi, il manquait quand même des paroles sur ces très belles musiques. En manque d’inspiration de textes peut-être, celle-ci lui est revenu en ce début d’année 2023, pour nous proposer un très bel album intitulé Les cent prochaines années.

Et les textes qu’il nous propose sont superbement inspirés, sur le rapport au temps, les souvenirs, les sentiments de joie, de liberté, de douleur et de rupture. Albin de la Simone a fait le choix de reprendre des instrus de son album précédent, en y changeant le titre parfois pour y ajouter des paroles, non pas par flemmardise mais pour donner encore plus de sens aux musiques de ce précédent album.

L’album s’ouvre sur le titre qui lui donne son nom, "Les cent prochaines années", une ballade très aérienne sur lequel l’artiste Voyou l’accompagne avec sa trompette. On retrouve tout ce que l’on aime chez Albin de la Simone, un titre tout en délicatesse, avec des mots justes et une histoire qui nous emporte. C’est classe, comme l’est l’artiste et soigné, comme toujours.

Le disque se remarque aussi pour sa pochette, très belle je trouve, tiré d’une photo en noir et blanc nous montrant l’artiste enfant dans les bras de sa mère. Elle nous invite à des moments de nostalgie qui habitent et traversent tout le disque. Une nostalgie et des souvenirs que l’on retrouve notamment sur le titre "Petit petit moi" avec un clip construit à partir de photos souvenir qui forment au final un tableau de famille tout en sensibilité et en délicatesse.

On sait que l’artiste aime nous proposer des duos dans ses albums, il nous le prouve ici avec la présence de Rodrigo Amarante. Il aime aussi s’inspirer de l’art pour écrire des chansons, ce qu’il fait avec le titre "Mireille 1972", un titre magnifique inspiré par deux tableaux, l’un de Manet et l’autre de Degas, les deux représentant une femme seule à un bar.

Une fois encore, Albin de la Simone nous émerveille par sa musique, sa voix atypique qui se porte toujours superbement sur ses compositions et son écriture érudite qui nous raconte des histoires sensibles et délicates. Les cent prochaines années est donc un superbe disque, l’un de mes coups de cœur de ce début d’année, un disque que j’écouterai souvent, qui ne risque pas de me lasser.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bungalow de Albin de la Simone
La chronique de l'album Un Homme de Albin de la Simone
L'interview de Albin de la Simone (mai 2008)
L'interview de Albin de la Simone (12 février 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Albin de la Simone
Le Soundcloud de Albin de la Simone
Le Facebook de Albin de la Simone


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-07-14 :
Big Special - Postindustrial Hometown Blues
Villagers - That Golden Time
Leila Huissoud - La Maladresse
The Silver Lines - Inwoods - Swirls - Djinn - Coeur-Joie - Pop Crimes - ODA - Ni Vus Ni Connus

• Edition du 2024-07-07 :
Festival Chauffer dans la Noiceur #32 (édition 2024) - Gogol Bordello - Glauque - The Psychotik Monks - Bonnie Banane - Squirrel Flower - For The Hackers - Faada Freddy - Pierre Hugues José - Ragapop - Mike Love - Liraz - Sam Quealy
Dropdead Chaos - MATW - For The Hackers - Elias Dris - CXK - Ni Vus Ni Connus
Venice Bliss - Shame
Alcest - Les chants de l'Aurore
 

• Archives :
La Mare Aux Grenouilles #88 - Talk Show Culturel
Bill MacKay - Locust Land
PC Nackt / Nico van Wersch - Deutsche Theatre Berlin Trilogy
Oh Hiroshima - All Things Shining
Laurène Helstroffer Durantel - Flash-Back
Resto Basket - Le Seum
U Rock Party #3 - Cooksound Festival #13 - La Guinguette Sonore #7 - Festival
Seppuku - Times
BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band - Ni Vus Ni Connus
Lola Descours - Hommage à Nadia Boulanger
L'Étrangleuse - Ambiance Argile
Persuasive - Aero
Emiliana Torrini - Miss Flower
Enrico Pieranunzi, André Ceccarelli, Diego Imbert - Fauréver (A Tribute to Gabriel Fauré)
Nouriture - Barbara Vol.I (Pastèque Planet)
Maudits - Précipice
Sunshade - Melancolia Felice
Melaine Dalibert - Eden, Fall
Maud Lübeck - Les ravissements
Festival des Vieilles Charrues #32 (édition 2024) - PJ Harvey - Sting - David Guetta - Cerrone - Gossip - Rodolphe Burger - Baxter Dury - Yamé - Simple Minds - Eddy de Pretto
Hubble - Hubble
Dirty Three - Love changes everything
Sonic Winter - Snatcher - Hum Hum - L'Ambulancier - Little Odetta - Anna - Marek Zerba - Fleabustiers - Two Trains Left - Stinky - Ni Vus Ni Connus
Dendana - Interview
La Mare Aux Grenouilles #87 - Talk Show Culturel
Eels - Time
The Desperate Sons - Leaving You Alone Part 1
Wildstreet - IV
Geoffroy Couteau - Brahms : Sonates pour clarinette et piano, trio pour cor
Meilleure erreur - Meilleure erreur
- les derniers albums (7593)
- les derniers articles (360)
- les derniers concerts (2401)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1134)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (9)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=