Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Moments doux
Théâtre 71  (Malakoff)  mai 2023

Comédie dramatique d'Elise Chatauret, Thomas Pondevie et la compagnie Babel, mise en scène d'Elise Chatauret, avec François Clavier, Solenne Keravis, Samantha Le Bas, Emmanuel Matte, Julie Moulier et Charles Zévaco.

Avec son titre trompeur ou faussement ironique, "Les Moments doux", le nouveau spectacle d'Elise Chatauret qu'elle a écrit avec Thomas Pondevie et qu'elle met en scène entraîne le spectateur dans le monde complexe de la violence.

Tout commence par l'enfance, celle qui est déjà socialisée et où le maître incite ses élèves à comprendre et à expliquer un dessin. En l'occurrence, un kangourou qui saute à la corde pendant qu'une abeille bourdonne autour de lui. Deux dessins plus loin, l'enjeu est nettement moins doux : des abeilles aux intentions belliqueuses descendent en piqué vers le marsupial. Que s'est-il passé entre ces deux moments ?

Sur scène, les "enfants" ont quitté leur "mini-école" sont redevenus comédiens adultes et ont joué une scène comme elles vont se succéder dans ces "Moments doux" : des salariés vont être ostracisés dans des entreprises, certains vont être victimes d'une "vague de licenciements", tous vont subir une violence sociale inadmissible et va se poser la question de la riposte individuelle ou collective.

Le fait générateur qui interpelle Elise Chatauret et Thomas Pondelie remonte aux années Hollande-Valls, mais reste dans toutes les mémoires : un cadre d'Air France se fait déchirer sa chemise par les victimes d'un licenciement massif chez le transporteur aérien.

Dans l'extrait radio qu'on va entendre, on reconnaîtra le premier ministre de l'époque s'insurger contre "cet acte d'une violence inacceptable". Ce n'est évidemment pas comme ça que la troupe des "Moments doux" a reçu l'image et l'a interprétée.

Les saynètes très efficaces qui vont se suivre auront toutes à voir avec cette période où le cynisme des dominants prend une nouvelle forme et aboutit à une vague de suicides chez "France Telecom". Dans ces entreprises longtemps publiques et depuis quelque temps en voie de privatisation, il s'agit de "faire craquer" ceux qu'on n'estime pas capable de s'adapter à une nouvelle philosophie, celle où l'usager devient un client et où tout devient marchand.

La scénographie de Charles Chauvet, dominée par quatre grands éléments en verre amovibles, derrière lesquels les personnages ont leurs bureaux ou leurs salles de réunion, est particulièrement adaptée à cette description déprimante du monde de l'entreprise où tout apparaît en trompe l'œil et finit, quand les choses s'enveniment en un amas de chaises retournées ou de bibliothèques vidées de leurs dossiers.

Mais Elise Chauvaret ne cède pas au manichéisme facile qui ferait de la grande entreprise le mal unique et absolu. Elle renouvelle la proposition dans une scène où le postulat est le suivant : les six acteurs de la compagnie, faute de moyens, ne peuvent plus être que cinq...

S'en suit la reproduction chez ces artistes a priori loin de la logique libérale de ce qu'on vient de voir comme d'habitude dans une firme capitaliste. Et là, le moment est loin d'être doux... On pourrait voir une certaine analogie, comme du reste pendant presque tout le reste du spectacle, avec certains sketches des Chiens de Navarre.

Mais la Compagnie Babel est moins radicale, cherche à rester au niveau de la réalité sans basculer dans l'absurde et la caricature. Preuve en est que "Les Moments doux" ne s'achève pas sur la scène "trash" que l'on vient d'évoquer. Et cela à ses risques et périls, car le choix d'une résolution par la révolution clivera des spectateurs jusque-là tous acquis à cette critique tous azimuts.

Reste qu'on rit beaucoup et de sujets grinçants. Les six comédiens, François Clavie, Solenne Keravia, Samantha Le Bas, Emmanuel Matte, Julia Moulier et Charles Zévaco, forment une équipe unie et certainement pas prête à se priver de l'un d'entre eux, pour des nécessités comptables...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 21 avril 2024 : Des beaux disques, des beaux spectacles, une belle semaine

On fait le plein de découvertes cette semaine avec des tas de choses très différentes mais toujours passionnantes. Pensez à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Génération (tome 1)" de Ambre
"Out" de Fishtalk
"Take a look at the sea" de Fontanarosa
"Venus rising" de Trio SR9 & Kyrie Kristmanson
"Perpétuel" de Vesperine
"Liminal status" de Watertank
"The great calm" de Whispering Sons
"Keep it simple" de Yann Jankielewicz , Josh Dion & Jason Lindner
Quelques nouveautés en clips avec Isolation, Resto Basket, Greyborn, Bad Juice, Last Temptation, One Rusty Band, We Hate You Please Die
nouvel épisode du Morceau Caché, consacré à Portishead
et toujours :
"Kit de survie en milieu hostile" de Betrand Betsch

"Let the monster fall" de Thomas de Pourquery
"Etat sauvage" de Chaton Laveur
"Embers of protest" de Burning Heads
"Sin miedo" de Chu Chi Cha
"Louis Beydts : Mélodies & songs" de Cyrille Dubois & Tristan Raës
"Arnold Schönberg : Pierrot lunaire" de Jessica Martin Maresco, Ensemble Op.Cit & Guillaume Bourgogne
"C'est pas Blanche-neige ni Cendrillon" de Madame Robert
"Brothers and sisters" de Michelle David & True Tones
"Prokofiev" de Nikita Mndoyants
"Alas" de Patrick Langot, Alexis Cardenas, Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler
"Symptom of decline" de The Black Enderkid
"Tigers blood" de Waxahatchee
"Not good enough" de Wizard

Au théâtre :

les nouveautés :

"Sonate d'automne" au Théâtre Studio Hébertot
"Frida" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

"Preuve d'amour" au Théâtre du Guichet Montparnasse
"Après les ruines" au théâtre La Comète de Chalons En Champagne
"Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?" au Théâtre du Guichet Montparnasse
"Royan, la professeure de français" au Théâtre de Paris
Notes de départs" au Théâtre Poche Montparnasse
"Les chatouilles" au Théâtre de l'Atelier
"Tant que nos coeurs flamboient" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche
"Partie" au Théâtre Silvia Monfort
"Punk.e.s" Au Théâtre La Scala
"Hedwig and the angry inch" au théâtre La Scala
"Je voudrais pas crever avant d'avoir connu" au Théâtre Essaïon
"Les crabes" au Théâtre La Scala
"Gosse de riche" au Théâtre Athénée Louis Jouvet
"L'abolition des privilèges" au Théâtre 13
"Lisbeth's" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
des reprises :
"Macbeth" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
zt toujours :
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 21 avril 2024 : Des beaux disques, des beaux spectacles, une belle semaine
- 14 avril 2024 : En avril, de la culture tu suivras le fil
- 07 avril 2024 :Un marathon de nouveautés !
- 01 avril 2024 : Mieux vaut en rire !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=