Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un clown dans un champ de maïs - Les maudits
Adam Cesare - Tarn Richardson  (Editions Sonatine)  mai 2023

Cela fait déjà maintenant de nombreuses années que les éditions Sonatine nous proposent des ouvrages qui ont l’ambition de nous empêcher de fermer l’œil. Il y a évidemment les ouvrages de l’auteur Anonyme, qui rencontre toujours un grand succès (avec au passage une nouvelle publication cette année) mais aussi plus récemment les ouvrages de Paul Tremblay, de Ben H. Winters ou encore de Catriona Ward.

La peur est donc de nouveau au rendez-vous ce mois-ci avec deux publications, l’une d’Adam Cesare et l’autre de Tarn Richardson qui s’avèrent être deux belles surprises de lecture. Deux nouveaux ouvrages de ces deux auteurs seront publiés en octobre 2023, pour notre plus grand plaisir.

Adam Cesare nous propose Un clown dans un champs de maïs, une expérience horrifique géniale qui ravira les fans de Stephen King. Tarn Richardson, de son coté, donne une dimension historique à son ouvrage horrifique en nous embarquant au cœur des tranchées lors de la première guerre mondiale.

Si vous aimez le maître Stephen King (et l‘ouvrage Ça), si vous aimez Massacre à la tronçonneuse (et les outils de jardins en particulier), si vous aimez Le village des damnés et Scream, alors il vous faut absolument lire Un clown dans un champ de maïs.

Comme son nom l’indique, Un clown dans un champ de maïs est l’histoire d’un clown qui tue dans un champ de maïs. Elle se déroule à Kettle Springs, patelin perdu du Missouri au milieu de champs mais, en proie à un conflit de générations. D’un côté, on trouve des adultes qui ne supportent pas de voir bafouer leur ville et leurs traditions. De l’autre, des teenagers qui ne pensent qu’à dénigrer ce trou paumé dans lequel ils vivent. Frendo, le mystérieux clown, décide de se joindre à l’affrontement en séparant quelques têtes de leur tronc.

De l’hémoglobine il y en a des litres dans cet ouvrage, des peurs aussi, celle de cette jeunesse désemparée que l’ouvrage nous décrit bien et une tension qui monte au fil des pages dans ce labyrinthe que représente ce champ de maïs. L’ouvrage a bel et bien une véritable histoire, ce qui n’est pas toujours le cas dans les livres de ce genre, cela rend la lecture plus que plaisante, d’autant plus qu’elle est particulièrement rythmée. On a envie de connaître la suite, elle arrivera vite, à l’automne.

Avec Les Maudits, de Tarn Richardson, le premier roman publié en France de cet auteur né à Bristol, on se retrouve avec des loups-garous dans les tranchées. Rien que cela ! L’histoire se déroule à Arras, en 1914. Sur la ligne de front, le lieutenant Henry Frost donne l’assaut. A sa grande surprise, sa troupe ne rencontre aucune résistance. Dans la tranchée adverse, les soldats allemands ont été tués, leurs corps atrocement déchiquetés. Au même moment, le père Andreas est retrouvé sauvagement assassiné dans la cathédrale. Le Vatican décide d’envoyer l’inquisiteur Poldeck Tacit. Sa mission : protéger l’Eglise de ceux qui cherchent à lui nuire. A n’importe quel prix.

Avec cet ouvrage, contrairement à l’ouvrage précédent, je me retrouve plus dans ma zone de confort puisque l’on a à faire à un livre qui prend soin de mêler la Grande Histoire à la petite, ce que j’apprécie particulièrement dans mes lectures.

Ici, vous l’avez compris, l’originalité tient dans le fait de placer des loups-garous dans les tranchées. Des tranchées qui au passage sont très bien décrites, permettant au lecteur de s’imprégner du contexte de l’époque, des conditions particulièrement atroces subies par les poilus mais aussi les civils dans les régions du Nord occupées par l’ennemi.

L’ouvrage parvient parfaitement à mêler le fantastique et l’historique avec en plus une dimension religieuse, autour des dessous du Vatican, et au passage une critique de la religion, ici chrétienne, de tous les méfaits qu’elle a pu commettre au cours de l’histoire.

Comme dans l’ouvrage précédent, l’hémoglobine est aussi bien présente mais ici l’ouvrage est beaucoup plus dense (plus long aussi en nombre de pages). L’intrigue est bien construite, maîtrisée car le mélange des genres, historique, fantastique et religieux est solidement articulé. La double temporalité du récit (le passé de l’inquisiteur) et son enquête mais aussi les différents points de vue des personnages auraient pu rendre complexe la lecture mais il n’en est rien. La lecture demeure fluide, on ne s’ennuie pas une seconde le long des 500 pages et on a terriblement envie de savoir ce qui va arriver à Tacit après Les maudits. Encore une fois, l’attente ne devrait pas être trop longue, cela arrivera à la fin octobre avec la sortie de la suite, Les déchus. On en salive déjà d’avance.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Les Déchus" de Tarn Richardson
La chronique de "Frendo est vivant !" d'Adam Cesare

En savoir plus :
Le site officiel de Adam Cesare
Le Facebook de Adam Cesare
Le site officiel de Tarn Richardson
Le Facebook de Tarn Richardson


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'artifice culturel, c'est sur Froggy's Delight que ça se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"L'arbre de Mia" au Grenier à Sel
"Au creux de mon silence" au Théâtre 3S
"Des chèvres en Corrèze" au Théâtre Episcène
"Inavouable" de Théâtre La Manufacture
"Vive" au Théâtre du Train Bleu
"Brisby (blasphème !)" au Théâtre du Train Bleu
"L'art de ne pas dire" au Théâtre La Factory, salle Tomasi
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chapelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Aventurera" de Alberto Gout
"Karmapolice" de Julien Paolini

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 14 juillet 2024 : La grande parade
- 07 juillet 2024 : La culture, pour toujours
- 30 juin 2024 : En route pour Avignon
- 23 juin 2024 : Garder le cap !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=