Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cocoon
Microsoft Windows, Playstation 4, 5, Xbox Series et Nintendo Switch  (Annapurna Interactive / Geometric Interactive)  septembre 2023

Un jeu fait par le réalisateur de Limbo et Inside. C’est l’information principale de ce jeu si on en croit la communication faite autour. Ces derniers temps, on voit souvent cette référence à ces deux jeux d’ailleurs, à croire que les créateurs de Limbo se sont coupé en morceaux et travaillent dans la moitié des studios de game design.

On avait déjà eu droit à cela sur le jeu (excellent par ailleurs) Somerville avec Dino Patti (cofondateur de Playdead, éditeur des jeux sus-cités donc), voici donc cette fois le jeu de Jeppe Carlsen.

Cela rappelle un peu le phénomène Fabcaro : l’auteur de Zaï Zaï Zaï Zaï à toutes les sauces. Comme si la communication autour du jeu nécessitait tant de références. Comme si le jeu avait peur de ne pas se porter tout seul, ou pire de devoir supporter la comparaison, alors on abat les cartes tout de suite : le jeu est fait par ceux qui ont créés ces deux chefs-d’oeuvre, alors vos gueules les gamers, c’est forcément un chef d’oeuvre aussi.

Pourtant qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse dit-on, alors ce jeu vaut il le détour ? Peut-on lui laisser la chance de vivre sa propre vie sans être obligé de souffrir d’une comparaison avec les autres membres de la fratrie ? Et bien oui, ce jeu est un bon jeu, et si on y retrouve un je-ne-sais-quoi qui rappelle bien entendu Limbo et Inside, on est assez loin du propos tant dans le gameplay que dans la narration.

Cocoon est un jeu d’aventure qui cache en fait un jeu à énigmes agrémenté de combats de boss. C’est beau, l’ambiance sonore est très réussie, la direction artistique également (et surtout se démarque de l’univers quasi monochrome de ses frangins) et la prise en mains est fort agréable.

L’histoire ? Celle d’un petit insecte bipède tombé d’un cocon, qui doit partir en quête de… on ne sait pas trop. Quoi qu’il en soit, notre périple sera semé d’embûches et d’énigmes et comme si ça ne suffisait pas, nous pourrons naviguer entre plusieurs mondes parallèles au travers de portes qui nous emmènerons dans divers environnements pour y résoudre des énigmes ou se battre contre de vilaines créatures dans une partie beaucoup plus action mais à la difficulté bien dosée qui n’empêchera pas d’avancer dans le reste de l’aventure.

Une prise en mains assez simple, une difficulté bien dosée, une direction artistique vraiment classe, mais alors où est le piège ? Il n’y en a pas, d’autant que le passage d’un monde à l’autre pour résoudre les énigmes est vraiment fluide et très sympa dans la variété visuelle que cela offre. Un bon moment à passer en compagnie de cette étrange petite créature qui vivra de bien étonnantes aventures dans un univers onirique très joli.

Que demander de plus ? Que ce soit sur le GamePass ? C'est le cas ! C’est évidemment aussi disponible à l’achat sur toutes les consoles et sur PC à un prix plutôt doux.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album I hate birds de Cocoon
La chronique de l'album My friends all died in a plane crash de Cocoon
La chronique de l'album Cool Cocoon de The Spinto Band
Cocoon en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Cocoon en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
Cocoon en concert au Festival La 7ème Vague #8 (2009) (samedi 23 mai 2009)
Cocoon en concert à Denfert Rochereau (dimanche 21 juin 2009)
Cocoon en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
L'interview de Cocoon (15 avril 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Cocoon


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=